Auxonne

Commune de la Côte-d'Or.

Deux lettres de janv. 1974 de R. Potier au Cdt Méjasson : nouvelles du terrain, informations diverses

Depuis la sortie de son livre en mai 1973, René Potier a entrepris un travail concerté avec le Commandant Méjasson sur l'itinéraire des armées romaine et gauloise. Le 1er janvier 1974, Potier répond à des lettres des 26 et 27 décembre du Commandant. Pour Potier, l'armée de secours n'a pu attaquer qu'au nord et à l'est (ce qui amènera Berthier à modifier le tracé de la circonvallation en plaine de Syam).

Cote de classement: 
C-1974-04023

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre de nov. 1975 d'A. Berthier au Cdt Méjasson : intentions de Vercingétorix

André Berthier répond (entre le 16 et le 21 novembre) aux courriers des 6 et 15 novembre 1975 du commandant Méjasson qui met en cause les hypothèses de Potier sur les intentions de Vercingétorix. Berthier démontre, références à l'appui, que Vercingétorix a bien eu vent de l'itinéraire de César et a organisé ses plans d'attaque en conséquence. D'utiles précisions pour comprendre les stratégies et tactiques des acteurs.

Cote de classement: 
C-1975-03992

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Itinéraire de retraite de César en pays lingon

René Potier s'attache à examiner l'itinéraire de retraite de César en pays lingon en confrontant la thèse alisienne et la thèse de Berthier. Deux cartes sont présentées. Ces “bouts d'essai” seront repris par Potier dans son ouvrage de 1973.

Cote de classement: 
L-XXXX-03871

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Corrélations entre les mouvements romains, gaulois et germains entre Gergovie et Alésia

Document de grand format du Commandant Méjasson, élaboré en octobre 1974 et intitulé « Essai de corrélation entre les mouvements romains, gaulois et germains depuis la levée du siège de Gergovie jusqu’aux préparatifs de départ de César de Langres vers la Province ». L'auteur met en parallèle les mouvements des troupes de Vercingétorix, de César et de Labenius, en les indiquant de façon chronologique au jour le jour.

Cote de classement: 
L-1974-03314

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de nov. 1975 du Cdt Méjasson à A. Berthier : itinéraires de César et Vercingétorix

Dans ces deux lettres des 6 et 15 novembre 1975 à André Berthier, le Commandant Méjasson commente des fiches de l'archiviste relatives à l'interprétation de passages du Bellum Gallicum. Il s'intéresse notamment aux itinéraires suivis, chacun de leur côté, par César et Vercingétorix tentant de concilier analyse philologique et analyse militaire. Il revient sur la question de la stratégie de Vercingétorix, ne partageant pas le point de vue de Berthier sur les intentions du gaulois (est-ce Vercingétorix qui surprend César ou l'inverse?).

Cote de classement: 
C-1975-02594

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Affaire Alésia en Jura. Observations sur les critiques faites par M. de Mérona

Texte tapuscrit d'auteur non identifié réagissant aux critiques formulées par Ch. de Mérona sur l'article d'A. Wartelle dans le Jura Français N°153 (1er trimestre 1977). L'auteur s'en prend préalablement au style et à la méthode scholastique de Ch. de Mérona. Il revient sur les arguments de linguistique (discussion sur Mons et Collis), sur le lien entre bataille préliminaire de cavalerie et siège d'Alésia, sur les camps gaulois d'Alésia et sur la prétendue fuite des romains.

Cote de classement: 
L-1977-02512

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Mais où donc se situait Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Rappelant que 7 villes grecques se vantaient d'avoir vu naître Homère, Roger Grapinet dénombre pas moins de 9 localités françaises revendiquant l'honneur d'avoir été l'Alésia de César. Il les nomme et donne un commentaire sur chaque : Alès, Izernore, Novalaise, Aluze, Salins, Auxonne, Luxeuil, Alaise et Alise-Sainte-Reine. Il revient sur la controverse de la localisation à partir des années 1850 (Alaise).

Cote de classement: 
J-1968-01709

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La retraite de César de Gergovie à Alésia (Eté 52)

René Potier s'intéresse à l'itinéraire suivi par César après sa défaite de Gergovie pour d'abord aller rejoindre les légions de Labenius du côté de Sens (base logistique d'Agedincum), puis passer chez les Lingons (réoccuper et agrandir la base de Langres et recruter des cavaliers germains) ert enfin de faire retraite vers Genève et la Province. Reprenant les textes de César, de Dion Cassius et de Plutarque, René Potier démontre que l'itinéraire de fuite de César passait forcément par la Séquanie, itinéraire parfaitement jalonné de Langres à Genève.

Cote de classement: 
L-XXXX-01041

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Auxonne