Saint-Eloy-de-Gy

Commune du département du Cher, susceptible d'avoir été le lieu de mines de fer évoquées par César dans la Guerre des Gaules. Localisation possible de 2ème camp de Vercingétorix devant Avaricum.

Historique de l'intervention d'A. Berthier pour la recherche d'Avaricum

Rapport de Jacques Berger et d'André Berthier de juillet 1999 rendant compte de la recherche qu'ils ont engagée pour tenter de localiser Avaricum. Après avoir rappelé l'historique et le contexte de cette étude, Jacques Berger présente les pistes évoquées successivement pour trouver sur le terrain les données se rapprochant le plus du texte de César en recourant à la méthode du portrait-robot.

Cote de classement: 
L-1999-02630

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Recherche du site d'Avaricum

Rapport du 11 janvier 2000 et fiches techniques du 27 janvier 2000 établis par Jacques Berger pour présenter la thèse de la localisation d'Avaricum à l'est de Bourges à Fenestrelay. Dans son rapport du 11 janvier, après avoir rappelé l'historique de la démarche entreprise par André Berthier et lui-même, Berger démontre que le centre historique de Bourges ne peut pas être Avaricum. Il fait état des recherches sur les cartes et les photos aériennes et rend compte des visites de terrain faites à plusieurs reprises en 1999.

Cote de classement: 
L-2000-02629

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Avaricum glisse à l'est

Le journaliste Michel Guyot rend compte de la rencontre avec Jacques Berger et Roland Narboux, adjoint au maire  de Bourges. La localisation d'Avaricum à Bourges est remise en cause.  En appliquant la méthode du portrait-robot à partir des indices donnés par César, on pourrait localiser la ville antique du côté de Fenestrelay, Vercingétorix ayant installé son camp rapproché près de Saint-Eloy-en-Gy.

Cote de classement: 
J-2000-02627

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Avaricum a la bougeotte

La Nouvelle République rend compte de la rencontre avec Jacques Berger et Roland Narboux, adjoint au maire  de Bourges. La localisation d'Avaricum à Bourges est remise en cause.  En appliquant la méthode du portrait-robot à partir des indices donnés par César, on pourrait localiser la ville antique du côté de Fenestrelay, Vercingétorix ayant installé son camp rapproché près de Saint-Eloy-en-Gy. 

Cote de classement: 
J-2000-02626

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Enquête sur Avaricum

Rapport d'André Berthier sur la localisation d'Avaricum, en date du 13 mai 1999. Berthier construit le portrait-robot de la ville à partir du texte de César : un espace urbain à rechercher entre une rivière et un marais, la ville ne communiquant avec l'extérieur que par un passage étroit. Le site de la bataille est double, avec l'oppidum d'Avaricum, un premier camp gaulois à 24 km et un second camp plus rapproché occupé pendant tout le siège. Berthier pense que ce camp peut être localisé à l'Est de Saint-Eloy-de-Gy.

Cote de classement: 
L-1999-02623

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 5 lettres en mai-juillet 1999 entre A. Berthier et G. Girard : localisation d'Avaricum

Sollicité en début d'année 1999 par Gilbert Girard pour aider à localiser Avaricum, André Berthier lui transmet, le 17 mai, une note “Enquête sur Avaricum”. Le 25 mai, Girard remercie Berthier pour son travail et prend note de l'hypothèse d'une localisation d'Avaricum dans le Val d'Yèvre. Réponse en retour de Berthier le 2 juin avec envoi d'une annexe I de son enquête, avec la localisation du second camp de Vercingétorix à Ste-Eloy-de-Gy alors qu'Avaricum serait bien dans le Val d'Yèvre.

Cote de classement: 
C-1999-02622

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dossier : recherche du site d'Avaricum

Suite à un article de 1998 de Roland Narboux remettant en cause la localisation d'Avaricum à Bourges, Jacques Berger a participé en janvier 2000 à une conférence à Bourges lors de laquelle il a été amené à présenter la méthode du portrait-robot d'André Berthier (l'article rend compte de cette rencontre). En appliquant cette même méthode au contexte d'Avaricum, les deux protagonistes démontrent qu'il est impossible que le centre historique de Bourges puisse être le site d'Avaricum.

Cote de classement: 
J-2000-00161

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Saint-Eloy-de-Gy