truquage

Alésia enfin relocalisée

La revue Historia publie en novembre 2008 un extrait du livre de Franck Ferrand (“L'histoire interdite”) relatif à l'affaire Alésia. L'auteur rappelle l'histoire de la controverse de la localisation de la bataille, pointe les turpitudes connues concernant les fouilles d'Alise, donne les arguments qui condamnent le choix d'Alise et présente enfin la thèse Berthier. Chaux-des-Crotenay est le site qui correspond au plus près aux descriptions données par César

Cote de classement: 
J-2008-02589

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre de nov. 1966 de P. Jeandot à P. Gerard, maire de Chaux-des-Crotenay : soutien à la thèse Berthier

En novembre 1966, Pierre Jeandot (inventeur de la thèse Alésia-Salins) adresse un courrier à Pierre Gérard, maire de Chaux-des-Crotenay pour apporter son soutien à la thèse d'André Berthier (qui surclasse en de nombreux points la thèse officielle) et pour attirer l'attention du maire sur le scandale que constituerait le refus d'autorisation de fouilles sur Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
C-1966-02516

Jacques Berger, président d'A.L.E.S.I.A.

Dans le Progrès du 31 août 1997, Charles Thévenin présente et interviewe Jacques Berger, Président de l'A.L.E.S.I.A. (une quinzaine de jours avant l'AG). L'article rappelle comment Berger est entré en contact avec André Berthier à partir de 1991. Suite à la “crise de croissance” de l'association en 1993, il se voit propulsé administrateur et presque simultanément, Président.

Cote de classement: 
J-1997-02485

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia perdue et retrouvée...

Article de synthèse de Jacques Houssain pour le Bulletin de Saint-Jean-de-Passy (mai 1991) présentant les éléments clés de la controverse sur la localisation de la bataille d'Alésia. Rappel des données historiques sur la Guerre des Gaules, sur l'histoire de la controverse, sur la méthode du portrait-robot d'André Berthier et sur la localisation probable de la bataille à Chaux-des-Crotenay. Jacques Houssain évoque aussi les publications antérieures ainsi que la sortie de l'ouvrage de Berthier-Wartelle (Alésia).

Cote de classement: 
J-1991-02398

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Compte rendu de la causerie au Rotary de Constantine par A. Berthier

André Berthier donne, comme chaque année, une conférence au Rotary-Club de Constantine pour présenter les résultats de sa campagne estivale dans le Jura. Un compte-rendu est diffusé qu'André Berthier corrige sur certains points. Pour 1968, Berthier souligne la collaboration avec René Potier (professeur de Caen) qui avait lui-même pensé que le site d'Alésia devait se trouver à 25 km d'Arbois-Poligny, ainsi que le ralliement du directeur de l'Ecole d'archéologie du Mont-Joly (Caen).

Cote de classement: 
L-1968-02288

Actes du Colloque : Alésia : Alise-Sainte-Reine ou Chaux-des-Crotenay?

Les discussions lors du colloque de février 1998 à l'Institut Catholique de Paris ont vite pris un tour polémique. Les organisateurs du Colloque ont déploré l'absence de Michel Reddé lors de l'après-midi alors qu'étaient présentées les communications d'A. Wartelle et D. Porte, défenseurs de la thèse Chaux-des-Crotenay. Les discussions après la présentation du matin de Michel Reddé ont surtout porté sur les interprétations des résultats des fouilles d'Alise et sur la non concordance entre données de terrain et textes des auteurs antiques.

Cote de classement: 
O-1998-02245

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres de février à mai 1968 entre R. Potier et A. Berthier : Joffroy et découverte d'un castellum

Dans sa lettre à Berthier du 1er février 1968, René Potier évoque ses échanges avec Edeine et surtout l'entretien que Berthier a eu avec Joffroy le 15 décembre 1967 à Constantine. Ami d'Edeine, Joffroy a confié à celui-ci ses informations sur les truquages d'Alise et a indiqué qu'il viendra sûrement en août à Chaux-des-Crotenay (il suggère que Berthier demande une autorisation de sondages à Lerat qu'il ne peut pas refuser).

Cote de classement: 
C-1968-01917

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en fév.-juillet 1968 entre A. Berthier et J. Pernot : publications

Le 11 février 1968, André Berthier donne quelques nouvelles à son ami Jean Pernot : relevé de la “Porte Nord” fait par F. Bulabois, article de Rambaud dans l'Information Historique (évoquant la thèse Berthier), article à venir de R. Potier, article de Carcopino dans Les Nouvelles Littéraires dans lequel l'auteur se tend lui-même un piège (Berthier a fait une analyse critique de ce texte). Il évoque la réédition de l'ouvrage de A. Piganiol sur la Conquête Romaine qui donne un avis sévère sur le mobilier trouvé à Alise et les truquages de Napoléon III .

Cote de classement: 
C-1968-01906

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre d'avril 1973 de A. Berthier au Ministre M. Druon : protestation face au refus de fouille

Fin du brouillon de la lettre de protestation adressée par André Berthier au nouveau Ministre des Affaires culturelles, Michel Druon, suite au refus d'autorisation de fouilles pour 1973. Berthier attaque ouvertement les “universitaires de l'Ecole Carcopino” défendant le site officiel d'Alise (dont les fouilles ne prouvent que l'existence de l'Alisia des Lingons).

Cote de classement: 
C-1973-01884

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Jacques Berger, président de l'A.L.E.S.I.A.

Charles Thévenin (Le Progrès) interviewe Jacques Berger, Président de l'association A.L.E.S.I.A. depuis 1993. Jacques Berger évoque sa rencontre avec André Berthier et son implication à partir de 1993 dans l'A.L.E.S.I.A.. Il rappelle les incohérences de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine (dont l'impossibilité de concentrer 80.000 personnes et 15.000 chevaux sur un site de 99 ha). Pour le Président, les fouilles d'Alise n'apportent que des témoignages d'une occupation gallo-romaine de cet oppidum.

Cote de classement: 
J-1995-01646

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à truquage