cavalerie germaine

Lettre du 4 sept. 1973 de R. Potier à C. Blanc : itinéraire des romains de Picarreau à Champagnole

Dans une lettre du 4 septembre 1973 au Général Blanc, René Potier (commentant un travail du Commandant Méjasson) revient sur la question de l'itinéraire suivi par les légions romaines entre Picarreau et Champagnole et détaillent plusieurs exigences ou conditions pour le définir. Texte très intéressant par les arguments logiques et critiques développés par Potier. Ainsi, pour lui, il ne faut pas parler de trace de voie romaine (celle de Picarreau) car César est en Gaule celtique et ne dispose que de pistes et ponts gaulois.

Cote de classement: 
C-1973-04650

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 17 nov. 1975 d'A. Berthier à R. Méjasson :

Le 17 novembre 1975, en vue d'une réunion chez le Général Blanc du 22 novembre, André Berthier adresse au Commandant Méjasson une lettre précisant un certain nombre de points sur les divergences qu'il a avec lui sur ses études militaires et sur ses interprétations du Bellum Gallicum. Il développe surtout la question de savoir si c'est Vercingétorix qui a fait de l'intox sur César ou l'inverse : Berthier démontre les limites des raisonnements de Méjasson.

Cote de classement: 
C-1975-04505

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

178 - Le site d’Alésia et le génie de Vercingétorix

Bulletin 178 du 5 mars 1985 de Guy Villette consacré au rôle de stratège de Vercingétorix dans la bataille d'Alésia. Dans ce court bulletin de 3 pages, et avec 5 cartes manuscrites à l'appui, l'abbé Villette montre l'impossibilité pour le site d'Alise d'être l'Alésia du siège de César alors que la localisation à Chaux-des-Crotenay (avec l'embuscade préliminaire à Crotenay) rend parfaitement compte du texte de César.

Cote de classement: 
J-1985-03099

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Conférence : Mais où est donc Alésia

Compte rendu dans un journal de Bourgogne non identifié de la conférence donnée par André Berthier et André Wartelle début mars 1992 à la Maison du Beuvray de Saint-Léger du Beuvray. Le maire Marcel Corneloup est l'auteur du texte (c'est aussi l'animateur du mouvement A Choeur Joie). Les conférenciers ont présenté la thèse Berthier, la démarche du portrait-robot et les découvertes faites sur le terrain à Chaux-des-Crotenay. Pour Marcel Corneloup, André Berthier a fait renaître une ville oubliée comme l'avait été Bibracte.

Cote de classement: 
J-1992-02099

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en février 1991 entre J. Famy et A. Wartelle :

Le général Jean Famy félicite André Wartelle pour l'ouvrage Alésia co-écrit avec André Berthier (ouvrage auquel même le quotidien bourguignon le Bien Public a rendu hommage). Il propose l'organisation d'une visite guidée au Mont Auxois avec deux clientèles possibles : membres franc-comtois du Rotary-Club ou membres des anciens polytechniciens franc-comtois et bourguignons.

Cote de classement: 
C-1991-02096

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à cavalerie germaine