Mais où est donc Alésia?

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
J-1989-02776

Auteur personne physique:

Classeur: 
C_L_A
Boîte: 
24

Langue:

Date: 
03/1989
Pagination: 
6 p.
Année de production: 
1989

Titre Revue Périodique:

Mention d'illustration: 
3 dessins, 5 photos
Numéro périodique: 
9
Références pages de la source: 
pp. 8-13
Note: 

Dans ce texte publié dans les Chroniques de l'Histoire de mars 1989 , Yann Brekilien démontre que les textes interprétant la “Guerre des Gaules” de César ont déformé le texte césarien pour placer officiellement Alésia en Bourgogne au détriment de la réalité (“la bataille d'Alise-Sainte-Reine n'a aucun rapport avec celle d'Alésia”) mais conformément à l'imagination du moine Héric et à la certitude (et au pouvoir) de l'Empereur Napoléon III de détenir la vérité . Pour Brékilien, les défenseurs de la thèse officielle sont amenés à produire d'incroyables interprétations du Bellum Gallicum. L'auteur déclare par contre soutenir la démarche très rigoureuse d'André Berthier (“portrait-robot”) appuyée par une concordance étonnante entre terrain et texte césarien. Il évoque sa visite à Chaux-des-Crotenay (en 1986) et son étonnement devant les résultats des premières investigations sur ce site. 

Un texte très clair et complet résumant bien l'essentiel de la controverse de la localisation d'Alésia et pointant la pertinence du site découvert par André Berthier.

Descripteurs archéologiques:

Descripteurs topographiques:

Descripteurs historiques:

Descripteurs militaires:

Descripteurs méthodologiques:

Personnes morales citées:


Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.