Echange de 2 lettres en juillet 1983 entre J.B. Colbert de Beaulieu et G. Villette : qu’est Alise?

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
C-1983-03067

Auteur personne physique:

Classeur: 
3_BQ_BR
Boîte: 
7

Langue:

Date: 
22/07/1983
Collation: 
Lettre manuscrite de Colbert de Beaulieu
Pagination: 
6 p.
Année de production: 
1983

Destinataire (personne physique):

Note: 

Poursuite de l'échange épistolaire important entre J.B. Colbert de Beaulieu et l'abbé Guy Villette. Le 22 juillet 1983, le numismate évoque la difficulté d'utiliser le texte de César pour l'identification des sites des batailles du BG (d'où la multiplicité des propositions de sites). Revenant sur l'hypothèse de Villette (Alise comme cité nouvelle, à finalité mémorielle), Colbert de Beaulieu pose plusieurs questions : pourquoi avoir choisi Alise pour cette fonction, quid des ossements humains, pourquoi avoir enterré des monnaies d'une grande valeur, quid des fossés vus d'avion,... L'abbé Villette lui répond par une longue lettre de 5 pages du 26 juillet suivant apportant des précisions sur chacun des points évoqués par le numismate. Il fait état des textes des auteurs antiques difficilement contestables dans les précisions qu'ils donnent sur Alésia. Bien sûr, il revient longuement sur son hypothèse de la création, par les gaulois, d'une cité nouvelle (Alésia-la-Neuve) à finalité mémorielle (ville-mémorial) et se voulant un symbole de réconciliation entre gaulois et romains (et nouvelle métropole religieuse). Villette veut absolument “sauver Alise”, qui, s'il ne s'agit pas du site du siège de César, doit pouvoir trouver une explication crédible aux découvertes faites à Grésigny.

Descripteurs archéologiques:

Descripteurs topographiques:

Personnes morales citées:


Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.