Institut Catholique de Paris

“La Catho”, établissement privé d'enseignement supérieur fondé en 1875, comprenant plusieurs facultés (théologie et sciences religieuses, droit canonique, philosophie, lettres, sciences sociales et économiques, éducation).

La clavicula: “petite clé” du problème

Lors du Colloque du 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris, Michel Reddé avait mentionné la découverte d'une clavicula lors des fouilles d'Alise-Sainte-Reine (en présentant des photographies des fouilles). Or , selon Danielle Porte, un tel dispositif destiné à empêcher l'arrivée en ligne droite d'un ennemi dans un camp romain n'existait pas du temps de César, mais n'a été mis en oeuvre qu'avec Hadrien (117-138 ap. J.C.).

Cote de classement: 
J-1998-00147

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les énigmatiques piécettes d'Alise

Lors du Colloque du 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris, Michel Reddé conclut son exposé en faisant état de pièces de monnaies trouvées lors des fouilles à Alise-Sainte-Reine. Pour le major Bernard Gay l'argumentation de Michel Reddé relative à la frappe de monnaies par Vercingétorix lors du siège d'Alésia et à la circulation de telles monnaies dans ce contexte n'est pas du tout probante.

Cote de classement: 
J-1998-00146

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Colloque du 6 février 1998 sur la localisation du siège d'Alésia

André Wartelle et Charles Thévenin rendent compte du Colloque qui s'est tenu le 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris sur la localisation d'Alésia (Alise-Sainte-Reine ou Chaux-des-Crotenay?). Michel Reddé a présenté les fouilles réalisées de 1991 à 1997 à Alise-Sainte-Reine. André Wartelle a défendu de son coté la thèse d'André Berthier en faveur de Chaux-des-Crotenay alors que Danielle Porte présentait une communication sur “Alesia, foyer et métropole religieuse de toute la Celtique". 

Cote de classement: 
J-1998-00145

Bernard Edeine et Alésia

André Wartelle, à la demande des "Amis d'Edeine", rend hommage à cet archéologue mort le 9 septembre 1999, dont il a fait  connaissance ainsi que celle d'André Berthier à Chaux-des-Crotenay en 1972. Il se souvient de leurs premières conversations sur le site officiel d'Alise-Ste-Reine contre lequel Bernard Edeine n'avait pas de mots assez durs, sur les travaux qu'il poursuivait au "camp nord" et les nouvelles découvertes. Il  a pu vérifier ses qualités d'archéologue, d'homme de réflexion, méticuleux, dont l'attitude sur le chantier était à elle seule une excellente

Cote de classement: 
L-1999-00125

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Institut Catholique de Paris