pieu

Lettre du 19 janv. 1973 d’A. Berthier : point sur les investigations et les obstacles rencontrés

Dans cette lettre du 19 janvier à un correspondant non identifié, André Berthier évoque en premier lieu les oppositions universitaires, administratives comme aussi celle d'un fermier local à ses investigations. Il donne des précisions sur les découvertes faites à la Grange d'Aufferin -  Camp Nord ou Camp des 2 légats - (outre les murs, une zone d'entonnoirs avec des pieux pouvant être des lilia). Il évoque la nécessité d'utiliser la pierre dans cette partie du Jura pour assurer des dispositifs de défense.

Cote de classement: 
C-1973-02885

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 10 avril 1972 de R. Potier à A. Berthier : Champ Tissot - des cônes, non pas des fossés

Dans cette lettre évoquée par ailleurs  (cf. notice C-1972-02045), René Potier informe André Berthier sur le déroulement et les résultats des investigations conduites à Pâques 1972 au champ Tissot de la Grange d'Aufferin. Il fait le point sur diverses affaires en cours (publication de son ouvrage, lettre au ministre Duhamel, contacts avec les politiques et avec les éditeurs).

Cote de classement: 
C-1972-02883

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dossier transmis en 1973 par P. Eychart à J.Y. Guillaumin : commentaires sur le rapport Edeine de 1972

Paul Eychart transmet à Jean-Yves Guillaumin un ensemble de copies de lettres et documents ayant trait au rapport fait par Bernard Edeine sur ses fouilles de juillet 1972 au Champ Tissot. Ces documents sont annotés de la main d'Eychart qui conteste (souvent de façon très dure) les affirmations d'Edeine. On trouve dans le dossier :

Cote de classement: 
L-1973-02871

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 16 nov. 1989 de J.Y. Guillaumin à A. Berthier : travaux 1990, lilias des champs Pyanet-Tissot

Le 16 novembre 1989, Jean-Yves Guillaumin fait le point avec André Berthier sur diverses affaires (sortie du dernier numéro de Pro Castris de Vitruve, réunion des Amis de La Chaux...) et évoque les perspectives de travaux pour 1990. Guillaumin recommandant la plus grande prudence en ce qui concerne l'affirmation de la datation des vestiges trouvés aux Etangs de Crans (fanum ou bien habitat...), pense qu'il sera difficile d'obtenir une autorisation pour ce même secteur en 1990. Il y  aurait un intérêt de la part de C.

Cote de classement: 
C-1989-02759

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 6 oct. 1988 de C. Méloche à A. Berthier : étude des pieux et des céramiques

Le 6 octobre 1988, Christophe Méloche fait le point auprès d'André Berthier sur les découvertes des fouilles de 1988 (vues du chantier de fouilles, plans, analyse au radiocarbone). Il suggère à Berthier de faire étudier les pieux de 1972 (ou ce qu'il en reste) par analyse dendrochronologique par Georges Lambert : il se propose d'écrire à Antoinette Brenet pour obtenir la restitution des pieux. Méloche indique enfin qu'il termine l'étude de la poterie trouvée lors de la campagne 1986

Cote de classement: 
C-1988-02731

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia. Bilan des recherches sur le terrain

Texte de la conférence faite le 17 août 1978 par André Berthier à Chaux-des-Crotenay. L'auteur rappelle sa fidélité à Chaux-des-Crotenay et mentionne d'emblée les obstacles mis devant lui et ses équipes par les hautes autorités administratives. Il explique sa démarche toute focalisée sur les exigences du portrait-robot (dont une pré-figuration avait été esquissée par le Capitaine Gallotti sous le Second Empire). Le portrait-robot décline 3 séries d'exigences (militaire, urbaine et cultuelle) qui toutes sont respectées sur le site de Syam Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
L-1978-02406

Lettre et rapport sommaire de nov. 1972 d'A. Berthier : cônes Tissot et demande d'autorisation 1973

Le 13 novembre 1972, André Berthier adresse une lettre et un rapport sommaire à la Direction des Antiquités Historiques de Franche-Comté (J.P. Morel). Il demande une subvention de 5.000 francs pour la poursuite des investigations en 1973 à la Grange d'Aufferin (Champ Tissot). Le rapport (version dactylographiée et version manuscrite) rappelle la découverte fin 1971 de poches en U avec des pieux dans une tranchée ouverte par M. Tissot agriculteur, sans aucun rapport avec des travaux agricoles antérieurs.

Cote de classement: 
C-1972-02310

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 11 déc. 1972 d'A. Berthier à B.Edeine : mise au point du rapport de fouilles 1972

Le 11 déc. 1972, André Berthier envoie à Bernard Edeine son projet partiel de rapport des fouilles de 1972 qui ne comprend pas l'apport propre d'Edeine. Berthier précise sa façon prudente d'aborder la question des cônes Tissot.

Cote de classement: 
C-1972-02309

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 6 déc. 1972 de R. Potier à A. Berthier : fortifications, fossés, cônes Tissot

Le 6 décembre 1972, René Potier informe André Berthier sur diverses découvertes. Il donne d'abord des nouvelles de l'impression de son livre. Il évoque ensuite un passage de la thèse d'Harmand sur le ravitaillement des armées antiques. Egalement un passage sur la castramétation : aucun camp césarien authentique n'a été trouvé en Gaule, les seuls indiscutables sont en Espagne. Potier dessine le profil des munitiones d'Espagne  et les détaille (successivement : agger parementé et blocage en pierre, berme, fossé en V, braie, fossé en V).

Cote de classement: 
C-1972-02308

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 10 mai 1973 d'A. Berthier à M. Druon : demande d'autorisation de fouilles pour l'été 73

Ayant reçu l'avis habituel de refus d'autorisation de fouilles du CSRA, André Berthier écrit le 10 mai 1973 au ministre Maurice Druon (Affaires culturelles) pour obtenir une autorisation de fouilles ministérielle pour l'été. Il rappelle sa démarche et ses travaux pour découvrir la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay et surtout l'accueil négatif de cette découverte par les érudits et l'opposition catégorique de la Commission Supérieure des Fouilles. Il rappelle également les encouragements des précédents ministres et ceux de hautes personnalités militaires.

Cote de classement: 
C-1973-02296

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à pieu