Séquanie

Le Jura à Paris pour un colloque sur Alésia

Charles Thévenin rend compte dans l'article du Progrès du colloque sur Alésia organisé à l'Institut Catholique de Paris en février 1998. Le journaliste évoque d'abord l'intervention de Michel Reddé défendant la thèse officielle et les fouilles réalisées à Alise; il pointe la tension visible dans la salle. L'intervention d'André Wartelle, quant à elle, a visé à rappeler les doutes sur la localisation d'Alésia à Alise-Ste-Reine et à présenter la méthode du Portrait-Robot d'André Berthier.

Cote de classement: 
J-1998-01694

L'herméneutique va-t-elle trancher la vieille querelle d'Alésia?

Ce petit article du Figaro de septembre 1970 évoque la controverse de la localisation d'Alésia, suite aux travaux de l'abbé Horn (curé de Malans dans le Doubs) qui a repris la traduction du texte de César. Selon l'abbé Horn, Alésia, d'après le texte latin, est forcément en Séquanie et pour lui les très nombreuses trouvailles des 1er et 2ème siècles faites à Alise sont incompatibles avec le fait qu'Alésia fut entièrement rasée et incendiée. L'abbé Horn (n'ayant pas eu connaissance de la thèse d'André Berthier) penche pour une localisation à Ornans, Alaise ou Salins.

Cote de classement: 
J-1970-01693

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Ou l'art de “craquer la noisette”

Dans cet article de Voix du Jura, est présenté le travail de reconnaissance de terrain mené par l'Institut Vitruve pour identifier de possibles vestiges militaires sur Syam et sur Crans. L'accent est mis sur le repérage des murgers qui ne semblent pas répondre à des nécessités agricoles. De même sont repérés des plates-formes manifestement militaires ayant servi de support de balistes ou scorpions. L'article mentionne le fait qu'il est quasiment impossible de retrouver du mobilier en fer tel que des armes (trop précieux, donc recueilli) ainsi que des ossements (sol calcaire trop acide).

Cote de classement: 
J-XXXX-01671

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : à Salins ou à Chaux-des-Crotenay?

Cet article du Progrès du 20 avril 1999 donne l'occasion à Jacques Berger (Président de l'A.L.E.S.I.A.) de répondre aux arguments avancés par Pierre Jeandot pour localiser Alésia à Salins. Pour Berger, c'est la thèse d'André Berthier (Chaux-des-Crotenay) qui inquiète les officiels de l'archéologie française et non la thèse de Salins. On rappelle à cet égard la tenue du colloque du 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris comme la sortie en 1999 d'articles confrontant Alise-Ste-Reine et Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-1999-01658

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Essai sur l'origine de la Séquanie, sur celle des contrées qui la composoient et des lieux qui en faisoient partie

Travail d'érudition exceptionnel publié par Désiré Monnier en 1818 et 1819 sur les origines de la Séquanie (Franche-Comté) et sur les peuples qui y vivaient. L'ouvrage se présente sous la forme de 3 livres, comprenant chacun 10 à 15 chapitres. Ce travail sera maintes fois cité par les érudits comtois du 19ème siècle.  Le document attaché à la notice comprend les premières pages de chacun des chapitres du livre.

Version historique disponible sur Google Books.

Cote de classement: 
O-1818-01535

Dissimulation et aveu chez César autour du combat de cavalerie préliminaire du siège d’Alésia (Bellum Gallicum VII, 66, 2)

S’appuyant sur les travaux déjà anciens de Rambaud (1952) sur le thème de la déformation historique dans les Commentaires de César, Jean-Yves Guillaumin démontre que César ne dit pas la vérité et qu’il écrit son Bellum Gallicum, en tentant de cacher sa faiblesse et celle de son armée en -52, sa retraite vers la Province et l’opération Alésia, en laissant sous-entendre que c’est lui qui mène le jeu tout au long de cet épisode guerrier. 

Cote de classement: 
J-2009-01534

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la recherche d’Alésia. II – Les commentaires et le passage des légions en Séquanie

René Potier poursuit la publication d'une série de plusieurs  articles qui paraîtront dans Les Dépêches en juillet et août 1970. Dans ce deuxième article , l'auteur revient longuement sur les Commentaires de César et sur les textes antiques (et sur leurs traductions). Il s'attarde sur la question du passage de César en Séquanie en discutant la question de l'itinéraire suivi comme celle des frontières (notamment celle entre Lingonie et Séquanie). Il évoque également de façon détaillée les positions et marches respectives des armées gauloises et romaines.

Cote de classement: 
J-1970-01328

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Un nouveau site pour Alésia

Jean-Yves Guillaumin publie dès 1974 un texte dans les Annales Latini Montium Arvernor (Université de Clermont-Ferrand) qui évoque la découverte d'André Berthier relative à la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay. Le futur président de l'association A.L.E.S.I.A. (en 1980) insiste sur la nécessité de reprendre la recherche sur Alésia en privilégiant l'étude systématique des textes des historiens anciens. Il s'appuie notamment sur le travail exemplaire de ce point de vue de René Potier.

Cote de classement: 
J-1974-01216

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Franche-Comté à l’époque romaine représentée par ses ruines

Dans cet ouvrage publié en 1847, Edouard Clerc fait une présentation particulièrement exhaustive des villes antiques de la Franche-Comté (Séquanie), des urnes, tombeaux et armes découverts, des champs de bataille. Il donne aussi un ensemble d'informations détaillées sur les routes romaines et les voies nautiques de la Séquanie à l'époque romaine. L'ouvrage comprend huit gravures d'antiquités et une carte de grande dimension, contenant villes antiques, villa, lieux où l'on a trouvé des vestiges anciens.

Version numérique disponible sur Google Books.

Cote de classement: 
O-1847-01185

Réflexions sur une “Question d’Alésia” (suite)

Cet article de René Potier  est la 2ème partie d'un texte dont le début a été publié par la revue l'Information Historique en novembre 1971. L'auteur réexamine les éléments clés du texte de César et précise dans un premier temps l'itinéraire de fuite de César vers la province à travers la Séquanie. A partir des textes d'autres auteurs antiques, il conteste les affirmations non acceptables des défenseurs de la thèse officielle ou alisienne et explique pourquoi l'itinéraire Langres-Dole-Poligny-Genève est le seul plausible. 

Cote de classement: 
J-1972-01134

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Séquanie