visite

Autour de Salins. Tourisme et archéologie (fin)

Le Jura Français publie dans le numéro 97 de janvier-mars 1963 la causerie de Pierre Jeandot faite à l'occasion de la visite archéologique collective du 2 septembre 1962 (voir article paru dans le N°96) qui visait à reconnaître plusieurs zones tumulaires entre Champagnole et Salins (les Moidons notamment). Jeandot met en évidence l'importance des zones tumulaires celtiques du Jura salinois.

Cote de classement: 
J-1963-03198

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Autour de Salins. Tourisme et archéologie

Dans le Jura Français N°96 (oct.-déc. 1962), Pierre Jeandot rend compte de la visite archéologique organisée le 2 septembre 1962 pour 25 personnes dans la zone entre Salins et Champagnole  notamment les Moidons. Il évoque les nombreux ensembles tumulaires et refuges préhistoriques à Ardon, au Larderet, aux Nans, à Vannoz, à Vers, à Molain, dans la vallée de l'Angillon et à Chilly-sur-Salins. Sont évoqués les écrits et travaux de Toubin, Piroutet, Hubert.

Article complémentaire dans le Jura Français N°97.

Cote de classement: 
J-1962-03197

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Après Alise, Alaise, Izernore peut-on chercher ailleurs? Salins = Alésia?

Le Général Henry Martin évoque dans le Jura Français N°87 (juill. sept. 1960) un  article de Pierre Jeandot récemment paru dans la Nouvelle Revue Franc-Comtoise, dans lequel l'auteur prend fait et cause pour une possible nouvelle localisation d'Alésia à Salins-les-Bains.

Cote de classement: 
J-1960-03180

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La journée d’études d'Alaise

Le Jura Français rend compte dans son numéro 60 de 1953 de la journée d'étude à Alaise du 24 août 1952 : visites sur le terrain (notamment sous la direction de Pierre Jeandot), exposé du Président Léon Delamarche, examen de photographies aériennes. Est constituée une association appelée “Comité Georges Colomb pour la vraie Alésia”.

Cote de classement: 
J-1953-03167

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La journée d'Alésia

Léon Delamarche rend compte, dans le Jura Français N°56 (juillet-septembre 1950) du déroulement de la journée “Alésia” du 27 août 1950 à Alaise. Il évoque les articles d'André Billy parus récemment dans le Figaro en faveur du site d'Alaise. Des visites de terrain ont eu lieu les jours précédents, en particulier avec Pïerre Jeandot (emplacement d'un fossé...). 

Cote de classement: 
J-1950-03166

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 8 août 1985 de J.P. Jacob à A. Berthier : annulation de la visite sur le chantier de fouilles

Le 8 août 1985, le Directeur des Antiquités Historiques, J.P. Jacob, annonce qu'il ne pourra pas venir visiter le chantier de fouilles. 

Cote de classement: 
C-1985-03086

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 nov. 1985 d’A. Berthier à J.P. Jacob : transmission du rapport résumé sur les travaux d’août 1985

Le 20 novembre 1985, André Berthier transmet au Directeur J.P. Jacob son rapport résumé sur les travaux de l'été 1985 (remis en retard suite à des ennuis de santé personnels et à un décès d'un proche). Berthier annonce le rapport final déjà bien avancé. Il signale ne pas avoir encore reçu la subvention accordée et dit regretter l'annulation de la visite de Jacob sur le chantier pendant l'été. 

Cote de classement: 
C-1985-03085

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de juil. 1983 de G. Villette à A. Berthier : lettre de Colbert de Beaulieu et informations diverses

Le 11 juillet 1983, Guy Villette transmet ses derniers bulletins ronéotypés à André Berthier (il en a aussi envoyé des copies à Colbert de Beaulieu, au père Noché, à Duval et à Le Gall). Il indique qu'il est invité à la visite d'Alise prévue le 11 septembre 1983. Le 20 juillet suivant, Villette donne à Berthier des extraits de la lettre de Colbert de Beaulieu en date du 4 juillet : le numismate évoque les monnaies arvernes en bronze, les monnaies Epasnactos et Togirix. 

Cote de classement: 
C-1983-03070

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 19 oct. 1983 de J.B. Colbert de Beaulieu à G. Villette : quid des monnaies gauloises et romaines d’Alise?

Le 19 octobre 1983, J.B. Colbert de Beaulieu remercie Guy Villette de son envoi du 6 octobre (dont le bulletin ronéotypé sur la visite d'Alise du 11 septembre 83). Il félicite son correspondant pour son travail et pour son habileté : “la magie de votre rédaction toute simple est tellement opérante que l'on passerait immédiatement dans le camp des anti-alisiens!”. Pourtant, le numismate est surpris par le fait que Le Gall n'ait pas évoqué les monnaies gauloises et romaines de Grésigny.

Cote de classement: 
C-1983-03068

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 9 nov. 1983 de J. Le Gall à G. Villette : après la visite à Alise du 11 septembre 1983

Retranscription par Guy Villette d'une lettre de Joël Le Gall, du 9 novembre 1983. Ce dernier réagit au compte rendu fait par Villette après la visite d'Alise du 11 septembre et invite l'abbé à revenir voir les camps. Copie adressée à Berthier.

Cote de classement: 
C-1983-03066

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à visite