campagne 1978

Lettre d’avril 1981 d’A. Berthier à H. Gaillard de Semainville : rappel sur les fouilles autorisées et/ou refusées

Lettre envoyée par André Berthier à H. Gaillard de Semainville (Dir. de la Circonscription archéologique) en avril 1981 suite à une lettre du 8 avril de ce dernier. Il met les choses au clair en ce qui concerne les autorisations de fouilles et de sondages, faisant comprendre au fonctionnaire qu'il n'est pas très au fait des évènements et décisions antérieurs et que dans le passé la Circonscription a semblé être désorganisée au point de ne pas suivre les décisions des autorités ministérielles.

Cote de classement: 
C-1981-02877

Lettre du 9 oct. 1979 d'A. Brenet : entretien avec Martin-Lalande au Cabinet du S.E. à la Culture

Dans une lettre adressée le 9 octobre 1979 à un correspondant (Jean-Pierre), Antoinette Brenet fait état de l'entretien téléphonique qu'elle a eu le 5 octobre avec P. Martin-Lalande au Secrétariat d'Etat à la Culture (copie transmise à A. Berthier). La lettre évoque d'abord l'autorisation de sondage accordée par J.P. Lecat en 1978. Très vite, A. Brenet en vient à mentionner l'attitude hostile de Martin-Lalande (conseiller du Secrétaire d'Etat). Martin-Lalande se retranchant derrière l'autorité du CSRA, A.

Cote de classement: 
C-1979-02644

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Inventaire des trouvailles du “tumulus” de Crans. Août 1978

Les repérages effectués lors de la campagne de fouilles de l'été 1971 dans la combe de Crans (lieu-dit "Le Rochet", champ de M. Tissot, Étangs de Crans) avaient permis de repérer trois buttes considérées alors comme des tumulus (*). Les prospections et sondages ont alors permis de vérifier qu'il s'agissait de plateformes sur lesquelles viennent s'articuler trois puissants murs parallèles. C'est dans la butte circulaire B (“PFB”), que le sondage effectué en août 1978 a permis la découverte d'un important mobilier.
Cote de classement: 
L-1978-02433

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia. Bilan des recherches sur le terrain

Texte de la conférence faite le 17 août 1978 par André Berthier à Chaux-des-Crotenay. L'auteur rappelle sa fidélité à Chaux-des-Crotenay et mentionne d'emblée les obstacles mis devant lui et ses équipes par les hautes autorités administratives. Il explique sa démarche toute focalisée sur les exigences du portrait-robot (dont une pré-figuration avait été esquissée par le Capitaine Gallotti sous le Second Empire). Le portrait-robot décline 3 séries d'exigences (militaire, urbaine et cultuelle) qui toutes sont respectées sur le site de Syam Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
L-1978-02406

Lettre du 5 juin 1978 d'Y. Burnand à A. Berthier : refus du CSRA pour les fouilles de 1978 au Pré Romand

Le 5 juin 1978, Yves Burnand, Directeur des Antiquités Historiques de Franche-Comté, informe A. Berthier du refus du CSRA d'autoriser des fouilles au Pré Romand à Chaux-des-Crotenay (cf. lettre du Ministre de la Culture et de la communication en date du 2 mai).

Cote de classement: 
C-1978-01923

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Bilan des recherches sur le terrain

Reproduction dans le Gaulois N°15 (1979) de la conférence faite le 17 août 1978 par André Berthier . L'auteur rappelle sa fidélité à Chaux-des-Crotenay et mentionne d'emblée les obstacles mis devant lui et ses équipes par les hautes autorités administratives. Il explique sa démarche toute focalisée sur les exigences du portrait-robot (dont une pré-figuration avait été esquissée par le Capitaine Gallotti sous le Second Empire).

Cote de classement: 
J-1979-01745

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia 79-80 (suite) - Note sur les découvertes et observations faites à Chaux des Crotenay et Crans (1977-1979)

Après une introduction par Jean Mazuez, suite de l'article paru en 1979 dans Le Gaulois dans lequel André Berthier fait état des investigations récentes faites entre 1977 et 1979. Pour les investigations sur l'éperon barré, une première partie de l'article est consacrée à la voie antique (voie sacrée) allant des Abattois aux Gîts de Syam : André Berthier détaille avec grande précision les 4 sections de cette voie totalement oubliée.

Cote de classement: 
J-1980-01192

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouille d'un "tumulus" de la Combe de Crans

Découverte d'un "tumulus" (PFA) dont le quadrant sud-est a été fouillé. C'est une base circulaire à double parement dont le centre avait subi l'action d'un foyer de feu intense, et autour de laquelle ont été trouvés - outre des poteries variées (sigillée, Arezzo, blanc-crème, gris-bleuté, noires, rose-orange), quelques débris de fer et des clous - , une boucle en bronze et un élément de bijou décoré à la feuille d'or. Cette structure sera identifiée par la suite comme un probable ustrinum romain.

Cote de classement: 
L-1971-00014

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à campagne 1978