forteresse

Notre géographie parle gaulois

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Marianne Mulon, Conservateur en Chef aux Archives Nationales, spécialiste en onomastique, s'interroge :  “Quel peuple, quelle race a foulé le sol de la Gaule avant les gaulois? Elle rappelle que les linguistes considèrent que la toponymie de la Gaule est pré-celtique. C'est César qui laisse une description substantielle des montagnes et des fleuves. Pour M.

Cote de classement: 
J-1968-01710

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Crotenay - Inventaire historique et archéologique communal

Fiche-inventaire historique et archéologique de la commune de Crotenay  établie par l'association ArchéoJuraSites pour le compte de la Communauté de communes “Champagnole Porte du Haut Jura”. La fiche comprend : a) une liste de vestiges, monuments, sites historiques ou archéologiques particuliers (avec pointage sur des cartes), b) une bibliographie relative à ces artefacts, c) des extraits de textes publiés donnant d'utiles informations sur ces structures, sites et autres vestiges. 

Références faites aux investigations d'André Berthier.

Cote de classement: 
L-2011-01557

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La stratégie d'Alésia - Route de Poligny à Tavaux

D'entrée, l'auteur (nc) de cette note affirme que l'analyse des tactiques de combat, dans les "Commentaires" de César, dément que Vercingétorix ait envisagé attendre César sur le bord du Bassin Parisien pour l'attaquer. Il développe alors un argumentaire justifiant le choix de César de se replier vers Rome par la Séquanie, et celui de Vercingétorix d'organiser un piège dans lequel César doit tomber. Le chapitre 64 du VIIème livre des "Commentaires" témoigne de la préparation des Gaulois.

Cote de classement: 
L-XXXX-01049

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note d'A. Berthier démontrant que la méthode du portrait-robot conduit à situer Alésia dans le Jura

Dans cette note de 10 pages de 1975 (approximativement), André Berthier démontre que le choix d'Alise-Sainte-Reine a été guidé par des visées politiques, développe un raisonnement basé sur les principes d'une enquête policière. Celle-ci aboutit, par le création d'un portrait-robot, à situer Alésia dans le Jura:

Cote de classement: 
L-1975-01043

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La stratégie d'Alésia

Dans ce nouvel article publié en 1973, le Général Clément Blanc tente de redéfinir la stratégie d'Alésia du point de vue militaire, aux yeux des deux combattants. Il évoque la conduite de la guerre après Bibracte et l'attitude de César après Gergovie et rappelle aussi  l'itinéraire de retraite de l'armée romaine. Il met en évidence l'influence déterminante du terrain. Si en plaine le risque de bataille rangée est grand, en montagne la supériorité numérique ne joue plus le même rôle (et les cavaleries deviennent inutiles).

Cote de classement: 
J-1973-01027

A la découverte d'Alésia (1)

Cet article d'avril 1965 du Général  Clément Blanc pourrait être le tout premier article paru sur l'hypothèse d'André Berthier (le document reste encore introuvable). Il sera repris et développé à l'automne 1965 dans le Bulletin de l'Association Générale de Prévoyance Militaire. L'article démontre qu'Alésia n'est pas n'importe quelle hauteur. Alésia doit être un oppidum assez vaste pour abriter 100.000 guerriers.

Cote de classement: 
J-1965-01026

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la découverte d'Alésia (2)

Cet article de l'automne 1965 du Général  Clément Blanc est une reprise du texte publié en avril 1965 dans le Bulletin de l'Association Nationale des Officiers en Retraite, tout premier article paru sur l'hypothèse d'André Berthier. Il démontre qu'Alésia n'est pas n'importe quelle hauteur. Alésia doit être un oppidum assez vaste pour abriter 100.000 guerriers.

Cote de classement: 
J-1965-00015
Souscrire à forteresse