tumulus

Eminence artificielle, circulaire ou non, recouvrant une sépulture, souvent associée à “tertre”. Un tertre n'est fait que de terre, un tumulus de terre et de pierres et enfin un cairn (ou galgal), de pierres.

Archéologie et tourisme (suite)

Dans cette suite à l'article paru dans le N° 100 du Jura Français, Pierre Jeandot s'attache à démontrer l'importance des ensembles tumulaires du centre de la Franche-Comté (Moidons, plateau d'Amancey, Pontarlier, Nozeroy, Angillon...) : au moins 100 000 tumuli à inhumation ou à incinération) avec des groupes isolés groupés par 2 à 5 ou massés en véritables nécropoles. Il pointe l'importance du sel dans les inhumations tumulaires. Il termine l'article en insistant sur l'importance de ces “faits” archéologiques pour le tourisme régional.

Cote de classement: 
J-1964-03200

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Archéologie et tourisme en Franche-Comté

Pierre Jeandot publie à nouveau dans le Jura Français (N° 100, oct.-déc. 1963) un article visant à faire connaitre les vestiges archéologiques préhistoriques de la vaste zone se situant entre Salins, Pontarlier et Foncine-le-Haut (source de la Seine comtoise ou Saine). Il évoque les très nombreux ensembles tumulaires de la région des Moidons, du plateau d'Amancey, de la vallée de l'Angillon et des régions de Pontarlier, de Nozeroy  et des Planches.

Cote de classement: 
J-1963-03199

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Autour de Salins. Tourisme et archéologie (fin)

Le Jura Français publie dans le numéro 97 de janvier-mars 1963 la causerie de Pierre Jeandot faite à l'occasion de la visite archéologique collective du 2 septembre 1962 (voir article paru dans le N°96) qui visait à reconnaître plusieurs zones tumulaires entre Champagnole et Salins (les Moidons notamment). Jeandot met en évidence l'importance des zones tumulaires celtiques du Jura salinois.

Cote de classement: 
J-1963-03198

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Autour de Salins. Tourisme et archéologie

Dans le Jura Français N°96 (oct.-déc. 1962), Pierre Jeandot rend compte de la visite archéologique organisée le 2 septembre 1962 pour 25 personnes dans la zone entre Salins et Champagnole  notamment les Moidons. Il évoque les nombreux ensembles tumulaires et refuges préhistoriques à Ardon, au Larderet, aux Nans, à Vannoz, à Vers, à Molain, dans la vallée de l'Angillon et à Chilly-sur-Salins. Sont évoqués les écrits et travaux de Toubin, Piroutet, Hubert.

Article complémentaire dans le Jura Français N°97.

Cote de classement: 
J-1962-03197

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

"Alésia à Salins”, terre sacrée

Article du Progrès faisant état de la sortie en janvier 2002 du 2ème cahier de l'ASHPS (Assoc. Scient. et Hist. du Pays de Salins) : on en détaille le contenu dont notamment une critique de Henri Eschbach contre la thèse de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-2003-03191

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Une Proto-Séquanie existait-elle déjà, comme société organisée au premier Âge du Fer?

Dans le Jura Français N°88 d'octobre-décembre 1960, le Dr André Marguet donne ses vues sur l'occupation de la Séquanie des plateaux aux temps protohistoriques. Il évoque les très nombreux “pierriers de défrichement” (ou myrialithes) authentiquement faits par les Celtes mais dont très peu recèlent des mobiliers archéologiques. Ces myrialithes abondent sur le plateau d'Amancey, aux Moidons, du côté de Pontarlier... Marguet évoque aussi les pistes transjuranes d'échange dès les débuts de l'Âge du Bronze (les reliefs jurassiens ne sont pas infranchissables).

Cote de classement: 
J-1960-03181

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, l’autre rive

Charles Thévenin présente, dans le Progrès (févier 1998) la thèse de Daniel Munier situant Alésia à Eternoz. Il fait état des zones tumulaires du plateau d'Amancey.

Cote de classement: 
J-1998-03159

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 14 oct. 1985 de F. Billot à A. Berthier : envoi du rapport sur le tumulus E'

Le 14 octobre 1985, François Billot envoie à André Berthier son rapport sur le tumulus TE' du Champ des Mottes ainsi que le journal des fouilles de ce tumulus. Il envoie par la poste des photographies du TE', des sondages du Champ des Mottes, des déprédations effectuées sur le mur Nord et sur le tumulus C ; il envoie également par colis postal les mobiliers recueillis dans le TE'.

Cote de classement: 
C-1985-03105

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux notes d’A. Girard de sept. 1985 sur le Tumulus E’ du Champ des Mottes

Rapport succinct fait par Albert Girard sur le sondage du tumulus E' du Champ des Mottes (jumeau du tumulus E étudié en 1984). Une première note décrit la structure du tumulus  avec à sa périphérie des pierres plates placées de chant enfoncées dans le sol. Une petite plate-forme horizontale surplombe une fosse centrale. Beaucoup de pierres plates rectangulaires portent des cupules.

Cote de classement: 
L-1985-03096

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Prospection et sondages sur “l’oppidum” du Champ des Mottes - Août 1985 - Rapport A. Girard

Rapport établi en septembre 1985 par Albert Girard pour André Berthier sur ses prospections au Champ des Mottes. Cette zone bien particulière est une bande de terrain entre diverses zones marécageuses (anciens lacs selon le Prof. Chaume). Des murs Nord et Sud l'encadrent (d'autres murs semblent la prolonger aux Cressets et au pied des Epinois) ; des portes semblent avoir été prévues au Sud.

Cote de classement: 
L-1985-03095

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à tumulus