Montrond

Commune du département du Jura et de la Communauté de communes “Champagnole Porte du Haut Jura”.

Même nom, même visage, même combat. Des homonymes qui s’expliquent

Dans le Progrès du 10 avril 2005, Charles Thévenin tente d'éclairer  les données toponymiques relatives aux deux sites de Montrond et de Montsaugeon. Le premier site (Montrond sur la côte de l'Heute) est explicite (sommet arrondi)  et ce toponyme se retrouve ici et là : Montrond proche du col de la Faucille, Montrond dans le Doubs.

Cote de classement: 
J-2005-03145

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les “voies” du Pont

Charles Thévenin décrit dans l'article du 17 avril 2005 l'ensemble des 3 voies montant de Pont-du-Navoy au Col de la Vermillière sur la Côte de l'Heute (entre les deux cols de Mirebel et de Montrond) : au centre  la plus ancienne, à l'Ouest la voie dite romaine, à l'Est la route royale de l'ingénieur Jean Querret. Le col de la Vermillière devrait son nom à l'existence d'une borne millière (aujourd'hui disparue) et Pont-du-Navoy à la barque (navoy) franchissant l'Ain.

Cote de classement: 
J-2005-02789

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Des points noirs sur la route blanche

Charles Thévenin raconte dans le Progrès l'histoire de l'itinéraire ancien que constitue l'actuelle RN5  (route blanche) menant de Poligny-Salins à la Suisse en passant par Champagnole (franchissement de l'Ain sur le Pont de l'Epée).Il évoque le carrefour de voies anciennes que constitue Champagnole.

Cote de classement: 
J-1999-02783

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Commentaires sur les voies anciennes du Jura

Arthur Brocard, érudit du Larderet (Jura), présente en 1975 une synthèse de ses connaissances sur les voies anciennes (préhistoriques, celtiques, romaines, médiévales) passant par le Jura.

On joint un extrait de la carte manuscrite dressée par Brocard pour les voies autour de Crotenay (Combe d'Ain). Document détenu par Bruno Guinchard.

Cote de classement: 
L-1975-02778

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Montrond - Inventaire historique et archéologique communal

Fiche-inventaire historique et archéologique de la commune de Montrond  établie par l'association ArchéoJuraSites pour le compte de la Communauté de communes “Champagnole Porte du Haut Jura”. La fiche comprend a) une liste de vestiges, monuments, sites historiques ou archéologiques particuliers (avec pointage sur des cartes), b) une bibliographie relative à ces artefacts, c) des extraits de textes publiés donnant d'utiles informations sur ces structures, sites et autres vestiges. 

Cote de classement: 
L-2011-01568

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Inventaire historique et archéologique des communes - Introduction et récapitulation

L'association ArchéoJuraSites a dressé, en 2011, un inventaire des données historiques et archéologiques relatives aux communes de la Communauté de communes “Champagnole Porte du Jura” disponibles à travers un ensemble de textes plus ou moins anciens (du début du 19ème Siècle à ce jour).

Cote de classement: 
L-2011-01547

La découverte des sites archéologiques

L'association La Vouivre champagnolaise propose à ses membres plusieurs idées de sorties dont certaines en lien avec la thèse d'André Berthier et la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay. Les sites proposés sont notamment le Château de Montrond, la voie à échelle de Crotenay, la butte de Montsogeon (Montsaugeon) ancienne place forte de Crotenay, les voies antiques et fouilles de Saint-Germain-en-Montagne, la Pierrelithe (pierre scarée des druides gaulois) près de St-Germain, les voies à ornières de la Platière, l'oppidum de Mournans, le Chatelet à Chatelneuf...

Cote de classement: 
J-1978-01308

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Structures agraires, territoires et évolution du peuplement avant le Moyen-âge (sélection)

Dans ce mémoire de DEA de 1990, Pierre-Yves Cottet tente une analyse des paysages d'origine protohistorique et antique pour essayer d'appréhender les structures agraires et l'évolution du peuplement des plateaux du Jura central. Recourant à des vues aériennes et à des cartes topographiques, il interroge les sources habituelles de l'archéologie pour interpréter les parcellaires et les données cadastrales et mettre à jour l'organisation des territoires. Il distingue pour cela plusieurs types de sites : les nécropoles, les dépôts et les habitats.

Cote de classement: 
L-1990-01183

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Montrond