plate-forme

Lettre du 15 avril 1969 de R. Potier à A. Berthier : reconnaissance de terrain

Le 15 avril 1969, René Potier informe André Berthier de ses reconnaissances à Syam au moment de Pâques 1969 (en compagnie de son fils, de l'abbé Couanon et, pour 2 demi-journées, de F. Bulabois). Au Pré Grillet, l'observation a porté sur les plates-formes rocheuses sous l'oppidum, sur les esplanades en bordure de Saine (avec des banquettes aménagées avec des murettes). Pour Potier, les troupes gauloises ont pu occuper l'ensemble du Pré Grillet et les plates-formes... et peut-être même jusqu'à la plate-forme pentagonale.

Cote de classement: 
C-1969-01947

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 13 janvier 1966 de M. Sergent à A. Berthier : rapport Berthier 1964-65

Maurice Sergent félicite André Berthier, le 13 janvier 1966 pour le rapport sur les fouilles de 1964 et 1965.

Cote de classement: 
C-1966-01865

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de janvier 1966 d'A. Girard à A. Berthier : mur de la Grange d'Aufferin

Le 3 janvier 1966, Albert Girard accuse réception du rapport de Berthier sur les fouilles de 1964-65. Il souligne l'importance du gros mur (“mur militaire” du camp des Sarrazins. S'il est globalement d'accord avec Berthier sur le rapport présenté, il dit regretter qu'il n'y  ait rien de “plus palpable et d'indiscutable” dans le rapport sur l'oppidum alors que les vestiges sur celui-ci ne demandent qu'à parler. Un petit PS est consacré à Lerat et à sa démission. 

Cote de classement: 
C-1966-01863

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en novembre 1965 entre C. Desgrandchamps et A. Berthier : relevés à Syam

Le 18 novembre 1965, C. Desgrandchamps transmet à André Berthier les plans et profils relevés à Syam, documents que  l'ingénieur considère comme “particulièrement significatifs”. André Berthier le remercie dans sa réponse du 28 novembre suivant et confirme que le plan de situation des plates-formes donne bien un aspect militaire significatif. Berthier demande à Desgrandchamps de faire compléter (si possible avant fin décembre) le plan des plates-formes et d'établir un plan de la Grange d'Aufferin.

Cote de classement: 
C-1965-01827

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 23 décembre 1964 d'A. Berthier à E. Houriez : affaire Lerat-Théobald

Importante lettre adressée le 23 décembre 1964 par A. Berthier à une amie et collègue de la Direction des Archives nationales, Elisabeth Houriez. Suite à l'envoi par cette dernière d'une copie du rapport du géologue Théobald, Berthier dénonce l'attitude rigide de Lucien Lerat (Directeur des Antiquités de Franche-Comté). Il dénonce le manque de courtoisie et le comportement agressif de Lerat.

Cote de classement: 
C-1964-01809

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres en juillet-août 1963 de A. Daunic à A. Berthier : reconnaissance de terrain

Alain Daunic, dessinateur d'André Berthier à Constantine a été mandaté par son patron pour entreprendre quelques reconnaissances de terrain sur la zone de Chaux-des-Crotenay, alors qu'il séjourne dans l'Ain à Divonne pendant l'été 1963.  Il est accompagné pendant ce séjour jurassien par son frère cadet Yves. Une carte postale (co-signée) du début juillet fait clairement référence aux fossés parallèles visibles à Pont-de-la-Chaux (pointage sur le recto des cartes). Dans sa lettre suivante du 10 juillet 1963, A.

Cote de classement: 
C-1963-01804

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Observations de M. Lejeune

Dans cet article du Gaulois de fin 1971, Raymond Lejeune dresse l'inventaire d'une quinzaine de structures pierreuses, plates-formes et tumulus  découverts pendant l'été. Il se dit frappé par la quantité de murs et tas de pierres sur le territoire des Planches (il est habitant de ce village) en particulier autour de Montliboz ou de la Montagne Ronde. Son inventaire se poursuit avec des structures identifiées à la Perrena et au Bief de la Pisse.

Cote de classement: 
J-1971-01738

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Encore des murs

Faisant suite à ses observations précédentes publiées dans le Gaulois de 1971, Raymond Lejeune explique dans ce numéro 5 comment il s'y prend pour identifier et localiser les murs et tas de pierres atypiques. Au cours des premiers mois de 1972, il a parcouru le terrain entre Les Planches et Crans identifiant un nombre important de murs très longs ainsi que des plates-formes qui pourraient selon lui être des postes d'observations.

Cote de classement: 
J-1972-01736

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la recherche d'Alésia - Observations sur le territoire de la commune des Planches en Montagne

Dans ce numéro 4 du Gaulois, le rédacteur évoque d'abord la conférence suivie par 200 personnes venues écouter, à Chaux-des-Crotenay, les exposés de MM. Berthier, Edeine et Potier (on signale la découverte de plates-formes et de tumulus en 1971). La revue publie ensuite un texte de M. Lejeune énumérant et détaillant  les très nombreux vestiges anthropiques (murs et fossés) découverts sur le territoire des Planches. L'article se poursuit avec des découvertes à la Perrena (voie romaine) et du côté du Bief de la Pisse.

Cote de classement: 
J-1971-01732

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Ou l'art de “craquer la noisette”

Dans cet article de Voix du Jura, est présenté le travail de reconnaissance de terrain mené par l'Institut Vitruve pour identifier de possibles vestiges militaires sur Syam et sur Crans. L'accent est mis sur le repérage des murgers qui ne semblent pas répondre à des nécessités agricoles. De même sont repérés des plates-formes manifestement militaires ayant servi de support de balistes ou scorpions. L'article mentionne le fait qu'il est quasiment impossible de retrouver du mobilier en fer tel que des armes (trop précieux, donc recueilli) ainsi que des ossements (sol calcaire trop acide).

Cote de classement: 
J-XXXX-01671

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à plate-forme