Bellum Gallicum

Alésia, la bataille continue

Suite à sa visite du site de Chaux-des-Crotenay, la journaliste Emilie Noirac précise dans l'Humanité que, dès 1962, André Berthier entreprend une nouvelle investigation sur la localisation d'Alésia à partir du témoignage des textes latins. Il met au point la méthode du portrait robot puis confronte les résultats théoriques avec le relief de la partie supposée où se trouve Alésia.

Cote de classement: 
J-1979-00859

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia: la dernière bataille

La défaite finale de Vercingétorix face aux troupes de Jules César, en 52 av. J-C., n'a cessé d'alimenter les débats. Maurice Sartre s'interroge en 2001. Le site de la bataille est-il bien en Bourgogne où les archéologues le situent depuis Napoléon III? Les résultats apportés par les nouvelles fouilles tant sur le plan de l'histoire militaire, de l'équipement des armées romaine et gauloise, que de l'occupation de la région depuis le IXe siècle av. JC jusqu'au IIIe siècle ap. JC. donnent de la plausibilité au site d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-2001-00888

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

On s'intéresse enfin à Syam

Dans cet article de 2003, Thierry Secrétan souligne qu'Alésia continue de soulever les polémiques. Il met en relief la découverte par le professeur André Berthier du véritable site de la célèbre bataille à Syam, dans le Jura, et cela au grand dam des tenants d'Alise-Sainte-Reine, en Bourgogne. Décédé en 2000, André Berthier n'a jamais été autorisé à faire une fouille approfondie des lieux (l'auteur évoque les relations difficiles qu'a connues André Berthier avec les autorités de l'archéologie française).

Cote de classement: 
J-2003-00890

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vers Alésia sur les traces de César et de Vercingétorix

Henri Soulhol et Pierre Sardin, officiers en retraite, proposent en 2000 une interprétation de la campagne de la Guerre des gaules avec comme hypothèse de base Alise = Alésia.

Cote de classement: 
O-2000-00898

Une retraite impérative

Introduction par la rédaction des Dossiers de l'Histoire du numéro 38  entièrement consacré à la controverse de la localisation d'Alésia et à la thèse d’André Berthier localisant Alésia à Syam - Cornu (Chaux-des-Crotenay). 

Cote de classement: 
J-1982-00856

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : le mythe et l’archéologie.

Compte rendu de la communication de M. Christophe Méloche, enseignant intérimaire à l'Ecole du Centre (Les Amis du Vieux Saint-Claude - Réunion du 3 avril 1990). Présentation de la découverte d'André Berthier et des résultats des recherches sur le terrain. Projection également du film-vidéo de J.P. Picot. Christophe Méloche évoque la question de la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay et présente  les travaux menés par l'association A.L.E.S.I.A..

Cote de classement: 
J-1990-00852

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La question d'Alesia et les fouilles d'Alesia

Publication en 1907 de la conférence donnée par  Louis Matruchot relatif aux fouilles à Alise-Sainte-Reine réalisées en 1906. L'auteur revient sur la controverse sur la localisation d'Alésia, en évoquant et contestant notamment les hypothèses d'Alaise et d'Izernore. Sa conférence se termine par une mise en évidence de l'importance d'Alésia dans les temps anciens, sur la base d'une localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Il n'évoque que très sommairement les trouvailles des fouilles.

Cote de classement: 
O-1907-00839

Vercingétorix

Pour tenter de percer le mystère qui entoure Vercingétorix  Jean Markale replace, dans cet ouvrage publié en 1982,  le personnage dans son contexte et explore la société gauloise à l'époque de Vercingétorix. Les enfances et l'éducation de Vercingétorix. Les défaites et les révoltes gauloises. L'épopée de Vercingétorix. Sur la localisation d'Alésia, l'auteur renonce à reconnaître Alise-Sainte-Reine comme site pertinent (“L'Alésia de César et de Vercingétorix  est-elle Alise-Ste-Reine ou Alaise?

Cote de classement: 
O-1982-00835

Alésia en Séquanie : les commentaires du centurion

Le Colonel Henri Le Mire rappelle, en 1992,  les données de César, présente le portrait-robot d'André Berthier et compare les diverses hypothèses en présence. Il exclut la plausibilité des hypothèses Alaise et Alise-Sainte-Reine et retient à ce stade de son analyse celles de Chateau-sur-Salins et de Chaux-des-Crotenay, avec  un net avantage à la thèse d'André Berthier.

Cote de classement: 
O-1992-00810

Les deux batailles d'Alésia

Pour Yann Le Bohec (en 1995), on connait la première bataille d'Alésia, qui vit en 52 av. J-C., la défaite de Vercingétorix devant les troupes de César. On sait maintenant qu'il y en a eu une seconde, commencée au XIXème siècle, lorsque la Bourgogne et la Franche-Comté se disputèrent la propriété du site. Il présente l'historique de la controverse sur la localisation du site et notamment la querelle opposant au 19ème siècle Alise-Ste-Reine (Côte d'Or) et Alaise (Doubs), querelle qui s'est poursuivie jusqu'au milieu du 20ème siècle.

Cote de classement: 
J-1995-00801

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Bellum Gallicum