voie

Lettre du 4 sept. 1973 de R. Potier à C. Blanc : itinéraire des romains de Picarreau à Champagnole

Dans une lettre du 4 septembre 1973 au Général Blanc, René Potier (commentant un travail du Commandant Méjasson) revient sur la question de l'itinéraire suivi par les légions romaines entre Picarreau et Champagnole et détaillent plusieurs exigences ou conditions pour le définir. Texte très intéressant par les arguments logiques et critiques développés par Potier. Ainsi, pour lui, il ne faut pas parler de trace de voie romaine (celle de Picarreau) car César est en Gaule celtique et ne dispose que de pistes et ponts gaulois.

Cote de classement: 
C-1973-04650

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 1er avr. 1974 de R. Potier à C. Blanc, A. Berthier et R. Méjasson : questions militaires

Dans cette lettre du 1er avril 1974, René Potier adresse une lettre au Général Blanc, à André Berthier et au Commandant Méjasson pour préciser un certain nombre de points concernant les études militaires de Méjasson (cf. lettre du 29 mars du Cdt) et sur les désaccords avec  celui-ci portant sur  :

  • les échange d’otages en Gaule ;
Cote de classement: 
C-1974-04503

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notes varia manuscr. d’A. Berthier : itinéraire des armées gauloise et romaine durant l’été 52 av. J.-C.

Notes manuscrites d'André Berthier relative aux itinéraires des armées gauloise et romaine durant l’été 52 av. J.-C..
  • Doc 23_D_A_A_D : itinéraire de César Lingons-Séquanes.
Cote de classement: 
L-XXXX-04469

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres d'avr. à juil. 1966 d'A. Brenet à A. Berthier : thèse et recherches sur les voies romaines

Le 2 avril 1966, Antoinette Brenet fait le point auprès d'André Berthier de l'avancement de son travail de thèse avec Heurgon et demande à Berthier de lui indiquer le tracé des voies romaines passant par le Jura. Elle fait état d'une cabale en début d'année à la Sorbonne contre la thèse Berthier (elle se propose de “recueillir les ragots”). Dans une autre lettre du 18 juin, elle fait état de sa charge de travail, indique qu'elle continue à travailler sur les voies romaines dans le Jura et propose de venir dans le Jura pendant l'été.

Cote de classement: 
C-1966-04376

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois coupes de la voie antique ou “sacrée” des Abattois à Chaux-des-Crotenay (sondages 1974)

Trois coupes réalisées lors des sondages en plusieurs endroits de la voie antique ou sacrée aux Abattois. Négatifs des clichés photographiques réalisés à partir de ces dessins par Henk Voorwinden.

Cote de classement: 
G-1974-03928

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La conférence de M. Lamy a fait découvrir les voies antiques de la région

Le journaliste du Progrès (R. Tribut) rend compte à travers deux courts articles de la conférence donnée le mercredi 10 mai 1978  à Champagnole par Jean Lamy sur les voies antiques traversant le Jura des plateaux, entre Besançon et Saint-Claude. Une carte est jointe aux deux articles.

Cote de classement: 
J-1978-03885

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le gué de Maison Neuve et le “pont” de la Chaux : un point de passage obligé sur un itinéraire stratégique

Dans cet article du Bulletin ArchéoJuraSites N°10 d'avril 2016, Jean Michel présente le point singulier mais stratégique du passage de la Lemme à Pont-de-la-Chaux. Y passent et s’y croisent en effet une rivière, une route importante et plusieurs voies partant dans diverses directions. C’est aussi à Pont-de-la-Chaux que l’on trouve une des rares sorties (vers l’ouest) de l’oppidum ou éperon barré de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-2016-03803

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : sondages en combe de Crans en août 1992 - Ph. I. Grimm

A Crans, quatre sondages au sud de l’ensemble depuis 1986 aux Etangs de Crans. Le sondage N°5 a permis de mettre en évidence une “ornière d’usure ”, témoin d’un passage important sur cette voie “la Vie des Morts”. A Sirod, sur la branche Est de la Côte Poire, étude des deux voies qui recoupent le vieux chemin de Syam à Sirod, “La vie des morts”, itinéraire de dégagement Ouest pour accéder au site des “Etangs”. La voie Ouest : constituée d’un remplissage de pierres et terre entre deux bordures faites de dalles. Elle est bordée d’un fossé large de 80 cm.

Cote de classement: 
P-1992-03789

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : tranchée de sondage en août 1992 - Ph. I. Grimm

Plusieurs sondages sont réalisés en 1992 en combe de Crans, notamment  à Sirod le long de la branche Est de la Côte Poire, mettant au jour deux voies qui recoupent le vieux chemin de Syam à Sirod, “La vie des morts”, itinéraire de dégagement Ouest pour accéder au site des “ Etangs”. La voie Ouest : constituée d’un remplissage de pierres et terre entre deux bordures faites de dalles. Elle est bordée d’un fossé large de 80 cm. La dépression Est : faite d’un remplissage constitué de blocs calcaires et de terre noire ; le fond rocheux est légèrement incurvé.

Cote de classement: 
P-1992-03788

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : équipe des fouilleurs à Crans et Sirod (sondages) en août 1992 - Ph. I. Grimm

Des autorisations de sondages ont été données en août 1992 d'une part pour poursuivre les investigations au Petit-Camp, d'autre part pour étudier de possibles voies anciennes dans le secteur de Crans (au sud des Etangs de Crans) et de Sirod (sous la branche orientale de la Côte Poire), en lien avec l'ancienne Vie des Morts de Syam à Sirod. Quatorze photographies prises par Ingrid Grimm montrent l'équipe des fouilleurs en action, dirigée par Christophe Méloche, secondée par Philippe Martel.

Cote de classement: 
P-1992-03785

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à voie