Saint-Cergue

Commune suisse du canton de Vaud, proche du sommet jurassien de La Dôle, point de passage à travers le Jura via le col de la Givrine.

Rapport moral de J.Y. Guillaumin et compte rendu de l'Assemblée générale du 21 août 1993

Président démissionnaire de l'A.L.E.S.I.A., Jean-Yves Guillaumin présente à l'Assemblée générale des membres (21 août 1993) un long rapport moral. Il évoque successivement : 

Cote de classement: 
L-1993-02163

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le secteur de la Côte Poire, état de la recherche et perspectives

Projet d'article de C. Méloche pour le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A., écrit au cours du 2ème trimestre 1993, mais jamais publié. L'auteur tente de faire le point sur les recherches faites dans le secteur de la Côte Poire et de la Combe de Crans en essayant d'apporter plusieurs éclairages nouveaux pouvant aider à ré-orienter les travaux futurs. Pour la Grange d'Aufferin, Méloche met en évidence les multiples occupations du site depuis le néolithique jusqu'au médiéval.

Cote de classement: 
L-1993-01796

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La nouvelle bataille d'Alésia

Dans Esprit & Vie (n°50 - décembre 1984), J. Daoust fait un résumé de la problématique de la localisation d'Alésia et évoque la controverse qui n'a cessé de se développer depuis la décision de Napoléon III de choisir le site d'Alésia. Il présente la démarche originale d'André Berthier recourant à la méthode du portrait-robot et identifiant Chaux-des-Crotenay comme l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1984-01757

Lettre du 18 nov. 1980 d'A. Berthier à C. Blanc : article du Colonel Rocolle (Le Casoar)

Dans sa lettre du 18 novembre 1980, André Berthier remercie le général Clément Blanc pour l'envoi de l'article du Colonel Rocolle paru dans Le Casoar (“Alise-Sainte-Reine est bien Alésia”). Berthier pointe les faiblesses du texte  de Rocolle. Il revient notamment sur 5 points essentiels : l'itinéraire de César, les effectifs des troupes romaines et gauloises, la topographie des lieux, les fortifications d'Alise, la position de Chaux-des-Crotenay par rapport à la Suisse. Une remarquable démonstration.

Cote de classement: 
C-1980-01619

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dissimulation et aveu chez César autour du combat de cavalerie préliminaire du siège d’Alésia (Bellum Gallicum VII, 66, 2)

S’appuyant sur les travaux déjà anciens de Rambaud (1952) sur le thème de la déformation historique dans les Commentaires de César, Jean-Yves Guillaumin démontre que César ne dit pas la vérité et qu’il écrit son Bellum Gallicum, en tentant de cacher sa faiblesse et celle de son armée en -52, sa retraite vers la Province et l’opération Alésia, en laissant sous-entendre que c’est lui qui mène le jeu tout au long de cet épisode guerrier. 

Cote de classement: 
J-2009-01534

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les lecteurs écrivent... revue de presse

Deux lecteurs commentent les articles publiés par les Dossiers de l'Histoire en 1982 et 1983, l'un sur le col de Saint-Cergue, l'autre posant des questions sur le site de Syam-Cornu (en comparant par rapport au site de Salins-les-Bains). Une revue de presse (articles de 1982) est par ailleurs présentée par Antoinette Brenet

Cote de classement: 
J-1983-01510

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La traversée du Jura

Etude exhaustive des itinéraires de franchissement du Jura, des romains aux temps modernes par Georges Reverdy, ingénieur des Ponts et Chaussées et auteur de l'Atlas Historique des Routes de France (1986). L'auteur indique que deux routes traversaient le massif en dehors des passages extrêmes assez fréquentés de Jougne et de Nantua (avec les cluses leur correspondant) : l'une de Lons-le-Saunier à Genève via Saint-Claude et le col de la Faucille, l'autre de Salins à Champagnole, Morez et le col de Saint-Cergue.

Cote de classement: 
J-1990-00882

Alésia et les voies antiques

Long texte de Mireille Viala qui expose un ensemble de données érudites relatives aux voies antiques dans l'est de la France et plus particulièrement en Franche-Comté et dans le Jura. L'auteur donne des détails sur les chemins et routes antiques de franchissement du Jura, plus particulièrement sur l'oppidum barré de la Chaux-des-Crotenay avec rappel des données cartographiques, géologiques, archéologiques. Elle cite de nombreux auteurs et érudits, anciens ou modernes. 

Cote de classement: 
J-1989-00907

Notes sur le plateau de Chatelneuf avant le Moyen Âge

Importante communication de Louis Abel Girardot de 1888 relatant ses découvertes archéologiques - notamment des vestiges romains - sur le plateau de Chatelneuf. L'archéologue fait d'abord un inventaire des antiquités celtiques et gallo-romaines observées sur le Plateau de Chatelneuf. Il détaille ensuite les fouilles qu'il a entreprises sur le Chatelet de Chatelneuf (mise à jour d'un fossé avec parapet, d'un foyer, de pointes de flèches et d'autres mobiliers).

Cote de classement: 
O-1889-00770

Notes historiques sur La Chaux des Crotenay

Communication d'Honoré Carrez à la Société d'Emulation du Jura en 1923 sur l'histoire de La Chaux-des-Crotenay. Après avoir questionné l'étymologie du nom du village et les voies de communication y passant aux temps reculés, l'auteur évoque la baronnie de Chaux-des-Crotenay et le château de la Chaux sous l'ancien régime.

Tiré à part de la communication publié en 1923.

Cote de classement: 
J-1923-00701

Pages

Souscrire à Saint-Cergue