Echange de 2 lettres en mars-avril 1966 entre J. Carcopino et A. Berthier : Alésia, mais où?

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
C-1966-01860

Auteur personne physique:

Classeur: 
C2
Boîte: 
12

Langue:

Date: 
26/03/1966

Personnes physiques citées:

Campagnes:

Pagination: 
4 p.
Année de production: 
1966

Destinataire (personne physique):

Note: 

André Berthier ayant contribué activement aux Mélanges offerts à Jérôme Carcopino, ce dernier le remercie dans sa lettre du 26 mars 1966 en soulignant à plusieurs reprises son grand âge (85 ans). Il se demande pourquoi Berthier s'obstine à vouloir localiser Alésia à Syam (“pure folie”) au risque de voir sa réputation scientifique être dégradée; il ajoute avoir fait valoir ce point de vue auprès d'André Chamson (Directeur général des Archives). Un mois plus tard, le 22 avril, Berthier répond à Carcopino pour regretter de ne pas avoir pu assister à la réception de remise des Mélanges à Carcopino. Sur la question de la localisation d'Alésia, Berthier souligne que les recherches sont aujourd'hui le fait d'une équipe composée d'hommes sages et d'expérience. Surtout, il revient sur le livre de son maître Carcopino (“les ruses de César”) pour déplorer qu'en dépit de la grande érudition de l'auteur, la démonstration donnée n'est pas convaincante, qu'on y fait l'impasse sur les Séquanes et qu'on rabaisse au plus bas niveau les capacités militaires de Vercingétorix. Berthier, ayant pointé la décision de la Commission Supérieure des Fouilles d'arrêter ses travaux sur Syam, adresse à Carcopino un mémoire (“Scepticisme devant Alise”)  pour que celui-ci soit mieux informé des raisons qui l'ont amené à se lancer dans cette aventure.

Deux versions (dactylographiée et manuscrite) de la lettre du 26 mars 1966.

Descripteurs historiques:

Lieux cités:

Personnes morales citées:


Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.