Chabert J.

Chabert Jean

Promo 1951 de l'ENFOM. Crée en 1963 le Bureau de la recherche archéologique et des antiquités (transformé en 1965 en Service des Fouilles et Antiquités). Sous-Directeur du Service des Fouilles et Antiquités au  Ministère des Affaires culturelles (années 1969-1970). Membre de droit du CSRA.

Deux lettres de mars-mai 1969 B. Edeine à A. Berthier : préparation campagne 1969

Le 18 mars 1969, Bernard Edeine informe André Berthier sur la réforme archéologique en cours et sur les élections au CSRA qui risquent de retarder l'obtention des autorisations de fouilles (Bouard, le détracteur d'Edeine n'a pas été réélu). Si l'autorisation de fouilles à Syam n'est pas accordée, Edeine pense néanmoins employer son équipe de jeunes à des travaux de topographie et de repérage. Il recommande à Berthier de solliciter le Conseil Général du Jura pour une subvention (avec éventuellement report sur l'année suivante).

Cote de classement: 
C-1969-01941

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en novembre 1966 entre E. Houriez et A. Berthier : affaire AFP

Elisabeth Houriez écrit à Berthier le 17 novembre 1966 après avoir découvert le petit article paru dans le Figaro du 16 novembre (ton inhabituellement sec). Irritée par cet article mal fait, elle pointe les maladresses du texte qui vont engendrer une réaction violente du CSRA. Elle revient sur les conditions de réalisation de fouilles : l'article maladroit du Figaro place donc Berthier dans une position délictueuse.

Cote de classement: 
C-1966-01877

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 16 décembre 1966 de L.P. May à A. Berthier : réunion de la Commission Supérieure des Fouilles

Le 16 décembre 1966, Louis-Philippe May informe A. Berthier de la tenue de la réunion de la Commission Supérieure des Fouilles du 13 décembre 1966 à laquelle il a participé. Aucune allusion n'a été faite au chantier Berthier du Jura. L'essentiel de la délibération a porté sur les listes d'aptitude à la Direction des circonscriptions et aux postes d'assistants des Directeurs. Les tableaux sur les crédits des circonscriptions ont été approuvés... avec une réduction du montant global distribué.

Cote de classement: 
C-1966-01875

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note-brouillon du 19 novembre 1966 de Jean Pernot : entretien avec E. Houriez - suite affaire AFP

Note-brouillon manuscrite de Jean Pernot (samedi 19 novembre 1966) suite à un entretien avec E. Houriez et remise plus tard à Berthier. Le Chef du Bureau des Fouilles au Ministère (Chabert, favorable à Berthier) annonce la tenue d'une réunion de la Commission Supérieure des Fouilles pour le 13 décembre (avec participation de Lerat). E. Houriez indique que le Directeur des Archives, Chamson, pense que la campagne de presse (cf.

Cote de classement: 
L-1966-01873

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en janvier 1966 entre A. Berthier et E. Houriez : une année 1966 difficile

Le 5 janvier 1966, A. Berthier transmet à E. Houriez un des plans réalisés par les Ponts & Chaussées sur les plates-formes de la plaine de Syam ainsi que le plan du mur de la Grange d'Aufferin. Berthier indique qu'il a rencontré Edgar Faure en Tunisie et que le Président pense que c'est l'insistance salinoise du Comte de Mérona qui a fait “déborder le vase érudit de Monsieur Lerat”. Le Conseil Général n'avait pas voulu favoriser un seul chercheur (Berthier) et avait aussi subventionné de Mérona (“que Lerat ne peut pas voir en peinture”.

Cote de classement: 
C-1966-01870

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 30 mars 1966 d'E. Houriez à A. Berthier : refus du CSRA pour les fouilles à Syam

Le 30 mars 1966, Elisabeth Houriez informe André Berthier que le CSRA (Commission Supérieure des Fouilles), réuni le 1er mars, n'a pas été convaincu par les arguments en faveur de la poursuite des fouilles à Syam (le rapporteur Quoniam ne l'était pas non plus), la Commission s'en tenant aux conclusions du géologue Théobald. Le CSRA aurait indiqué clairement que Berthier se trompe sur cette affaire comme il s'était trompé sur Cirta.

Cote de classement: 
C-1966-01869

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 19 janvier 1966 d'E. Houriez à A. Berthier : tensions au Ministère des Affaires culturelles

Elisabeth Houriez informe André Berthier le 19 janvier 1966 que Chabert (Bureau des Fouilles) pourrait mentionner une subvention globale de 3.000 francs en lien avec l'autorisation de fouilles pour 1966, mais elle insiste sur le fait qu'il y  a beaucoup de tirage au sein du Ministère au sujet de l'affaire. Chabert aurait fait accepter le principe d'un examen sur le terrain des résultats des travaux Berthier (vers Pâques 66), une commission d'experts pourrait être désignée à cette fin par le CSRA dans sa réunion de fin février.

Cote de classement: 
C-1966-01868

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 5 lettres en fév-avril 1966 entre L.P. May et A. Berthier : refus du CSRA

Le 16 février 1966, Louis-Philippe May (Ministère des affaires culturelles) informe son ami Berthier que Lerat a bien donné sa démission mais a été remis à sa place. Il précise que Chabert (Bureau des Fouilles) soutient la thèse Berthier et que Quoniam soutiendra le dossier Berthier devant le CSRA.

Cote de classement: 
C-1966-01859

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de décembre 1965 entre Houriez, Berthier et May : démission de Lerat

Le 24 décembre 1965, Elisabeth Houriez informe son ami et collègue André Berthier d'une révolution chez les archéologues qui arrive même au Ministère des Affaires culturelles : Lucien Lerat a envoyé, avec fracas sa lettre de démission de directeur de la circonscription des antiquités historiques Doubs-Jura à cause du scandale des fouilles autorisées à André Berthier (et aidées de plusieurs côtés). Lerat aurait envoyé une lettre circulaire à tous les archéologues de France et le Ministère serait inondé de lettres d'indignation. E.

Cote de classement: 
C-1965-01839

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 5 lettres en juillet-août 1965 entre E. Houriez et A. Berthier : campagne 1965

Le 16 juillet 1965, Elisabeth Houriez (Direction générale des Archives de France) informe  son collègue et ami André Berthier du travail que les collaborateurs du Préfet du Jura ont entrepris pour consolider le dossier des fouilles Berthier à adresser à M.

Cote de classement: 
C-1965-01833

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Chabert J.