thèse

Trois lettres d'avr. à juil. 1966 d'A. Brenet à A. Berthier : thèse et recherches sur les voies romaines

Le 2 avril 1966, Antoinette Brenet fait le point auprès d'André Berthier de l'avancement de son travail de thèse avec Heurgon et demande à Berthier de lui indiquer le tracé des voies romaines passant par le Jura. Elle fait état d'une cabale en début d'année à la Sorbonne contre la thèse Berthier (elle se propose de “recueillir les ragots”). Dans une autre lettre du 18 juin, elle fait état de sa charge de travail, indique qu'elle continue à travailler sur les voies romaines dans le Jura et propose de venir dans le Jura pendant l'été.

Cote de classement: 
C-1966-04376

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 5 lettres en nov.-déc. 1965 entre A. Brenet et A. et S. Berthier : thèse, recherches historiques

Echange de plusieurs lettres à l'automne 65 entre Antoinette Brenet et le couple Berthier dans lesquelles elle évoque sa thèse de 3ème cycle sous la conduite de Heurgon et diverses recherches documentaires et historiques.

Cote de classement: 
C-1965-04373

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 8 mars 1989 de P.-M. Martin à A. Wartelle : intérêt pour la thèse Berthier

Le Professeur Paul M. Martin répond le 8 mars 1989 à André Wartelle, suite à la parution d'un article dans L'Histoire. Il reconnaît la puissance des arguments d'André Berthier, consolidés par l'ouvrage de René Potier et la thèse de Jean-Yves Guillaumin. En conclusion, il avoue devoir été très prudent dans son article, “ne souhaitant pas prendre le risque de faire fusiller, à l'oral, des candidats à l'agrégation en défendant mordicus telle ou telle thèse”. Bel aveu de la part d'un professeur d'université.

Cote de classement: 
C-1989-04345

Quatre lettres de juin-oct. 1967 de M. Sergent à A. Berthier : thèse de Jacques Harmand et séjour dans le Jura

Le 28 juin 1967, Maurice Sergent informe son ami André Berthier de la soutenance de la thèse de Jacques Harmand à la Sorbonne (précisant les personnes qui faisaient partie du jury). Il se propose par ailleurs de venir dans le Jura quand Berthier y sera. Il revient le 6 et le 24 juillet sur cette soutenance de thèse qui a été publiée chez Picard. Sergent note que, bien que retenant le site d'Alise comme possible Alésia, Harmand ne cesse de dénigrer les arguments en faveur de ce site.

Cote de classement: 
C-1967-04242

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 18 février 1973 de M. Kasser à A. Berthier : au-delà des cartes en relief... un converti

Etonnante lettre du 18 février 1993 de Michel Kasser de l'IGN à André Berthier. Ayant été l'artisan à l'IGN de la sortie des cartes en relief financées par Lamberts van Assche et ayant reçu le livre Alésia, il revient vers Berthier pour le féliciter et surtout pour avouer sa conviction personnelle en faveur de la thèse Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
C-1991-03985

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

202 - A Monsieur le Professeur Joël Le Gall

Dans ce Bulletin 202 de fin juillet 1987, Guy Villette reprend une lettre adressée le 11 juillet au Professeur Joël Le Gall après la parution d'un article dans la Revue Historique des Armées (numéro consacré à Alésia). L'abbé évoque la thèse soutenue par Jean-Yves Guillaumin à Clermont-Ferrand. Le jury de cette thèse soutenue le 16 juin 1987 a officiellement reconnu la plausibilité du site de Chaux-des-Crotenay comme celui du siège de César. Villette revient d'abord sur la réalité de ce site (comme aussi celui de Crotenay - bataille préliminaire de cavalerie).

Cote de classement: 
J-1987-03797

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de janv.-fév. 1982 de J.Y. Guillaumin à A. Berthier : Doss. Histoire, Bulletin ALESIA, thèse, contacts

Dans ces 3 courtes lettres à André Berthier, Jean-Yves Guillaumin fait le point sur plusieurs affaires en cours : textes pour le numéro 38 des Dossiers de l'Histoire, Bulletin n°1 de l'A.L.E.S.I.A., plaquette, contacts avec les députés Santa-Cruz et Brune, remembrement à Syam, Crans.... Il évoque aussi son contact avec Croisille pour diriger sa thèse et un courrier à Markale après la sortie de son “Vercingétorix”.

Cote de classement: 
C-1982-03061

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 18 fév. 1982 de J.M. Croisille à A. Berthier : impressions sur Chaux-des-Crotenay et thèse Guillaumin

Le professeur Croisille répond tardivement (le 18 février 1981) à une lettre de Berthier du 10 novembre 1981. Il le remercie de l'accueil dans le Jura pendant l'été 81 et souhaite pouvoir  y revenir, se disant impressionné par ce qu'il a pu y voir (confirmant aussi la même impression de Grimal). J.Y. Guillaumin l'a sollicité pour diriger sa thèse sur le problème d'Alésia.

Cote de classement: 
C-1982-03051

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Cinq lettres de nov.-déc. 1981 de J.Y. Guillaumin à A. Berthier : rapport, plaquette, thèse, contacts divers

Après les travaux de l'été 1981, Jean-Yves Guillaumin échange par lettre avec André Berthier pour évoquer le rapport sur les sondages, des contacts avec Eychart, Rambaud, Croisille, Grimal, Turcan..., la préparation d'une plaquette de l'association, la non-autorisation de fouilles par le CSRA pour 1982, les questions d'organisation logistique pour 1982, une possible exposition au Musée de Lons.... Surtout les lettres portent sur la recherche par Guillaumin d'un patron de thèse qui pourrait être Croisille (Grimal ne semblant pas être le meilleur choix).

Cote de classement: 
C-1981-03049

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 18 juin 1983 de J.Y. Guillaumin à B. Edeine : reprise de contact

Le 18 juin 1983, Jean-Yves Guillaumin tente de reprendre contact par courrier avec Bernard Edeine. Il lui rappelle l'avoir connu en 1972 (ainsi que René Potier à la même époque) tout en indiquant n'avoir vraiment commencé à oeuvrer auprès d'A. Berthier qu'en 1973. Il l'informe de la création en 1980 de l'A.L.E.S.I.A. qu'il  a l'honneur de présider.

Cote de classement: 
C-1983-02981

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à thèse