Besançon

Ville du Doubs, capitale de la Franche-Comté, ancienne Vesontio.

Besançon antique

Guide archéologique consacré en 1990 à Besançon (antique Vesontio). Lucien Lerat (ancien Directeur de la circonscription archéologique de Franche-Comté) présente un panorama des témoignages archéologiques visibles et non visibles de la ville (nombreuses illustrations). Il évoque aussi  l'historique des recherches archéologiques et les richesses des musées de la ville. Les premières pages de l'ouvrage rappellent quelques données sur les Séquanes dont Vesontio était le “maximum oppidum Sequanorum” selon César, ainsi que sur la Guerre des Gaules.

Cote de classement: 
O-1990-03220

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La thèse de M. Jérôme Carcopino : Le prétendu dépeuplement de la région salinoise à l'époque d'Alésia (suite)

Pierre Jeandot poursuit, dans ce 3ème article paru dans le Jura Français en octobre-décembre 1965, sa critique sévère des affirmations de Jérôme Carcopino  (“Les ruses de César”) et plus particulièrement celles relatives aux Séquanes de l'Ouest et au dépeuplement de la région d'Alaise, Salins et des Moidons aux temps préhistoriques. Jeandot rappelle à l'occasion qu'une autre Sequana (autre que la Seine) traversait la Séquanie à l'époque celtique (la Saine actuelle).

Cote de classement: 
J-1965-03196

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 2 mars 1984 de G. Villette à A. Noché : itinéraire et siège de César (Chaux-des-Crotenay) et quid d’Alise?

Longue lettre de l'abbé Guy Villette du 2 mars 1984 au R.P. André Noché et dans laquelle il répond à des objections ou questions de Noché sur la thèse Berthier. Villette répond d'abord sur la position d'Alésia entre Lingonie et Province, sur la nature du site d'Alésia (ville religieuse) et sur le fait que César n'avait pas vraiment anticipé ce qui pouvait l'attendre en cette place.

Cote de classement: 
C-1984-02991

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 17 mars 1988 d’A. Girard à A. Berthier : photos aériennes Goguey + clou à la croix

Le 17 mars 1988, A. Girard commente auprès de Berthier la photographie aérienne faite par Goguey  du méandre de la Saine où un bras de rivière pourrait s'avérer être un double fossé avec présence d'un castellum. Il revient aussi sur le clou à la croix dont un exemplaire existe au Musée de Besançon (ressemblance avec une monnaie gauloise).

Cote de classement: 
C-1988-02907

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Commentaires sur les voies anciennes du Jura

Arthur Brocard, érudit du Larderet (Jura), présente en 1975 une synthèse de ses connaissances sur les voies anciennes (préhistoriques, celtiques, romaines, médiévales) passant par le Jura.

On joint un extrait de la carte manuscrite dressée par Brocard pour les voies autour de Crotenay (Combe d'Ain). Document détenu par Bruno Guinchard.

Cote de classement: 
L-1975-02778

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 26 sept. 1988 de P. Lévêque à A. Berthier : coopération avec l'Université de Besançon

Petit carton manuscrit adressé le 26 septembre 1988 à André Berthier par Pierre Lévêque, Doyen de la Faculté des Lettres et Sc. humaines de Besançon, sur recommandation d'un collègue Jean-Claude Carrière qui trouve regrettable le manque de coopération avec Berthier. Invitation à se rencontrer.

Cote de classement: 
C-1988-02743

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 juin 1987 de G. Fournier à A. Berthier : témoignage d'un professeur d'histoire

Guy Fournier, professeur d'histoire au Collège Lumière de Besançon, écrit le 20 juin 1987 à André Berthier pour lui témoigner tout son intérêt pour sa thèse et lui fait part des actions qu'il mène avec ses élèves quand il aborde la thématique Alésia. Il se propose de venir participer aux fouilles d'été.

Cote de classement: 
C-1987-02722

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 2 sept. 1988 de G. Villette à J.L. Destandau (Préfet d'Eure-et-Loir) : séquanes et mandubiens

Le Préfet d'Eure-et-Loir, Jean-Louis Destandau ayant transmis à Guy Villette des articles du Jura (de C. Thévenin), l'abbé lui répond le 2 septembre 1988 en lui précisant ses vues historiques sur Chaux-des-Crotenay (montagne sacrée d'Alésia où rien d'évènementiel ne s'est passé lors du siège) et sur le Mont-Rivel. Pour lui, l'Ain joue un rôle de frontière en Séquanie entre la partie entre Ain et Saône et la partie montagneuse à l'Est de l'Ain où il situe les Mandubiens.

Cote de classement: 
C-1988-02605

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Catalogue des monnaies gauloises du Jura

Publication par J.B. Colbert de Beaulieu et M. Dayet d'un Catalogue des monnaies gauloises du Jura. Avant propos des auteurs. Dans ce texte, ils mettent en garde contre des interprétations simplistes, en particulier en ce qui concerne les monnaies séquanes. Ils n'hésitent pas à mettre en cause les pratiques de leurs devanciers et le manque de méthode de ceux-ci : nombre de trouvailles faites dans le Jura sont ainsi perdues et la composition des trésors recueillis est souvent ignorée. 

Cote de classement: 
O-1962-02583

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : les textes désignent Salins...

Le Progrès du 8 janvier 1998 publie un long texte émanant de Marcel Jeandot, Président de l'Association Scientifique et Historique du Pays de Salins, rendant compte d'un exposé de Henri Eschbach sur la thèse Salins-Alésia. Ce dernier s'en prend à André Berthier dont la méthode du portrait-robot “fait moderne, réaliste” et sur l'usage fait de la traduction erronée de Constans. Eschbach se prend alors à donner une leçon de méthode  pour démontrer que Salins est bien l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1998-02505

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Besançon