6 - Alésia-Chaux, l'ancrage celtique et l'exigence religieuse

Exemple du piquetage d'épures géométriques sur le sol pour le dimensionnement et l'orientation des cairns

L'auteur, René Kerviler définit les “mégalithiques” comme des géomètres qui prenaient les épures de leurs mégalithes tel un jeu rituel utilisant une corde d'une mesure bien précise. Il convenait pour eux de varier les formes géométriques pour chaque monument. Deux exemples sont donnés d'un cairn et d'un dolmen où l'on retrouve la longueur de cette corde rituelle : Cairn de Kercado et Cairn III de l'île de Gaignog.

Cote de classement: 
L-xxxx-00038

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Monuments cultuels de la région de Chaux des Crotenay

Document  de Pierre-Yves Cottet, intitulé “Avant-Projet” listant et décrivant des vestiges de monuments cultuels (tumulus, pierres levées...)  sur 23 sites de la région de Chaux des Crotenay. On trouve ces vestiges dans diverses localités plus ou moins proches  de Chaux-des-Crotenay, Les-Planches-en-Montagne et les Foncine.

Cote de classement: 
L-XXXX-00030

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia citadelle jurassienne

Danielle Porte se penche sur la question du “sacré”, question essentielle pour affirmer qu'un site quelconque puisse être l'Alésia de César et Vercingétorix, conformément aux affirmations des textes antiques (Diodore de Sicile...). L'ouvrage commence par caractériser Alésia, en tant que métropole religieuse de toute la Celtique, et comme ville des Mandubiens, peuple fantôme .... Il détaille les formes de l'expression religieuse  celtique: monuments, pierres sacrées, dalles, pierres posées....

Cote de classement: 
O-2000-00013

Pages

Souscrire à 6 - Alésia-Chaux, l'ancrage celtique et l'exigence religieuse