Werner K.F.

Werner Karl Ferdinand (1924 - 2008)

Historien médiéviste allemand, spécialiste du monde franc. 

185 - Les monnaies d'Alise-Sainte-Reine

Dans son Bulletin ronéotypé n°185 du 31 octobre 1985, Guy Villette reprend et diffuse son texte sur les monnaies d'Alise-Ste-Reine destiné à être intégré aux Mélanges offerts à J.B. Colbert de Beaulieu (deuxième version écourtée, avant acceptation par le Comité de rédaction de l'ENS). Villette considère que les travaux du célèbre numismate ont bien mis en lumière l'authenticité de l'ensemble considérable des monnaies découvertes dans le sol devant le Mont Auxois sous le Second Empire (dont 2 bronzes de Vercingétorix).

Cote de classement: 
J-1985-02021

184 - De Bibracte à Alésia

Dans son Bulletin ronéotypé N°184 du 13 octobre 1985, Guy Villette reprend une lettre adressée à un journaliste. Il y commente la venue du Président Mitterand au mont Beuvray le 17 septembre 1985 et surtout son propos sur Vercingétorix qui aurait fait l'unité de toutes les tribus gauloises. Villette pense que Vercingétorix a surtout voulu satisfaire ses ambitions et qu'il faillit mettre fin à la carrière de César.

Cote de classement: 
J-1985-02020

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de janv.-mars 1985 de G. Villette à J. Le Gall et A. Berthier :

Le 21 janvier 1985, Guy Villette répond à un envoi de Joël Le Gall en faisant une critique assez sévère des thèses de Rambaud et Harmand. Il critique aussi la démarche de M. Goguey qui “outrepasse les possibilités de ses talents de photographe aérien en tenant pour césariens les travaux observés auprès d'Alise”. Pour Villette, le Mont Auxois reste le tenant du titre parce qu'on y  a fouillé alors que  Chaux-des-Crotenay n'est que le challenger puisque les fossés n'ont pas encore été fouillés.

Cote de classement: 
C-1985-02018

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

181 - Les monnaies d'Alise-Sainte-Reine

Dans son Bulletin ronéotypé n°181 du 15 juin 1985, Guy Villette donne copie de son texte sur les monnaies d'Alise-Ste-Reine destiné à être intégré aux Mélanges offerts à J.B. Colbert de Beaulieu (première version). Villette considère que les travaux du célèbre numismate ont bien mis en lumière l'authenticité de l'ensemble considérable des monnaies découvertes dans le sol devant le Mont Auxois sous le Second Empire (dont 2 bronzes de Vercingétorix).

Cote de classement: 
J-1985-02015

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 11 février 1985 de G. Villette à M. Mulon :

Guy Villette écrit à Marianne Mulon (Archives nationales) le 11 février 1985 pour lui faire part de ses commentaires critiques sur l'ouvrage de Werner (“Les origines de l'Histoire de France”) auquel Jean Favier Directeur des Archives est impliqué. Villette critique sévèrement les passages relatifs à l'histoire et à la langue gauloises et aux étymologies (il donne de nombreux exemples d'erreurs commises). Il regrette que Favier n'ait pas eu recours au Centre d'onomastique de Marianne Mulon.

Cote de classement: 
C-1985-02012

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 19 sept. 1985 de G. Villette à A. Berthier : “de Bibracte à Alésia”, texte pour un journaliste

Le 19 septembre 1985, Guy Villette transmet à André Berthier un texte à destination d'un journaliste (Echo Républicain) pour expliquer les tenants et aboutissants de la Guerre des Gaules et surtout de resituer le rôle de Vercingétorix. Le texte débute par quelques remarques critiques sur la visite du Président François Mitterrand au Mont-Beuvray.

Cote de classement: 
C-1985-02006

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Considérations sur la puissance des druides au moment du siège d'Alésia

Le colonel Moutard propose en 2002 une synthèse des connaissances sur les druides et leur rôle dans la civilisation celtique. Il précise d'emblée que les druides n'ont pas joué de rôle majeur, contrairement à ce qu'écrit César, dans les luttes des gaulois pour l'indépendance. L'auteur évoque pour justifier ce point de vue plusieurs sources érudites anciennes ou contemporaines. Il montre que les druides en se politisant ont perdu leur pouvoir spirituel, ont acquis un grand succès mais qui leur fut fatal. 

Cote de classement: 
J-2002-00168

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Considérations sur les forces romaines au début du siège d'Alésia

Le Colonel Moutard présente, en 2001, une étude très détaillée des évolutions de l'organisation des forces romaines en légions et cohortes,  du IVème siècle av. J.C. à la période du siège d'Alésia. L'auteur décrit également les forces auxiliaires (train, infanterie, cavalerie). César disposait bien de 10 légions en arrivant sous Alésia (le potentiel légionnaire qui va se présenter face à Vercingétorix, mais pas la totalité de l'armée en retraite vers la Province).

Cote de classement: 
J-2001-00163

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Werner K.F.