épée

Critique du catalogue de l'exposition “Vercingétorix et Alésia” de Saint-Germain-en-Laye

Sévère critique faite par André Berthier au catalogue de l'exposition de 1994 “Vercingétorix et Alésia” du Musée des Antiquités nationales de St-Germain-en-Laye, sous forme d'une vingtaine d'objections détaillées. Cela concerne les fossés, les découvertes (armes, monnaies, ossements, vase d'argent, stimuli...), les cartes géographiques... Deux versions de cette critique, l'une dactylographiée, l'autre manuscrite.

Cote de classement: 
L-1994-02665

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres de janv. à juin 1993 entre C. Méloche et A. Berthier : travaux en cours

Le 19 janvier 1993, Christophe Méloche informe André Berthier de l'envoi de son rapport et d'un colis avec des os. La campagne de 1992 a été fructueuse avec de nombreux mobiliers découverts dont des céramiques de la Tène III ou II et plusieurs armes (pointe de flèche notamment). Méloche précise qu'il y a  séparation très nette sur le terrain entre les couches d'occupation celtique et gallo-romaine.

Cote de classement: 
C-1993-02158

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Mais où donc se situait Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Rappelant que 7 villes grecques se vantaient d'avoir vu naître Homère, Roger Grapinet dénombre pas moins de 9 localités françaises revendiquant l'honneur d'avoir été l'Alésia de César. Il les nomme et donne un commentaire sur chaque : Alès, Izernore, Novalaise, Aluze, Salins, Auxonne, Luxeuil, Alaise et Alise-Sainte-Reine. Il revient sur la controverse de la localisation à partir des années 1850 (Alaise).

Cote de classement: 
J-1968-01709

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A propos des fouilles d'Alésia - Lettres de Prosper Mérimée

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Publication de quelques lettres sélectionnées de Prosper Mérimée écrites à l'occasion de ses visites en 1861 à Alise-Sainte-Reine avec l'Empereur. Il évoque la mauvaise querelle des Francs-Comtois réfutant la thèse de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1968-01708

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Equevillon - Inventaire historique et archéologique communal

Fiche-inventaire historique et archéologique de la commune d'Equevillon  établie par l'association ArchéoJuraSites pour le compte de la Communauté de communes “Champagnole Porte du Haut Jura”. La fiche comprend a) une liste de vestiges, monuments, sites historiques ou archéologiques particuliers (avec pointage sur des cartes), b) une bibliographie relative à ces artefacts, c) des extraits de textes publiés donnant d'utiles informations sur ces structures, sites et autres vestiges. 

Cote de classement: 
L-2011-01559

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Céséria

Un texte important à découvrir. Dans son Annuaire du Département du Jura pour l'année 1854, dans la partie dite “Annales anciennes”, à l'entrée “Céséria” (aujourd'hui Sézéria), l'érudit Désiré Monnier développe ses “impressions” relatives aux localisations d'Alésia et du combat de cavalerie préliminaire.

Cote de classement: 
O-1854-01541

Alésia Quelques Alésias ? La thèse de Syam – Chaux des Crotenay

Article critique de Pierre Jeandot dans les Dépêches du 8 janvier 1970 à l'égard de la thèse d'André Berthier. Le défenseur de la thèse salinoise met en avant un certain nombre de points contestables d'après lui : longueur des lignes de défense, plaine de 3000 pas et ceinture de collines, occupation de la face Est de l'oppidum par les troupes gauloises, débat sur collis et montem...  (l'équipe Berthier répondra à ces critiques de façon argumentée dans divers textes)

Cote de classement: 
J-1970-01273

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Où donc se trouvait Alésia?

Le magazine “L'Histoire pour tous” publie en 1966 un article posthume de Benjamin Guittoneau (dit Ben), caricaturiste et pamphlétaire français. L'originalité de l'article de Ben réside dans la tentative de constitution d'un “portrait-robot” du site d'Alésia d'après le texte de César (Etait-il ou non au courant de la démarche d'André Berthier? Les annotations de ce dernier sous forme de numéros sont difficiles à interpréter). Ben détaille en effet et de façon minutieuse un certain nombre d'éléments de détermination du site d'Alésia.

Cote de classement: 
J-1966-01228

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L’Age du Fer dans le Haut Jura, les tumulus de la région de Pontarlier

René Bichet et Jacques-Pierre Millotte publient en 1992 les résultats des fouilles réalisées dans la plaine de l'Arlier (près de Pontarlier). Des tumulus (une trentaine) y avaient été repérés et cartographiés dès les années 1950-60. Les fouilles ont permis de mettre à jour des occupations protohistoriques (Halstatt ancien et moyen) d'un site d'altitude, dans une zone traditionnelle de passage.

Cote de classement: 
O-1992-01184

Examen des armes trouvées à Alise-Sainte-Reine. Dissertation relative à la question d'Alésia

Tiré à part de la Revue archéologique, avec une contribution de Jules Quicherat (1865) mettant en cause les affirmations sur les armes trouvées à Alise-Sainte-Reine. L'auteur répond à la publication  d'une lettre de M. Verchère de Reffye au Docteur Keller de Zurich “Les armes d'Alise” (novembre 1864). Une grande partie du texte de Quicherat est consacré à l'étude du “pilum” romain et aux fers de javelot. La fin du texte s'intéresse aux épées et glaives.

Cote de classement: 
J-1865-00985

Pages

Souscrire à épée