Châtelneuf

Commune du département du Jura et de la Communauté de communes “Champagnole Porte du Haut Jura”, au sud-ouest de Syam.

Une voie antique dans le Haut-Jura

Communication de l'historien jurassien Honoré Carrez à la Société d'Emulation du Jura en 1909. L'auteur évoque la multiplicité des voies de communication anciennes qui sillonnent la Séquanie alors que peu de voies semblent traverser le Haut-Jura. Il démontre toutefois que l'antique passage par le Col de Saint-Cergue a été un lieu de communication important entre l'Helvétie et la Séquanie. Il analyse ensuite, avec beaucoup de précision, la voie qui permet de passer du Grandvaux au Val de Miège avec un embranchement passant par Chaux-des-Crotenay (Vie du Four). 

Cote de classement: 
J-1909-00700

Alésia et les voies antiques - Ré-édition

Le Bulletin d'information ArchéoJuraSites ré-édite le long texte de Mireille Viala paru en 1989 qui expose un ensemble de données érudites relatives aux voies antiques dans l'Est de la France et plus particulièrement en Franche-Comté et dans le Jura. Mireille Viala donne des détails sur les chemins et routes antiques de franchissement du Jura, plus particulièrement sur l'oppidum barré de la Chaux-des-Crotenay. Elle cite de nombreux auteurs et érudits, anciens ou modernes.

Cote de classement: 
J-2010-00213

Notes sur le plateau de Chatelneuf par Louis-Abel Girardot

Dans cet article de 2008, Daniel Coulon présente la vie et l'oeuvre de Louis-Abel Girardot qui a publié en 1888 ses “Notes sur le plateau de Chatelneuf avant le Moyen-âge”. Girardot, né en 1848 à Chatelneuf, instituteur dans cette commune, il devient en 1896 conservateur du musée de Lons-le-Saunier. Passionné d'archéologie et de géologie, Girardot fouille le plateau du Chatelet à Chatelneuf.

Cote de classement: 
J-2008-00205

La “Carte archéologique de la Gaule” et l'hypothèse d'André Berthier

François Grosclaude met en cause, en 2006,  la mauvaise foi de Marie-Pierre Rothé, auteur de la “Carte archéologique de la Gaule” (volume consacré au Jura, paru en 2001), un “pré-inventaire archéologique” qui  prend en compte les vestiges archéologiques du bronze final à l'époque mérovingienne. Dans les notices communales de Chaux-des-Crotenay, Crans, Syam et Chatelneuf, l'hypothèse d'André Berthier et sa méthode du portrait-robot y sont caricaturées, avec des citations d'articles polémiques accumulant les contre-vérités.

Cote de classement: 
J-2006-00192

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Intuitions

Danielle Porte s'étonne, dans cet article de 2000, de ce que de nombreuses cartes récentes de la zone autour de Chaux-des-Crotenay et de la vallée de l'Ain font référence à des voies ou ponts romains ainsi qu'à divers chatelets (alors que cette zone est officiellement considérée comme “nulle” d'un point de vue archéologique). Elle reprend alors les Notes de Louis Abel Girardot imprimées à Lons-le-Saunier en 1889, relatives aux fouilles de Chatelneuf dévoilant un retranchement antique avec castellum, agger, découverte de flèches et de clous.

Cote de classement: 
J-2000-00159

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia = Chaux-des-Crotenay : première esquisse des travaux romains à l'ouest de l'oppidum

Jacques Berger et Michel Wartelle rendent compte en 1996 des reconnaissances de terrain faites sur la partie ouest de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay à l'été et à l'automne 1995 et visant à déterminer au plus près les lignes de contrevallation et de circonvallation des fortifications romaines (“travaux césariens”).

Cote de classement: 
J-1996-00137

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Hypothèse Alésia - Syam - Cornu

André Berthier fait part de ses observations et note, pour chaque lieu visité, les recherches complémentaires à effectuer: l'Oppidum (Oppidum refuge-Agglomération-Citadelle), la cote 801, le Camp des Gaulois 1, le Camp des Gaulois 2, les lignes de César (Contrevallation, Circumvallation) comprenant : le fossé de 20 pieds, les Castella, la fermeture des lignes entre les deux Billaude, le Camp de Châtelneuf, le front nord du camp de la Grange d'Aufferin, les Grands Epinois, et les fortifications des Planches-en -Montagne.Deux versions  très légèrement différentes du

Cote de classement: 
L-1967-00055

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les Explorations

Dans ce mémoire de la fin de 1963 ou début de 1964, André Berthier relate ses 3 séjours dans le Jura les 8-9-10 juin, pendant l'été et enfin les 5-6 octobre 1963. Une première reconnaissance et série d'investigations en juin 1963 concerne le champ de bataille de cavalerie, la Baronnie de Chaux-des-Crotenay, un lieu très élevé (l'oppidum de Cornu), la colline vue depuis le Rocher de la Baume, les flumina (Lemme et Saine), les premiers vestiges de fortifications, la plateforme de l'oppidum et les Grands Epinois.

Cote de classement: 
L-1963-00054

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les confrontations entre armées romaines et gauloises

Ce document semble être une ébauche de texte d'un “Livre III ” d'un ouvrage plus vaste (et à paraître, semble-t-il). Selon l'auteur (nc), les deux précédents Livres  amenaient les deux armées romaine et gauloise à la veille de la première rencontre. Le Livre III envisagé développe la confrontation en Séquanie en trois chapitres : le combat de cavalerie de Crotenay, l'analyse militaire du site d'Alésia en Jura, l'action de l'armée de secours gauloise. Le texte est  une étude militaire détaillée de la situation, de la composition des armées, des mouvements et des combats.

Cote de classement: 
L-XXXX-00021

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Châtelneuf