mégalithe

Le mystère des pierres levées du Grandvaux

Armand Spicher présente dans l'Indépendant du Haut-Jura du 1er mai 1998 les investigations et les découvertes faites par Jean Louvier et Jean Ferré (ou Ferrez?) sur le plateau du Grandvaux : mégalithes, pierres levées, alignements de pierres... Blocs erratiques transformés en mégalithes sacralisés? Le journaliste cite divers lieux (dont le village de Saint-Pierre) où de telles pierres levées ont été trouvées (dont certaines sur le vaste oppidum de Chaux-des-Crotenay).

Cote de classement: 
J-1998-02782

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Un menhir à face humaine découvert chez les Helvètes

Christiane Galus présente dans Le Monde du 3 mars 1999 la découverte de 5 menhirs (dont un sculpté à figure humaine) découverts au bord du lac de Neuchatel lors de la construction d'une autoroute. Ces mégalithes découverts à plus de 1000 km de l'océan (où généralement on trouve de tels alignements de dolmens et menhirs) interpellent les spécialistes. Leur localisation près de cités lacustres conduirait à penser à un début de sédentarisation des populations du néolithique après les migrations vers l'Ouest.

Cote de classement: 
J-1999-02780

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Mégalithes funéraires et mégalithes cultuels

Extrait d'un mémoire présenté par Emile Atgier au Congrès préhistorique de France de Tours en 1910. Atgier s'intéresse aux mégalithes, distinguant les mégalithes funéraires des mégalithes cultuels. Ces derniers plus anciens que les premiers n'ont pas laissé de mobiliers significatifs mais ont laissé des traces visibles. Un mégalithe étudié par Castan révèle la présence de plusieurs rigoles.

Cote de classement: 
O-1910-02639

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, foyer et métropole religieuse de toute la celtique

Dans sa communication au Colloque de 1998 à l'Institut Catholique de Paris, Danielle Porte développe les arguments prouvant que le site de Chaux-des-Crotenay correspond à l'exigence cultuelle et religieuse mise en avant par les auteurs antiques qualifiant Alésia comme métropole religieuse de la Celtique. Elle détaille préalablement l'ensemble des indications données par les auteurs antiques. Elle présente ensuite les caractéristiques de cette dimension cultuelle ou religieuse chez les Celtes.

Cote de classement: 
O-1998-02243

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La colline où soufflait l'esprit

Charles Thévenin commente dans le Progrès la parution en 2000 de l'ouvrage de Danielle Porte “Alésia Citadelle Jurassienne” qui se focalise sur la sacralisation du site celtique de Chaux-des-Crotenay. L'article revient sur les Mandubiens, sur les Séquanes et leur rivière sacrée (la Saine), sur la légende de la fondation d'Alésia par Hercule.

Cote de classement: 
J-2000-01695

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le grand secret des pierres sacrées

Dans cet ouvrage de 1992, le Dr en préhistoire Myriam Philibert tente de dévoiler le sens caché des “pierres” mégalithiques qui constituent une langue mystérieuse bien antérieure aux langues indo-européennes. L'auteur s'attache d'abord à expliquer l'histoire du mégalithisme à partir du néolithique moyen, à cerner l'étendue du phénomène dans l'espace et dans le temps et à en repérer des traces dans les textes antiques et médiévaux. Dans une deuxième partie, Myriam Philibert aborde les questions de symbolique et de toponymie, sans oublier d'évoquer les légendes.

Cote de classement: 
O-1992-01149

Des mégalithes, des légendes et des Dieux

Jean-François Kister énumère un certain nombre de croyances et légendes remontant à l'aube des temps. Il évoque les mégalithes, structures de pierre et autres objets de litholâtrie recensés en Suisse, en Savoie et en Franche-Comté.

Cote de classement: 
O-1998-01121

La civilisation des mégalithes

Pour Fernand Niel, on estime qu'il existe 4500 dolmens, 2500 menhirs, des alignements et des cromlechs se répartissant un peu partout en France (100 000 même pour l'ensemble des mégalithes du monde). Pourquoi ? Quand ? Comment furent édifiés ces énigmatiques monuments ? Des îles Shetlands à l'Andalousie, il a été étudié sur place des centaines de dolmens et de menhirs et en ont été dessinés les plans.
Cote de classement: 
O-1970-01119

Les pierres de Saint-Pierre. En mémoire de Jean Ferrez

Article écrit en 2005 en hommage à Jean Ferrez, membre de l'association A.L.E.S.I.A. et décrivant un mégalithe et un site cultuel au hameau de Saint-Pierre, à proximité de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay. Ce menhir, pierre levée, est de forme parallélépipédique, de 1,60 m. de hauteur. Il est creusé d'une cupule parfaitement arrondie. Orthographe alternative : Ferré?

Cote de classement: 
J-2005-00186

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A l'Est, tout est nouveau : notre triangle et le soleil

Bernard Péjac ayant travaillé sur des pierres pyramidales (menhirs) découvertes sur le site de Chaux montre, dans ce texte de 2005,  que les arêtes de ces pierres sont orientées, au solstice d'été, vers le soleil levant et le soleil couchant avec une face Nord dont l'inclinaison indique la position zénithale du soleil côté Sud. A partir de ces constatations, il en vient à s'intéresser au triangle même que constitue l'oppidum barré de Chaux-des-Crotenay. Il montre que l'axe Rachet - Montagne Ronde est orienté selon le soleil levant au solstice d'été.

Cote de classement: 
J-2005-00183

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à mégalithe