mur d'enceinte cyclopéen

Alésia, le siège continue

Michel Mac Dougall interroge Jacques Berger dans Voix du Jura du 12 septembre 2003 à l'occasion de la sortie du livre de Michel Reddé suite à ses fouilles à Alise-Sainte-Reine. Jacques Berger se dit “outré” par ce qu'écrit Reddé sur Syam et Chaux-des-Crotenay (“il n'aurait vu ni oppidum, ni plaine”). Le Président de l'A.L.E.S.I.A. invite aussi Michel Reddé à se recycler en mathématiques pour mieux apprécier la longueur de la contrevallation autour de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-2003-02544

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La polémique autour du site archéologique d'Alésia persiste

Michel Mac Dougall rend compte dans l'Indépendant du Haut-Jura du 7 mars 2003 de la conférence qui s'est tenue le 21 février 2003 à Champagnole en présence des élus champagnolais. Pour Thierry Secrétan, la question d'Alésia pour intéressante qu'elle soit, est secondaire devant l'ampleur du site de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-2003-02541

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

De Glanum à Alésia

Pierre Leroy rend compte dans Le Méridional du 27 juin de la visite faite par un groupe d'escoulan de l'Escolo dis Aupiho à Chaux-des-Crotenay. Il pointe le caractère exceptionnel du site, les kilomètres de murailles, les dispositifs de défense de la plaine.

Cote de classement: 
J-1989-02472

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'histoire de France commence à Chaux des Cotenay

Version manuscrite (avec dédicace à A. Berthier) de l'article du journaliste Jean-Philippe Allen paru en mai 1986 dans l'Indépendant du Haut-Doubs. Revenant sur la localisation d'Alésia, l'auteur dresse un historique rapide de la polémique, présente la thèse d'André Berthier, la méthode du portrait-robot, les premiers résultats des recherches sur le terrain (mur d'enceinte cyclopéen, voie sacrée, vestiges militaires au sud de la Côte Poire, cônes de la Grange d'Aufferin et les nombreux  objets découverts...). J. Ph.

Cote de classement: 
L-1986-02448

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia Chaux-des-Crotenay: Pourquoi? - Photographies de l'ouvrage

L'ouvrage de Jacques Berger paru en 2004 (et réédité par ArchéoJuraSites en 2013) contient plus d'une centaine de photographies illustrant les spécificités ou caractéristiques du site de Chaux-des-Crotenay (Syam, Crans, Les Planches...) en lien avec l'hypothèse d'André Berthier de la localisation sur ce site de la bataille d'Alésia. Il paraît utile de mettre en ligne l'ensemble de ce corpus photographique datant du début des années 2000, en profitant des technologies numériques qui en facilitent la restitution selon les critères de qualité attendus aujourd'hui.

Cote de classement: 
L-2013-02410

Alesia. Bilan des recherches sur le terrain

Texte de la conférence faite le 17 août 1978 par André Berthier à Chaux-des-Crotenay. L'auteur rappelle sa fidélité à Chaux-des-Crotenay et mentionne d'emblée les obstacles mis devant lui et ses équipes par les hautes autorités administratives. Il explique sa démarche toute focalisée sur les exigences du portrait-robot (dont une pré-figuration avait été esquissée par le Capitaine Gallotti sous le Second Empire). Le portrait-robot décline 3 séries d'exigences (militaire, urbaine et cultuelle) qui toutes sont respectées sur le site de Syam Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
L-1978-02406

Alésia est en Franche-Comté. Alésia est à La Chaux des Crotenay (Jura)

Les Actes du Colloque de février 1998 à l'Institut Catholique de Paris comportent une série d'annexes importantes  pour justifier la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay :

  • le “portrait-robot” morpho-géographique mis au point par André Berthier ;
  • les éléments caractéristiques de la bataille ;
  • les quarante composantes du “portrait-robot” ;
  • la comparaison des deux sites Chaux-des-Crotenay - Alise-Sainte-Reine (ou “duel d'Alésia”).
Cote de classement: 
O-1998-02244

Conférence : Mais où est donc Alésia

Compte rendu dans un journal de Bourgogne non identifié de la conférence donnée par André Berthier et André Wartelle début mars 1992 à la Maison du Beuvray de Saint-Léger du Beuvray. Le maire Marcel Corneloup est l'auteur du texte (c'est aussi l'animateur du mouvement A Choeur Joie). Les conférenciers ont présenté la thèse Berthier, la démarche du portrait-robot et les découvertes faites sur le terrain à Chaux-des-Crotenay. Pour Marcel Corneloup, André Berthier a fait renaître une ville oubliée comme l'avait été Bibracte.

Cote de classement: 
J-1992-02099

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia n'est plus dans Alésia

Dans un courrier des lecteurs de la revue l'Histoire n°11 d'avril 1979, Antoinette Brenet informe la revue de l'existence de la découverte d'André Berthier qui peut conduire à un autre regard sur Vercingétorix.

Cote de classement: 
J-1979-01759

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La nouvelle bataille d'Alésia

Dans Esprit & Vie (n°50 - décembre 1984), J. Daoust fait un résumé de la problématique de la localisation d'Alésia et évoque la controverse qui n'a cessé de se développer depuis la décision de Napoléon III de choisir le site d'Alésia. Il présente la démarche originale d'André Berthier recourant à la méthode du portrait-robot et identifiant Chaux-des-Crotenay comme l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1984-01757

Pages

Souscrire à mur d'enceinte cyclopéen