Heurgon J.

Heurgon Jacques (1903 - 1995)

Ancien condisciple de Berthier dans l'armée d'Italie. Normalien, étruscologue et latiniste, professeur à la Sorbonne. Ouvrages sur “La vie quotidienne des Etrusques” (1961) et sur “Rome et la Méditerranée  occidentale jusqu'aux guerres puniques” (1993).

Echange de 2 lettres en mars-avril 1968 entre R. Potier et A. Berthier : traduction Wheeler + Information Historique

Le 21 mars 1968, René Potier remercie André Berthier des corrections apportées à ses textes (future publication dans l'Information Historique dont il passe commande de copies pour Berthier). Il mentionne sa traduction du texte de Mortimer Wheeler sur les muri Gallici. Il évoque le contact indirect avec de Bouard (le “Lerat ” du Calvados) qui s'est montré négatif à l'égard des travaux de Berthier, ce qui n'est pas favorable à une éventuelle demande d'autorisation de sondages par Edeine.

Cote de classement: 
C-1968-02249

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 22 déc.1984 de G. Villette à A. Berthier : textes de Noché, Carcopino & Colbert de Beaulieu

Dans cette lettre du 22 décembre 1984, l'abbé Guy Villette fait part à André Berthier de ses remarques ou critiques sur des textes de divers auteurs (le R.P. Noché, Carcopino, Colbert de Beaulieu). Il évoque aussi une conférence qu'il donnera à Dreux.

Cote de classement: 
C-1984-01962

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres entre A. Berthier à E. Houriez : visite à Chaux-des-Crotenay en août

André Berthier informe, le 29 juillet 1969, ses amis Houriez de sa venue dans le Jura dès le 3 août. Il les invite à venir passer au moins une journée à Chaux-des-Crotenay. Berthier évoque l'idée qu'ils pourraient s'associer à Jacques Heurgon pour ce voyage.  

Le 6 août suivant, Elisabeth Houriez répond à Berthier en évoquant les problèmes de santé de Suzette Berthier restée à Paris. Elle indique ne pas pouvoir venir dans le Jura avant la fin du mois d'août (elle évoque la lettre de Berthier à Heurgon).

Cote de classement: 
C-1969-01938

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 16 décembre 1966 de L.P. May à A. Berthier : réunion de la Commission Supérieure des Fouilles

Le 16 décembre 1966, Louis-Philippe May informe A. Berthier de la tenue de la réunion de la Commission Supérieure des Fouilles du 13 décembre 1966 à laquelle il a participé. Aucune allusion n'a été faite au chantier Berthier du Jura. L'essentiel de la délibération a porté sur les listes d'aptitude à la Direction des circonscriptions et aux postes d'assistants des Directeurs. Les tableaux sur les crédits des circonscriptions ont été approuvés... avec une réduction du montant global distribué.

Cote de classement: 
C-1966-01875

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 5 lettres en fév-avril 1966 entre L.P. May et A. Berthier : refus du CSRA

Le 16 février 1966, Louis-Philippe May (Ministère des affaires culturelles) informe son ami Berthier que Lerat a bien donné sa démission mais a été remis à sa place. Il précise que Chabert (Bureau des Fouilles) soutient la thèse Berthier et que Quoniam soutiendra le dossier Berthier devant le CSRA.

Cote de classement: 
C-1966-01859

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres en oct-nov 1965) de A. Berthier au Général Blanc et à J. Heurgon: suivi d'affaires

André Berthier réagit, le 22 octobre 1965,  au projet de réponse du Général Blanc à M. Jobard (défenseur d'Alaise) suite à article paru dans le Bulletin de l'A.G.P.M.. Il en profite pour mettre en avant des arguments trouvés auprès du Général Colin et du Colonel Reboul (Histoire de la Nation Française) qui ne sont pas d'accord sur la localisation d'Alésia sur le Mont Auxois.

Cote de classement: 
C-1965-01840

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Sept lettres d'oct.-nov. 1963 d'A. Berthier à J. Pernot : écriture d'un ouvrage

De retour  en Algérie après son 3ème séjour dans le Jura en octobre 1963, André Berthier se met à travailler à la rédaction d'un ouvrage sur sa découverte; une piste pour une telle publication avait été suggérée par Edgar Faure, sénateur du Jura. Dans la lettre du 18 octobre à Pernot, Berthier précise que la publication pourrait se faire chez Fayard-Tallandier en remplacement ou en complément d'un livre de H.P. Eydoux sur Alésia et annonce qu'il y  a commencé le travail d'écriture.

Cote de classement: 
C-1963-01806

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 1er déc. 1963 de J. Heurgon à A. Berthier : réaction au texte sur Alésia

Lettre de Jacques Heurgon (latiniste, étruscologue, professeur à la Sorbonne) répondant, le 1er décembre 1963 à deux envois de manuscrits d'André Berthier, l'un “Villas des Mystères”, l'autre sur son travail sur Alésia. Heurgon prévient Berthier de se garder de Jacques Harmand (“ce garçon prétentieux et un peu toqué qui risque de  s'enferrer”) ainsi que de Rambaud. Pour cet érudit, le texte de Berthier sur Alésia est bien venu et de ton convaincant. 

Cote de classement: 
C-1963-01801

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Jérôme Carcopino et Alesia

Dans le courrier des lecteurs du Monde, le général Henry Martin, Vice-président de la société d'histoire militaire “la Sabretache”, évoque l'hypothèse “nouvelle et hardie” de Jérôme Carcopino introduite dans son ouvrage sur les Ruses de César de 1958. L'académicien avait auparavant tenté de prouver l'impossibilité mathématique de localiser Alesia à Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1970-01701

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Heurgon J.