rapport

Lettre du 9 nov. 1989 de A. Berthier à C. Mordant : découverte aux Etangs de Crans

Le 9 novembre 1989, André Berthier transmet au Directeur des Antiquités de Franche-Comté (C. Mordant) un résumé de l'opération de sondage autorisée aux Etangs de Crans, accompagné de photographies. Le recueil de centaines de tessons romains, gallo-romains et médiévaux (en moindre quantité) peut-il s'expliquer par la présence d'une villa ou d'une ferme antique? Pour Berthier, non : c'est un monument cultuel qui a fait son apparition. Berthier demande à Mordant de lui permettre de poursuivre les recherches.

Cote de classement: 
C-1989-02689

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note de J.Y. Guillaumin sur le rapport concernant les vestiges trouvés en 88 et 89 aux Etangs de Crans

Dans une note (fragmentaire) du 20 octobre 1989 adressée à A. Berthier, Jean-Yves Guillaumin réagit sur un projet de rapport concernant les mobiliers et vestiges trouvés lors des fouilles de 1988 et 1989 aux Etangs de Crans. Il revient sur les termes allée pavée, déambulatoire, foyer circulaire... Il préconise une certaine prudence dans l'interprétation de la structure trouvée comme monument religieux (attendre au moins la datation des ossements trouvés). 

Cote de classement: 
L-1989-02675

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Rapport - Camp de Chanturgue

Rapport établi par P. Eychart en 1972 sur le camp de Chanturgue, camp d'où est parti l'assaut romain dans l'hypothèse de la localisation de Gergovie aux Côtes de Clermont. Le rapport se concentre sur les ouvrages de pierres sèches à caractère militaire et ne reprend pas les découvertes archéologiques faites sur ce plateau et couvrant une longue période. Eychart aborde successivement :

Cote de classement: 
L-1972-02668

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Evolution de l'interprétation de MM. Reddé et Bénard sur les “camps d'Alise”

Document de récapitulation par Jacques Berger des différentes interprétations des camps d'Alise par MM. Reddé et Bénard de 1987 à 1997. En 1987, un article de J. Bénard affirme l'existence de 10 fortifications romaines fermées autour de l'oppidum du Mont Auxois, et de forme irrégulière inhabituelle. Le rapport des fouilles de 1991 révèle des surprises : le camp I est décrété post-césarien.

Cote de classement: 
L-1998-02662

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du siège d'Alésia. Rapport triennal (1992-1994) et Rapport d'ATP - Inventaire des fouilles de 1905 à 1990

Inventaire des fouilles réalisées à Alise-Sainte-Reine de 1905 à 1990 (avant les fouilles Reddé). Le document présente de courtes descriptions des résultats des fouilles (de Le Gall, Bénard, Rabeisen, Goguey et autres) pour la circonvallation, la contrevallation, le camp B et le fossé de 20 pieds.

Cote de classement: 
L-1994-02657

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du siège d'Alésia. Rapport triennal (1992-1994) et Rapport d'ATP - Conclusion de la 1ère partie

Dans cette conclusion provisoire, Michel Reddé indique d'emblée que “le dossier napoléonien doit être très strictement contrôlé... et que les observations des fouilleurs du second Empire ne sont pas exemptes d'aberrations ou de lacunes”. L'auteur, bien sûr, considère que “le texte de César ne saurait suffire à l'argumentation en raison de ses imprécisions”, l'archéologie de terrain ne parvenant pas à coller au texte césarien. Reddé fait état de la relative faiblesse de la défense offerte par les obstacles en creux dans la plaine des Laumes.

Cote de classement: 
L-1994-02654

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du siège d'Alésia. Rapport triennal (1992-1994) et Rapport d'ATP - Les camps

Dans cette partie du rapport des fouilles 92-94 d'Alise, Michel Reddé présente les résultats relatifs aux camps et castella romains. Au camp C (un ovale grossier) abondamment photographié dans le passé par R. Goguey, ont été découvertes deux balles de fronde avec les inscriptions T.LABI et T.LA que Reddé met en lien avec Titus Labenius. Une porte défendue par un titulus sera également mise à jour (voir sur ce point les observations critiques des opposants à la thèse officielle). Le détail des fossés est indiqué.

Cote de classement: 
L-1994-02653

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du siège d'Alésia. Rapport triennal (1992-1994) et Rapport d'ATP - La circonvallation

Michel Reddé présente dans son rapport les résultats des travaux concernant la circonvallation dans la plaine des Laumes et sur la montagne de Bussy. A noter la largeur des fossés tombant à 3m. environ!... et l'absence de traces des tours. Reddé en conclut : “la mise en oeuvre de la circonvallation proche du camp C présente certaines anomalies... avec des travaux inachevés ou sommaires”.

Cote de classement: 
L-1994-02652

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du siège d'Alésia. Rapport triennal (1992-1994) et Rapport d'ATP - La contrevallation

Dans son rapport de 1994, Michel Reddé fait le point sur les investigations concernant la contrevallation dans la plaine des Laumes et dans la plaine de Grésigny. Les fouilles de 1992 remettent en cause la conception antérieure de cette ligne de défense telle que Napoléon III l'avait envisagée. On découvre des fossés dont le nombre  et l'allure ne correspondent pas à la description donnée par César, d'où la conclusion de Reddé : “les reconstitutions fondées sur la seule lecture de César deviennent obsolètes”. 

Cote de classement: 
L-1994-02651

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Fouilles sur les travaux du siège en 1992

Dans l'introduction ou “présentation générale” de ce rapport sur les fouilles d'Alise de 1991 et 1992, Michel Reddé rappelle le contexte et le déroulement de ces travaux. Les fouilles de 1991 ont eu un caractère méthodologique et une décision de procéder à une reconstitution a été prise en décembre 1991. A noter quelques perles :

Cote de classement: 
L-1992-02650

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à rapport