fortification

L'oppidum. Oppidum refuge, agglomération, citadelle. Document de travail d'A. Berthier

Brouillon dactylographié et annoté d’André Berthier intitulé : “I - L’oppidum : oppidum refuge, agglomération, citadelle”.  Dans ce texte de 1968, Berthier fait un point sur ses observations de 1967 et indique plusieurs approfondissements nécessaires.

Cote de classement: 
L-1968-04240

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note sur la butte du Pont de la Chaux

Note d'une équipe de membres de l'A.L.E.S.I.A. ayant étudié la butte morainique de Pont-de-la-Chaux, butte trapézoïdale fermant la boucle du gué de la Lemme et qui semble avoir été fortifiée. En partie détruite au Nord par les constructions proches du pont actuel, la butte semble avoir été accompagnée à sa base orientale par un fossé  en V de 4 m. de largeur. La partie Sud semble avoir été détruite mais une terrasse conserve la trace de trous de poteaux (possible palissade).

Cote de classement: 
L-1995-02674

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 sept. 1973 de R. Potier à A. Berthier : système de défense romaine du Camp Nord

Dans cette lettre du 20 septembre 1973, René Potier fait part à André Berthier de sa compréhension du système de défense romaine du Camp Nord. Il voit celui-ci comme une série de terrasses et de petits cols commençant à la porte du Trou de Barru et se terminant sur la route de Syam. Il décrit le rôle du bastion avancé Nord, du mur Girard et des murs de la Grange d'Aufferin comme autant de défenses interdisant l'accès aux terrasses et le passage des petits cols.

Cote de classement: 
C-1973-02330

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 6 déc. 1972 de R. Potier à A. Berthier : fortifications, fossés, cônes Tissot

Le 6 décembre 1972, René Potier informe André Berthier sur diverses découvertes. Il donne d'abord des nouvelles de l'impression de son livre. Il évoque ensuite un passage de la thèse d'Harmand sur le ravitaillement des armées antiques. Egalement un passage sur la castramétation : aucun camp césarien authentique n'a été trouvé en Gaule, les seuls indiscutables sont en Espagne. Potier dessine le profil des munitiones d'Espagne  et les détaille (successivement : agger parementé et blocage en pierre, berme, fossé en V, braie, fossé en V).

Cote de classement: 
C-1972-02308

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 déc. 1972 d'A. Berthier à P. Eychart : rapport de fouilles 1972

André Berthier remercie Paul Eychart, le 20 décembre 1972 pour l'envoi de son rapport sur ses fouilles à Syam (après le 5 août). Un exemplaire du rapport a été soumis à Potier en évitant qu'il soit montré à Edeine. Berthier évoque les idées d'Edeine sur la tranchée Tissot que l'archéologue “n'a pas su exploiter”. Il demande à Eychart des arguments pour répondre aux éventuelles critiques d'Edeine.

Cote de classement: 
C-1972-02307

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 6 oct. 1971 d'A. Girard à A. Berthier : repérage de vestiges sur le territoire de Syam

Le 6 octobre 1971, Albert Girard écrit à André Berthier pour le remercier de l'envoi de la carte de l'oppidum (réalisée par Dominique ?). Girard donne par ailleurs des précisions sur la fermeture de la plaine de Syam en face du château. Il évoque aussi les défenses du Camp Nord au Sud de la Grange d'Aufferin entre le mur militaire et la plaine de Syam : existence d'un double fossé un peu au dessus de la Roche des Sarrazins (Fossés des Sarrazins) et d'un long fossé descendant vers Syam (Fossés des Lacles). Il indique encore avoir trouvé un dernier mur de 200 m.

Cote de classement: 
C-1971-02301

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Compte rendu de la causerie au Rotary de Constantine par A. Berthier

André Berthier donne, comme chaque année, une conférence au Rotary-Club de Constantine pour présenter les résultats de sa campagne estivale dans le Jura. Un compte-rendu est diffusé qu'André Berthier corrige sur certains points. Pour 1968, Berthier souligne la collaboration avec René Potier (professeur de Caen) qui avait lui-même pensé que le site d'Alésia devait se trouver à 25 km d'Arbois-Poligny, ainsi que le ralliement du directeur de l'Ecole d'archéologie du Mont-Joly (Caen).

Cote de classement: 
L-1968-02288

Note du 25 aout 1970 d'A. Berthier et autre : visite d'Eychart

André Berthier transmet un compte rendu de la visite d'Eychart à Chaux-des-Crotenay, le texte ayant été rédigé par un proche de Berthier (épouse?). L'auteur évoque d'abord les départs de quelques unes des personnes en cette fin du mois d'août (dont A. Brenet qui a toutefois mis à jour le Journal de bord). Le reste du texte est le compte rendu de la visite de Paul Eychart qui semble avoir été conquis par le site. Eychart semble être resté une longue demi-journée à Chaux-des-Crotenay ce 25 août 1970.

Cote de classement: 
C-1970-02287

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 5 sept. 1995 de B. Gay à A. Berthier : erreur de calcul sur les fortifications

Le 5 septembre 1995, Bernard Gay indique à André Berthier avoir fait une erreur sur le calcul des volumes de terrassements dans son projet d'article “Alégia” à paraître dans Les Dossiers de l'Histoire et finalement repris dans le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A. de 1997. B. Gay évoque ses dessins réalisés dans la zone du Camp Nord et celle du Rocheret.

Cote de classement: 
C-1995-02219

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en sept.-oct. 1993 entre J. Famy et A. Berthier : positions gauloises sur le flanc Est de l'oppidum

Après plusieurs visites du site de Chaux-des-Crotenay, le général Jean Famy félicite André Berthier pour la salle d'exposition de Chaux qui porte désormais son nom. Il s'interroge sur le passage du texte de César concernant les troupes de César stationnées sur le flanc Est de l'oppidum et propose à Berthier plusieurs hypothèses (certaines assez improbables). Il évoque aussi un texte du Quid de 1980 mentionnant l'usage de gaz toxiques par César pour anéantir Alésia (information non reprise dans le Quid 1994).

Cote de classement: 
C-1993-02155

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à fortification