Gauthier G.

Gauthier Germaine

Co-auteur avec son mari Alexandre Gauthier de “Alésia, métropole disparue” (1963), localisant Alésia sur l'oppidum d'Ully près d'Ornans.

Encore la localisation d'Alésia

Répondant à un article de M. Simeray paru dans le numéro 155 de la présente revue, Antoinette Brenet met l'accent sur la méthode du portrait-robot d'André Berthier qui fait appel à des recherches pluridisciplinaires et qui constitue la meilleure des garanties contre l'erreur. Elle déplore qu'une hypothèse confirmée par tant d'examens n'ait pas été prise en considération. Elle mentionne les nombreuses contrevérités des tenants du site officiel.

Cote de classement: 
J-1985-00040

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la découverte d'Alésia (2)

Cet article de l'automne 1965 du Général  Clément Blanc est une reprise du texte publié en avril 1965 dans le Bulletin de l'Association Nationale des Officiers en Retraite, tout premier article paru sur l'hypothèse d'André Berthier. Il démontre qu'Alésia n'est pas n'importe quelle hauteur. Alésia doit être un oppidum assez vaste pour abriter 100.000 guerriers.

Cote de classement: 
J-1965-00015

Pages

Souscrire à Gauthier G.