Mérimée P.

Mérimée Prosper (1803 - 1870)

Romancier et critique français, archéologue, historien et acteur clé de la protection du patrimoine.

La critique d'Alise-Sainte-reine par Jules Quicherat (1857)

Texte tapuscrit et brouillon de la communication faite par l'abbé André Wartelle lors du Colloque du 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris (texte édité par la suite). L'abbé revient sur la controverse de la localisation d'Alésia et sur la découverte d'André Berthier. Il présente et développe les arguments anti-Alise de Jules Quicherat (“L'Alésia de César rendue à la Franche-Comté. Réfutation de tous les mémoires pour Alise” - 1857). 

Cote de classement: 
L-1998-04422

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La critique d'Alise-Sainte-Reine par Jules Quicherat

Lors du Colloque du 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris, André Wartelle présente une communication reprenant les éléments clés de la controverse sur la localisation d'Alésia au cours de la seconde moitié du 19ème siècle. Après avoir rappelé la démarche d'André Berthier en 1962, il reprend un certain nombre de critiques faites au site officiel d'Alise-Sainte-Reine, notamment par Jules Quicherat (1814-1882), Directeur de l'Ecole des Chartes.

Cote de classement: 
O-1998-02242

Deux lettres de mars 1986 de J.B. Colbert de Beaulieu à A. Berthier : inscription funéraire

Le 24 mars 1986, Colbert de Beaulieu sollicite André Berthier pour le décryptage d'une inscription funéraire dans un mur de l'église de Corseul (chef lieu gaulois des Civitas Coriosolitarum). Il propose son propre déchiffrement du texte et demande à Berthier son aide pour déterminer le nom et le prénom de la personne citée et son origine vraisemblablement africaine.

Cote de classement: 
C-1986-02029

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A propos des fouilles d'Alésia - Lettres de Prosper Mérimée

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Publication de quelques lettres sélectionnées de Prosper Mérimée écrites à l'occasion de ses visites en 1861 à Alise-Sainte-Reine avec l'Empereur. Il évoque la mauvaise querelle des Francs-Comtois réfutant la thèse de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1968-01708

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Second Empire et Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Jacques Harmand, Conservateur-Adjoint au Musée du Louvre, revient sur la controverse de la localisation d'Alésia développée au cours du Second Empire. Alors que personne ne doutait depuis le IXème siècle qu'Alésia était bien située à Alise-Sainte-Reine, des francs-comtois (A. Delacroix, A. Castan...) et des érudits (J. Quicherat, E. Desjardins...) remettent en cause cette vérité en 1855 et militent pour Alaise dans le Doubs. Pour J.

Cote de classement: 
J-1968-01707

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Jura à Paris pour un colloque sur Alésia

Charles Thévenin rend compte dans l'article du Progrès du colloque sur Alésia organisé à l'Institut Catholique de Paris en février 1998. Le journaliste évoque d'abord l'intervention de Michel Reddé défendant la thèse officielle et les fouilles réalisées à Alise; il pointe la tension visible dans la salle. L'intervention d'André Wartelle, quant à elle, a visé à rappeler les doutes sur la localisation d'Alésia à Alise-Ste-Reine et à présenter la méthode du Portrait-Robot d'André Berthier.

Cote de classement: 
J-1998-01694

Alésia : Napoléon III avait raison !

Page composite du Bien Public sous forme d'un plaidoyer en faveur d'Alise-Sainte-Reine, officielle Alésia. Le journaliste Michel Huvet rappelle les polémiques anciennes sur la localisation d'Alésia et évoque le projet de mise en valeur du site. Il évoque aussi les dernières photos de René Goguey prouvant de façon incontestable qu'Alésia est bien au Mont Auxois. Suivent plusieurs contributions:

Cote de classement: 
J-1992-01485

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Bons baisers d'Alésia

Francis Loridan évoque un colloque à Dijon au cours duquel ont été présentées les photographies aériennes de René Goguey révélant des retranchements de César (photos prises à bord de l'avion “Recherches archéologiques” du Conseil régional de Bourgogne... modèle “Robin”). La question se pose en Bourgogne de mettre désormais en valeur le site. L'auteur termine son article par une allusion à une lettre de Prosper Mérimée... soutenant la thèse d'Alise... mais l'auteur de Colombia était très lié à la famille impériale. 

Cote de classement: 
J-1992-01481

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Entre la Bourgogne et la Franche-Comté. La bataille d'Alésia dure encore!

Article de Luce Bard de septembre 1987 dans le journal Le Pays sous forme d'une interview d'André Berthier et d'André Wartelle. Les deux André, défenseurs de la thèse Chaux-des-Crotenay, donnent des précisions sur le déroulement de la recherche d'André Berthier à partir du début des années 60, sur la méthode du portrait-robot et son application  au terrain, sur les travaux sur les textes antiques, etc. . L'article pointe les difficultés rencontrées depuis le début par l'équipe Berthier, en dépit de l'appui de plusieurs ministres.

Cote de classement: 
J-1987-01294

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre ouverte à Vercingétorix sur les falsifications de son histoire

Article sous forme d'une lettre à caractère ironique adressée par Antoinette Brenet à Vercingétorix. La lettre met en relief, de façon décalée, les falsifications ayant été faites pendant plus d'un siècle autour de la localisation officielle d'Alésia à Alise-Ste-Reine. A. Brenet commence par une remarque sur la statue de Vercingétorix à Alise-Sainte-Reine. Elle revient ensuite sur les biais introduits par Napoléon III dans le recherche de la vérité sur Alésia.

Cote de classement: 
J-1984-01245

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Mérimée P.