Légion d'honneur

Discours du Préfet Troussel et d'A. Berthier de nov. 1950 (remise de la croix de la Légion d'honneur)

A la fin  de novembre 1950, est organisée une cérémonie officielle à Constantine pour la remise de la croix de Chevalier de la Légion d'honneur à André Berthier (et à M. Deville, autre élu de la Mairie de Constantine). Le Préfet Troussel (parrain des 2 intronisés à la Grande Chacellerie) fait le discours introductif : il évoque l'amitié le liant à Berthier et les travaux de celui-ci en Algérie (soulignant aussi “son souci de la vérité et son honnêteté scrupuleuse”).

Cote de classement: 
L-1950-04678

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Nomination d'A. Berthier au grade de Chevalier de la Légion d'honneur (18 août 1950)

Lettre du Ministère de l'Intérieur à André Berthier lui annonçant sa promotion au grade de Chevalier dans l'Ordre National de la Légion d'honneur (décret du 18 août 1950).

On joint la copie du discours du 2 octobre 1950 du Dr Ciavarldini, Doyen d'âge  et Vice-Président du Conseil Général (Constantine, Algérie) qui évoque la nomination de Berthier, ce “savant archéologue, dont les travaux d'historien font autorité”.

Cote de classement: 
C-1950-04676

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Remise officielle de la Croix de la Légion d’honneur à M. Berthier

Dans La Dépêche de Constantine des 26-27 novembre 1950, le journaliste F. Chollier rend compte de la cérémonie de remise de la croix de Chevalier de la Légion d'honneur à André Berthier (43 ans et alors adjoint au maire de la ville). Est évoquée l'action de Berthier, “savant archéologue et édile de qualité”, dès son arrivée en 1932 en Algérie. Le Préfet Papon souligne le dévouement de Berthier à son administration préfectorale, le qualifiant “d'homme de cœur, d'esprit et de courage”.

Cote de classement: 
J-1950-04672
Souscrire à Légion d'honneur