Table de Peutinger

Louis-Abel Girardot (1848-1937). “Un grand savant modeste”

En 1888, Louis-Abel Girardot publiait le résultat de ses fouilles du plateau du Châtelet à Châtelneuf (Jura) et sur celles des tumuli à incinération de Ménétrux-en-Joux. Il y révélait la présence d’une occupation humaine dès la préhistoire avec des traces d’antiquités celtiques ou gallo-romaines.
Cote de classement: 
O-2014-03231

Archéologie et tourisme (suite)

Dans cette suite à l'article paru dans le N° 100 du Jura Français, Pierre Jeandot s'attache à démontrer l'importance des ensembles tumulaires du centre de la Franche-Comté (Moidons, plateau d'Amancey, Pontarlier, Nozeroy, Angillon...) : au moins 100 000 tumuli à inhumation ou à incinération) avec des groupes isolés groupés par 2 à 5 ou massés en véritables nécropoles. Il pointe l'importance du sel dans les inhumations tumulaires. Il termine l'article en insistant sur l'importance de ces “faits” archéologiques pour le tourisme régional.

Cote de classement: 
J-1964-03200

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Itinéraires Langres-Tavaux-Poligny : notes sur des textes de Desjardins, Thévenot et Clerc

Plusieurs notes sur la question des itinéraires de Langres vers Alésia. La première, extraite des informations de la “Table de Peutinger” de E. Desjardins (une version manuscrite et une version dactylographiée). La 2ème (deux versions manuscrite et dactylographiée) pointent des données tirées de “Les voies romaines de la Cité des Eduens” de E. Thévenot (1969) : l'auteur des notes mentionne l'importance de l'étoile de routes de Langres comme aussi celle de Tavaux.

Cote de classement: 
L-XXXX-02678

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notice sur la contrée du Comté de Bourgogne appelée “Pagus Scodingorum”

Jules Finot évoque, dans ce texte de 1872, les 4 “pagus”, ou régions, constitutifs de la Séquanie conquise par les Burgondes. Il consacre l'essentiel du texte au “pagus Scodingorum” qui embrassait l'arrondissement de Lons-le-Saunier, la partie montagneuse de celui de Poligny et quelques lambeaux de celui de Saint-Claude.

Cote de classement: 
O-1872-01543

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Franche-Comté ancienne. Ariarica

Ernest Girard présente, en 1892, une analyse des itinéraires traversant la Franche-Comté (Séquanie). Il s'attarde plus particulièrement sur la grande voie traversant le Jura par le col de Jougne, mentionnée par Strabon, l'Itinéraire d'Antonin et la Table de Peutinger. L'Itinéraire d'Antonin place une station entre Orbe et Beançon (Ariarica) alors que la Table de Peutinger en place deux (Abiolica et Filo-Musiaco). L'auteur fait ressortir la divergence entre les deux représentations et tente de résoudre le problème.

Cote de classement: 
J-1892-01542

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notes sur le plateau de Chatelneuf avant le Moyen Âge

Importante communication de Louis Abel Girardot de 1888 relatant ses découvertes archéologiques - notamment des vestiges romains - sur le plateau de Chatelneuf. L'archéologue fait d'abord un inventaire des antiquités celtiques et gallo-romaines observées sur le Plateau de Chatelneuf. Il détaille ensuite les fouilles qu'il a entreprises sur le Chatelet de Chatelneuf (mise à jour d'un fossé avec parapet, d'un foyer, de pointes de flèches et d'autres mobiliers).

Cote de classement: 
O-1889-00770
Souscrire à Table de Peutinger