Goguey R.

Goguey René ( - 2015)

Professeur au Lycée H. Fonatine à Dijon. Archéologue-aviateur et photographe, spécialisé dans la photographie aérienne sur Alise-Sainte-Reine - “Alésia vu du ciel” (2008). 

Le siège de 52 av. J.C. - L'identification du site d'Alésia

Joël Le Gall rappelle en 1983 les données permettant d'identifier Alise-Sainte-Reine comme la probable Alésia. Il fait état de l'inscription en gaulois déposée au musée municipal. Il reprend les textes des auteurs antiques (mais conteste les affirmations des auteurs lorsqu'ils évoquent trop explicitement la bataille en Séquanie). Joël Le Gall rappelle encore les photos aériennes de Goguey comme les fouilles de Joly, Martin et Noché. 

Cote de classement: 
J-1983-00283

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, l'archéologie face à l'imaginaire

Cet article composite de 2004 est une revue de presse critique relative à la publication en 2003 de l'ouvrage de Michel Reddé  “Alésia, L'Archéologie face à l'Imaginaire” et à celle de plusieurs articles dans Le Point, Valeurs Actuelles, La Croix, Le Monde de la Bible. Jacques Berger et Danielle Porte portent la contestation des affirmations de Michel Reddé sur de nombreux points (fossés de 30 cm, plaine de 3000 pas, ...).

Cote de classement: 
J-2004-00180

Commentaires sur un épisode de la bataille finale : l'attaque des “Loca praerupta” par les assiégés

Jacques Berger revient, en 2003, sur l'attaque des "loca praerupta" par les assiégés en précisant que ces "loca praerupta" ne sont pas seulement des hauteurs mais des escarpements qui sont bien identifiables sur le site de Syam/Crans. Il démontre ensuite qu'il est totalement impossible de situer de tels escarpements autour du Mont Auxois ; les défenseurs  du site officiel d'Alise les situeraient sur les pentes de la montagne de Flavigny, ce qui rend la bataille finale totalement incohérente.

Cote de classement: 
J-2003-00178

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Sur le terrain : le secteur Morillon - Côte-sous-Malvaux - au Sud-Ouest de l'Oppidum

Jacques Berger et les membres de l'A.L.E.S.I.A. poursuivent les reconnaissances de terrain autour de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay. Dans cet article de 2002, on étudie le secteur Morillon - Côte-sous-Malvaux, en rappelant préalablement les découvertes antérieures. Des investigations ont été faites pour identifier des sources (sur et dans l'environnement de l'oppidum). Les études de terrain sont par ailleurs confrontées à une photo aérienne, prise d'un ULM par Pierre Aymard.

Cote de classement: 
J-2002-00171

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Intuitions

Danielle Porte s'étonne, dans cet article de 2000, de ce que de nombreuses cartes récentes de la zone autour de Chaux-des-Crotenay et de la vallée de l'Ain font référence à des voies ou ponts romains ainsi qu'à divers chatelets (alors que cette zone est officiellement considérée comme “nulle” d'un point de vue archéologique). Elle reprend alors les Notes de Louis Abel Girardot imprimées à Lons-le-Saunier en 1889, relatives aux fouilles de Chatelneuf dévoilant un retranchement antique avec castellum, agger, découverte de flèches et de clous.

Cote de classement: 
J-2000-00159

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Evolution de l'interprétation de quelques données archéologiques à Alise-Sainte-Reine ou l'art de s'auto-démolir

Dans le Bulletin de 1998, Jacques Berger met en évidence les errements et contradictions des défenseurs de l'Alésia officielle de 1987 à 1997, pointe aussi les résultats contradictoires (et surtout décevants) des fouilles sur Alise-Sainte-Reine. Il fait état des difficultés rencontrées pour avoir accès aux documents de synthèse des fouilles officielles. 

Cote de classement: 
J-1998-00148

La clavicula: “petite clé” du problème

Lors du Colloque du 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris, Michel Reddé avait mentionné la découverte d'une clavicula lors des fouilles d'Alise-Sainte-Reine (en présentant des photographies des fouilles). Or , selon Danielle Porte, un tel dispositif destiné à empêcher l'arrivée en ligne droite d'un ennemi dans un camp romain n'existait pas du temps de César, mais n'a été mis en oeuvre qu'avec Hadrien (117-138 ap. J.C.).

Cote de classement: 
J-1998-00147

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Conférence Joël Le Gall, le 31 janvier 1985

Note d'humeur après la conférence de Joël Le Gall le 31 janvier 1985. L'auteur (nc) fait ressortir les imprécisions du conférencier sur certains points, sa relative honnêteté sur d'autres, d'une manière générale répétant le dogme et restant sur la défensive. 

Cote de classement: 
L-xxxx-00039

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Goguey R.