étude textes antiques

Positions romaines et gauloises autour de la plaine de 3000 pas

Jacques Berger commente en 1998 le dernier ouvrage de Paul-René Machin “A la recherche d'Alésia . Suivons César” qui démontre qu'il est impossible que César ait jamais assiégé le mont Auxois. Jacques Berger tente une synthèse sur ce qu'il est possible de déterminer sur le site de Chaux-des-Crotenay quant aux positions gauloises et romaines. Il resitue les combats par rapport au terrain en se calant au plus près sur le texte de César.

Cote de classement: 
J-1998-00152

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

En marge de la Guerre des Gaules: le Bellum Sequanicum de Varron d'Atax

Varron d'Atax ou Varron de l'Aude, né en 82 av. J.C. dans les pays d'Aquitaine, a produit une oeuvre, malheureusement disparue, sauf un seul vers - le Bellum Sequanicum - qui pourrait concerner la campagne de César en 58 av. J.C.. Danielle Porte démontre  dans cet article de 1998 que l'ouvrage a été écrit plus tard et qu'il évoquerait plutôt les évènements de 52 av. J.C.... en Séquanie.  A partir de là, la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine paraît  improbable. 

Cote de classement: 
J-1998-00151

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alegia? : chavons pas où ch’est Alegia

Le major Bernard Gay reprend, dans le Bulletin de 1997,  les données de César relatives au siège d'Alésia, plus précisément les données quantitatives des travaux césariens en les convertissant en nombre d'hommes et de jours nécessaires pour les réaliser. En les appliquant au site d'Alise (nécessité de fortifier un périmètre continu de 36 km), il démontre l'impossibilité de réaliser les travaux sur un tel périmètre.

Cote de classement: 
J-1997-00144

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Critique de la "Contribution aux études sur la querelle d'Alésia"

Dans sa "Contribution aux études sur la querelle d'Alésia" le colonel Jacquet-Francillon s'était livré à une étude des textes de César et avait résumé ses réflexions sous la forme d'un tableau dans lequel il attribuait plus ou moins de croix au site d'Alise-Sainte-Reine ou à celui de Cornu (Jura).  André Berthier répond et surtout prend le contre-pied des arguments développés par le colonel  en faveur du site d'Alise Sainte Reine.

Cote de classement: 
L-1966-00059

A la recherche d'Alésia

Document adressé sous pli cacheté par André Berthier, correspondant de l'Institut, au Secrétaire perpétuel de Académie des Inscriptions et Belles Lettres  (accusé de réception en date du 13 juin 1963) avec la mention : "Ce pli ne sera ouvert que sur la demande écrite de son dépositaire ou après son décès par le Secrétaire perpétuel de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres".

Cote de classement: 
L-1963-00047

La dernière bataille d'Alésia

L'auteur (nc) relate les différents points de désaccord (mauvaise interprétation des textes, erreurs) que soulève Emile Mourey, ancien officier, concernant le déroulement de la bataille à Alise-Ste-Reine. Soutenant l'analyse de Mourey, l'auteur  conteste la disposition des obstacles romains et la fausse image que l'on a de Vercingétorix et des Gaulois. L'article se termine par une critique des archéologues et même de l'armée et déplore que les tenants des thèses alisienne et comtoise (Chaux-des-Crotenay) ne tiennent pas compte des travaux d'Emile Mourey.

Cote de classement: 
L-xxxx-00043

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Essai sur les effectifs rationnaires de l'armée de César

L'auteur, Michel Rambaud démontre l'accroissement régulier des effectifs légionnaires depuis -58, pour devenir comparables aux forces de Vercingétorix en présence à Alésia. Il cite le nombre de légions engagées et les légats choisis au cours de différents combats. Il souligne l'ambition de César pour la conquête du pouvoir, l'amenant à dissimuler une partie des forces dont il disposait, notamment à être discret sur l'importance du recrutement des mercenaires et provinciaux.

Cote de classement: 
L-xxxx-00035

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, une énigme encore pour combien de temps ?

Le curé Eugène Horn (Malans - 25)  tente d'abord de démontrer par l'herméneutique appliquée aux Commentaires de César que la bataille de cavalerie qui a précédé le siège d'Alésia n'a pas pu se tenir à l'ouest de la Saône. Il procède ensuite par éliminations successives pour situer le lieu de la bataille en Séquanie, du côté de Dampierre et Alaise (Doubs). 

Remarque : ce document dactylographié de 12 pages (+ un feuillet rédigé à la main, inséré entre les pages 2 et 3) est incomplet. 

Cote de classement: 
L-XXXX-00031

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

En marge de la guerre des Gaules : Varron d'Atax

Version initiale d'un texte de Danielle Porte, publié en 1998 dans le Bulletin d'information de l'A.L.E.S.I.A.. Varron d'Atax ou Varron de l'Aude est un auteur antique né en 82 avant J.C. dont on connait l'existence par Horace qui en parle dans son texte "Satires". Varron d'Atax aurait écrit le "Bellum Sequanicum" qui parle des campagnes de César en Séquanie durant la guerre des Gaules.

Cote de classement: 
L-1997-00023

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à étude textes antiques