Dion Cassius

Dion Cassius  ou Dio Cassius Cocceianus (vers 155 - vers 235)

Historien, astrologue et biographe romain d'expression grecque. 

La question d'Alésia (1)

1ère partie d'un long article d'Emile Fourquet dans le Pays Comtois en 1934. Après avoir rappelé la controverse ancienne sur la localisation d'Alésia, l'auteur présente la démarche de Georges Colomb, qui contrairement aux tenants de la thèse officielle  ne se focalise pas sur les découvertes archéologiques mais essaye de repartir du texte de César et des auteurs antiques, ce qui lui permet de mieux comprendre et interpréter l'itinéraire de retraite de César vers la Province.

Cote de classement: 
J-1934-01746

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Salins-les-Bains contre la Chaux-des-Crotenay

L'article de Jacques Berger et Danielle Porte examine les derniers échanges de correspondances entre les tenants des deux thèses Salins-les-Bains et Chaux-des-Crotenay. Sont  également présentés deux articles défendant la thèse salinoise: d'une part, un article des Dépêches - Le Progrès du 8 janvier 1998 dans lequel Marcel Jeandot donne son interprétation du texte de César ; d'autre part, un article de Henri Eschbach dans le Progrès-Dimanche du 14 mars 1999. J. Berger et D.

Cote de classement: 
J-1999-01714

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia et Kalkriese, un parallèle critique

Dans cet article paru dans le Journal of Roman Archaeology, Colin M. Wells rend compte du colloque franco-allemand organisé sur le thème “Alésia et la bataille du Teutoburg, un parallèle critique des sources”, sous la direction scientifique de Michel Reddé et de Siegmar von Schnurbein. Le colloque eut lieu à la suite de la campagne de fouilles sur Alésia (Alise-Sainte-Reine) menée de 1991 et 1997 et visait à faire une comparaison avec les travaux menés à Kalkriese pour la bataille du Teutoburg.

Cote de classement: 
J-2009-01682

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Ou l'art de “craquer la noisette”

Dans cet article de Voix du Jura, est présenté le travail de reconnaissance de terrain mené par l'Institut Vitruve pour identifier de possibles vestiges militaires sur Syam et sur Crans. L'accent est mis sur le repérage des murgers qui ne semblent pas répondre à des nécessités agricoles. De même sont repérés des plates-formes manifestement militaires ayant servi de support de balistes ou scorpions. L'article mentionne le fait qu'il est quasiment impossible de retrouver du mobilier en fer tel que des armes (trop précieux, donc recueilli) ainsi que des ossements (sol calcaire trop acide).

Cote de classement: 
J-XXXX-01671

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 18 nov. 1980 d'A. Berthier à C. Blanc : article du Colonel Rocolle (Le Casoar)

Dans sa lettre du 18 novembre 1980, André Berthier remercie le général Clément Blanc pour l'envoi de l'article du Colonel Rocolle paru dans Le Casoar (“Alise-Sainte-Reine est bien Alésia”). Berthier pointe les faiblesses du texte  de Rocolle. Il revient notamment sur 5 points essentiels : l'itinéraire de César, les effectifs des troupes romaines et gauloises, la topographie des lieux, les fortifications d'Alise, la position de Chaux-des-Crotenay par rapport à la Suisse. Une remarquable démonstration.

Cote de classement: 
C-1980-01619

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Qu'importe le Mont-Auxois, pourvu qu'on ait Vercingétorix

François Décaris rend compte de deux visites faites en 1983 sur deux sites concurrents Chaux-des-Crotenay et Alise-Sainte-Reine prétendant être chacun l'Alésia de la Guerre des Gaules. Pour Chaux-des-Crotenay, c'est le Directeur des Dossiers de l'histoire qui avoue, après sa visite du site, avoir été impressionné par ce qu'il y a vu, notamment en matière de constructions de défense (qui selon l'abbé Guy Villette correspondent à ce que César a écrit). Une autre visite a été organisée à Alise pour les membres des sociétés savantes.

Cote de classement: 
J-1983-01595

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dissimulation et aveu chez César autour du combat de cavalerie préliminaire du siège d’Alésia (Bellum Gallicum VII, 66, 2)

S’appuyant sur les travaux déjà anciens de Rambaud (1952) sur le thème de la déformation historique dans les Commentaires de César, Jean-Yves Guillaumin démontre que César ne dit pas la vérité et qu’il écrit son Bellum Gallicum, en tentant de cacher sa faiblesse et celle de son armée en -52, sa retraite vers la Province et l’opération Alésia, en laissant sous-entendre que c’est lui qui mène le jeu tout au long de cet épisode guerrier. 

Cote de classement: 
J-2009-01534

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingétorix devant César

Pour Jacques Harmand, la reddition de Vercingétorix à César sur le site d'Alésia, sobrement décrite par l'auteur de la Guerre des Gaules, a été dramatisée et déformée par les écrivains grecs et latins (Florus, Plutarque, Dion Cassius). Les peintres, illustrateurs et manuels scolaires modernes ont souvent représenté la scène avec des décors anachroniques, ceux d'une ville romaine dans un cadre montagneux (“imaginaire” pour l'auteur qui défend la thèse d'Alise-Sainte-Reine).

Cote de classement: 
J-1985-01528

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia et la ruse de Carcopino

Article de René Martin intégré aux Mélanges offerts à Jean-Michel Croisille. L'auteur reprend et développe les points forts de la thèse de Jean-Yves Guillaumin soutenue en 1987 (“Alésia et les textes anciens”), thèse faite sous la direction de Jean-Michel Croisille. Il montre que les textes anciens sont suffisamment précis pour rendre improbable une localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Il revient sur le texte de Carcopino “Alésia et les ruses de César” et applique au maître le concept de ruse quand il invente les Séquanes de l'Ouest.

Cote de classement: 
O-2009-01377

Alesia et les textes anciens

Thèse de doctorat d'Etat de Jean-Yves Guillaumin, sous la direction de Jean-Michel Croisille, soutenue à l'Université de Clermont-Ferrand II (juin 1987). Microfilmée, Université de Lille III. Thèse soutenue le mardi 16 juin 1987 à Clermont-Ferrand (Faculté des Lettres et Sciences Humaines) avec mention honorable. Jury composé de P. Jal (Professeur à l'Université de Paris X - Nanterre, président), J.M. Croisille (Professeur à l'Université de Clermont-Ferrand II, rapporteur),  G. Demerson (Professeur à l'Université de Clermont-Ferrand II), Abbé A.

Cote de classement: 
O-1987-01376

Pages

Souscrire à Dion Cassius