Fanum octogonal du Mont Rivel

Temple gallo-romain au sommet du Mont Rivel.

L'agglomération gallo-romaine du Mont Rivel à Equevillon (Jura)

Article de 1990 de François Leng dans la Revue Archéologique de l'Est et du Centre-Est présentant les résultats des fouilles conduites depuis 1979 sur le Mont Rivel (commune d'Equevillon). Une agglomération d'environ 7 hectares a été mise à jour avec deux fana importants (l'un octogonal, l'autre rectangulaire). Le site fréquenté dès la Tène Finale et l'époque républicaine, a joué un rôle religieux indéniable notamment au début du 1er siècle. Il commence à être abandonné au milieu du IIème siècle et totalement à la fin du IVème siècle. L'article est complété par

Cote de classement: 
J-1990-02808

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Mont-Rivel à l'époque gallo-romaine (Jura)

Exposition organisée par le Musée archéologique de Lons-le-Saunier en 1984 sur les fouilles récentes en Franche-Comté, avec le soutien des Directions régionales des antiquités préhistoriques et historiques. Le catalogue de l'exposition contient un texte de François Leng sur le Mont Rivel. L'auteur rappelle les fouilles du Dr Mercier en 1978, puis les fouilles de sauvetage de 1979 de la société locale d'archéologie, La Vouivre Champagnolaise.

Cote de classement: 
O-1984-01527

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, une chance

Michel Mac Dougall rend compte d'une conférence donnée à Champagnole à l'initiative de l'Institut Vitruve. Antoinette Brenet, collaboratrice d'André Berthier, rappelle l'histoire de la polémique sur la localisation d'Alésia et donne les arguments contre le choix d'Alise-Sainte-Reine. Elle dénonce l'entêtement des autorités scientifiques et administratives à refuser des fouilles sur le site de Chaux-des-Crotenay alors que des millions de francs ont été investi sur le site d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1999-01487

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Mont-Rivel 91 : Les grands moyens

L'article du Progrès pointe les menaces qui pèsent sur le site archéologique du mont Rivel du fait de l'exploitation industrielle de la cimenterie. Le site a déjà été étudié par François Leng mais de nouvelles campagnes de fouilles sont nécessaires avec une reconnaissance générale de l'état de conservation du site. Une opération de diagnostic est engagée en 1991 sur 8 hectares. L'article détaille les modalités de cette intervention, les archéologues concernés, les financements. 

Cote de classement: 
J-1991-01458

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du Mont-Rivel : deux temples identifiés

Suite de l'article précédent du Progrès (22 août 1988) sur les fouilles du Mont-Rivel. Le journaliste évoque les deux temples identifiés sur le Mont Rivel, dont un temple géant octogonal de 28 m de diamètre avec des murs de 1,80 m d'épaisseur, ce qui laisserait à penser que ce temple devait être haut et pouvait être vu de loin. Placé sur le rebord Sud du plateau, il pouvait être vu depuis Cornu. Le journaliste évoque aussi les vestiges romains de Curtil comme aussi les nombreuses zones tumulaires de la région. 

Cote de classement: 
J-1988-01418

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Mont Rivel: une cité religieuse importante

Long article de vulgarisation de François Leng dans l'Indépendant (1987) présentant l'état des recherches sur le Mont Rivel. François Leng, responsable des fouilles, présente les différents vestiges mis à jour, notamment les "deux temples magnifiques” et une quantité d'objets assez impressionnante.

Cote de classement: 
J-1987-01402

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pillage sur le Mont Rivel

Cet article de presse de Michael Mac Dougall relate la tentative de pillage qui a eu lieu en novembre 2003 sur le site du Mont Rivel, notamment à l'emplacement du temple octogonal. Stéphane Leng, responsable du Musée archéologique de Champagnole, attire l'attention sur le risque que représente ce genre de démarche illégale pour le site en question.

Cote de classement: 
J-2004-01074

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les caractéristiques du temple rectangulaire du mont Rivel

François Leng rappelle en début de cet article de 2011 les caractéristiques du temple de tradition celtique qui se différencie des temples grecs et romains. Fréquemment implanté en position dominante, il est bâti en matériaux périssables jusqu'au 3ème quart du Ier siècle. François Leng présente ensuite le temple ou fanum rectangulaire du Mont Rivel, placé au coeur d'un sanctuaire. Le temple se compose d'une cella, d'un porche ou pronaos, d'une galerie. Un escalier permet d'y accéder. La toiture était recouverte de tuiles.

Cote de classement: 
J-2011-00215

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le sanctuaire gallo-romain du Mont-Rivel

François Leng a travaillé de nombreuses années sur le Mont Rivel. Son article de 2008 fait le point sur les découvertes faites sur cette butte-plateau dominant Champagnole de 250 mètres. Il présente l'organisation générale de ce grand centre cultuel organisé autour de deux temples, l'un rectangulaire, l'autre octogonal. Une aire sacrée d'environ 8 000 m2 assure la liaison entre les deux temples. L'occupation du site a commencé avec les Gaulois comme en attestent des objets et des monnaies ou potins séquanes retrouvés dans les fentes de la roche.

Cote de classement: 
J-2008-00202

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Fanum octogonal du Mont Rivel