Syam

Commune du département du Jura et de la Communauté de communes “Champagnole Porte du Haut Jura”, dans la plaine de Syam, sous la Cote-Poire. Lieu déterminant de la bataille d'Alésia.

Témoignage - Refus d'autorisations de fouilles, relations avec l'administration, commission d'experts

Dans un texte non signé, sous forme de communication destinée à circuler auprès d'initiés, l'auteur (collaboratrice proche d'André Berthier) souligne tout d'abord le caractère révolutionnaire de la méthode d'André Berthier. Cette méthode strictement scientifique a naturellement suscité selon l'auteur une opposition féroce  et a conduit à un refus de considérer les arguments et résultats obtenus.  Le texte évoque les refus successifs d'autorisations de fouilles de la part du Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique (CSRA) et les obstacles opposés à André Berthier de 1964 à 1973.

Cote de classement: 
L-1973-00033

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la découverte d'Alésia (2)

Cet article de l'automne 1965 du Général  Clément Blanc est une reprise du texte publié en avril 1965 dans le Bulletin de l'Association Nationale des Officiers en Retraite, tout premier article paru sur l'hypothèse d'André Berthier. Il démontre qu'Alésia n'est pas n'importe quelle hauteur. Alésia doit être un oppidum assez vaste pour abriter 100.000 guerriers.

Cote de classement: 
J-1965-00015

Alésia citadelle jurassienne

Danielle Porte se penche sur la question du “sacré”, question essentielle pour affirmer qu'un site quelconque puisse être l'Alésia de César et Vercingétorix, conformément aux affirmations des textes antiques (Diodore de Sicile...). L'ouvrage commence par caractériser Alésia, en tant que métropole religieuse de toute la Celtique, et comme ville des Mandubiens, peuple fantôme .... Il détaille les formes de l'expression religieuse  celtique: monuments, pierres sacrées, dalles, pierres posées....

Cote de classement: 
O-2000-00013

Pages

Souscrire à Syam