Heurgon J.

Heurgon Jacques (1903 - 1995)

Ancien condisciple de Berthier dans l'armée d'Italie. Normalien, étruscologue et latiniste, professeur à la Sorbonne. Ouvrages sur “La vie quotidienne des Etrusques” (1961) et sur “Rome et la Méditerranée  occidentale jusqu'aux guerres puniques” (1993).

Echange de 2 lettres de fév. 1966 entre A. Brenet et A. Berthier : documents photocopiés

Le 19 février 1966, Antoinette Brenet transmet à Berthier des copies de deux ouvrages (Teutsche et Rambaud). Berthier la remercie le 22 février, accusant aussi réception de la lettre du 22 janvier ; il mentionne un texte d'un colonel de Semur-en-Auxois (Jacquet-Francillon), ayant tenté une critique de l'article du Général Blanc.

Cote de classement: 
C-1966-04375

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 5 lettres en nov.-déc. 1965 entre A. Brenet et A. et S. Berthier : thèse, recherches historiques

Echange de plusieurs lettres à l'automne 65 entre Antoinette Brenet et le couple Berthier dans lesquelles elle évoque sa thèse de 3ème cycle sous la conduite de Heurgon et diverses recherches documentaires et historiques.

Cote de classement: 
C-1965-04373

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique - Composition en 1965

Composition en 1965 du nouveau CSRA (Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique) créé par décret du 23 avril 1964. Est précisée la composition de la “Commission permanente de la Recherche archéologique avec Quoniam, Duval, Will et de Bouard. Document envoyé en novembre 65 par E. Houriez à A. Berthier.

Cote de classement: 
L-1965-04348

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de deux lettres en janv. 1964 entre A. Berthier et E. Houriez : préparation de la campagne 1965

Le 22 janvier 1965, Elisabeth Houriez, correspondante et “aide de camp” de Berthier, informe celui-ci de son entretien avec le Directeur des Archives, Chamson, au sujet de la campagne de fouille 1965. Lerat a transmis au Chef du Bureau des fouilles le rapport de Théobald et celui de Berthier, assortissant celui-ci d'un avis défavorable pour la poursuite des recherches. Aucune demande pour 1965 ne semble avoir été transmise ; Chamson en refait une et se propose de contacter plusieurs membres du CSRA. E.

Cote de classement: 
C-1965-04338

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de Fév. 1964 de J. Heurgon à A. Berthier : lecture des chapitres de l'ouvrage en projet de Berthier

Le 5 février 1964, Jacques Heurgon, écrit à Berthier pour réagir positivement à un manuscrit de son ami sur Alésia (un ouvrage en projet). Il reconnaît que la thèse Berthier tient la route tout en reconnaissant que les découvertes archéologiques faites à Alise sont aussi convaincantes. Il évoque le petit opuscule publié par Le Gall sur Alise.

Cote de classement: 
C-1964-04264

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Quatre lettres de juin-oct. 1967 de M. Sergent à A. Berthier : thèse de Jacques Harmand et séjour dans le Jura

Le 28 juin 1967, Maurice Sergent informe son ami André Berthier de la soutenance de la thèse de Jacques Harmand à la Sorbonne (précisant les personnes qui faisaient partie du jury). Il se propose par ailleurs de venir dans le Jura quand Berthier y sera. Il revient le 6 et le 24 juillet sur cette soutenance de thèse qui a été publiée chez Picard. Sergent note que, bien que retenant le site d'Alise comme possible Alésia, Harmand ne cesse de dénigrer les arguments en faveur de ce site.

Cote de classement: 
C-1967-04242

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La bibliothèque scientifique de Jacques Heurgon

Mémoire 2017 de Master 2 de Maxence Philippe (à l'Université de Caen) intitulée : “La bibliothèque scientifique de Jacques Heurgon : une étude des sociabilités et pratiques dans l’enseignement supérieur au XXème siècle”. Ce mémoire universitaire de 177 pages fait suite au don en 2016 de la bibliothèque scientifique de Jacques Heurgon (1903 - 1995) à l'Université de Caen Normandie par Édith Heurgon, fille de Jacques Heurgon.
Cote de classement: 
O-2017-04236

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Mémo du 22 sept. 1968 d'A. Berthier après dîner chez J. Heurgon : commentaires de celui-ci sur l'affaire Alésia

Dans ce court mémo du 22 septembre 1968, André Berthier consigne plusieurs opinions de son ami Jacques Heurgon chez lequel les Berthier ont dîné à la Celle-St-Cloud.  Pour Heurgon, Cornu est l'Alésia idéale alors qu'Alise est l'Alésia où il y a un musée. Heurgon considère le canthare d'argent trouvé sous le mont Réa comme étant de l'époque de Néron. Est évoqué aussi la thèse d'Harmand.

Version dactylographiée et version manuscrite.

Cote de classement: 
L-1968-04235

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Quatre lettres d'avr.-juin 1974 de R. Potier à A. Berthier : informations, contacts divers, structures gauloises

Au cours du second trimestre 1974, René Potier continue à informer régulièrement Berthier. Le 8 avril, Potier informe Berthier de la sortie d'une critique de son ouvrage dans la revue belge Romana ; il poursuit sa réflexion sur la distinction entre urbs et oppidum, revenant également sur l'itinéraire de César et de Vercingétorix.  Le 20 avril, Potier évoque un fascicule de Noché, des contacts éventuels avec Heurgon et Eychart et un propos étonnant d'Edeine (qui restitue les objets trouvés par Lejeune).

Cote de classement: 
C-1974-04033

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de mars 1974 de R. Potier à A. Berthier : Urbs-oppidum, Heurgon, CSRA, Lejeune, Merdogne, camp nord...

Dans ces trois lettres de mars 1974 (correspondance très suivie), René Potier fait le point pour Berthier sur diverses affaires en cours ou questions en débat. Dans la lettre du 2 mars, Potier aborde notamment la question de la différence à faire entre urbs et oppidum ; il revient aussi sur la lettre de Heurgon rendant compte de la malheureuse séance du CSRA avec refus d'autorisation de fouille pour 74 ; il évoque enfin la question de la preuve importante que constituent les pieux (lilias).

Cote de classement: 
C-1974-04032

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Heurgon J.