infanterie

Stratégie d'Alésia

Dans le contexte de discussions intenses avec le Général Blanc et le Commandant Méjasson en 1974, André Berthier revient début 1975 sur quelques éléments clés de la stratégie d'Alésia. Pour Berthier, c'est Vercingétorix qui est à la manoeuvre et qui va deviner l'itinéraire de César par la montagne (le Jura). Le Gaulois va s'appuyer sur une immense forteresse naturelle pour stopper les légions et essayer de les mettre à mal dans une plaine à environ 10.000 pas de la place.

Cote de classement: 
L-1975-04512

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de janv. 1974 de R. Potier R. Méjasson : nouvelles du terrain, informations diverses

Depuis la sortie de son livre en mai 1973, René Potier a entrepris un travail concerté avec le Commandant Méjasson sur l'itinéraire des armées romaine et gauloise. Le 1er janvier 1974, Potier répond à des lettres des 26 et 27 décembre du Commandant. Pour Potier, l'armée de secours n'a pu attaquer qu'au nord et à l'est (ce qui amènera Berthier à modifier le tracé de la circonvallation en plaine de Syam).

Cote de classement: 
C-1974-04023

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La question d'Alésia: examen critique de la solution proposée par M. Colomb (2)

2ème partie d'un long article de Paul Faugeroux paru dans le Pays Comtois en 1935 et contestant les arguments de Georges Colomb défendant la localisation d'Alésia à Alaise. Dans ce deuxième texte, l'auteur traite des données topographiques tirées du Bellum Gallicum en dégageant les traits caractéristiques de l'oppidum d'Alésia (sorte de portrait-robot). Appliquant cette caractérisation au plateau d'Alaise, il note des divergences importantes (collines, cours d'eau, plaine...).

Cote de classement: 
J-1935-01749

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Serait-ce la fin de la guerre de 100 ans?

Reprise dans la revue Le Gaulois de l'exposé fait à Chaux-des-Crotenay en 1970 par l'Abbé Horn, curé de Malans. L'auteur rappelle que Francs-Comtois et Bourguignons sont en guerre depuis un siècle au sujet de la localisation d'Alésia. Il rappelle les éléments clés de la retraite opérée par César vers la Province, les préparatifs de Vercingétorix (entassant des provisions dans la place forte d'Alésia, ville sainte  aussi) ainsi que la première bataille. Il décrit Alésia selon la perception qu'en a César en arrivant sur la place.

Cote de classement: 
J-1970-01731

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'itinéraire des troupes gauloises entre le Goulet de la Saine et l'Urbs (cartographie)

Carte et vue 3D montrant l'itinéraire que peuvent emprunter les troupes gauloises, sur le flanc Est de l'oppidum, pour monter du goulet de la Saine à la ville (urbs) - ou en descendre -. Un profil présente les dénivelés tout au long de cet itinéraire. 

Cote de classement: 
G-2012-01644

Critique de la thèse Alésia - Ully

A propos de l'itinéraire de retraite de César, l'auteur (nc) conteste la localisation d'Alésia à Ully (près d'Ornans) en analysant les erreurs dans la traduction des textes de César, ainsi que des "adaptations" à la traduction d'un texte de Plutarque. En ce qui concerne la bataille de cavalerie, les 3 camps de Vercingétorix seraient trop éloignés à la fois de l'oppidum et du lieu de  l'embuscade, et trop proches de Besançon occupée par les romains. L'oppidum d'Ully n'est pas le plus favorable, sur le plan stratégique, dans le secteur: déterminer une plaine de 3000 pas dans la vallée de la L

Cote de classement: 
L-XXXX-01050

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La stratégie d'Alésia - Route de Poligny à Tavaux

D'entrée, l'auteur (nc) de cette note affirme que l'analyse des tactiques de combat, dans les "Commentaires" de César, dément que Vercingétorix ait envisagé attendre César sur le bord du Bassin Parisien pour l'attaquer. Il développe alors un argumentaire justifiant le choix de César de se replier vers Rome par la Séquanie, et celui de Vercingétorix d'organiser un piège dans lequel César doit tomber. Le chapitre 64 du VIIème livre des "Commentaires" témoigne de la préparation des Gaulois.

Cote de classement: 
L-XXXX-01049

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Francs-Comtois contre Bourguignons : du nouveau sur Alésia

Eugène Horn, curé de Malans (25), expose la controverse qui oppose, depuis plus de 100 ans, Bourguignons et Francs-Comtois au sujet de la localisation d'Alésia. César a-t-il ou non traversé la Saône ? est-il ou non entré en Séquanie ? S'appuyant sur l'herméneutique qui permet d'analyser finement les textes anciens, Eugène Horn retrace les différentes étapes de la bataille d'Alésia et met en évidence des incompatibilités de la thèse bourguignonne avec les textes de César.

Cote de classement: 
L-1970-01031

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les Explorations

Dans ce mémoire de la fin de 1963 ou début de 1964, André Berthier relate ses 3 séjours dans le Jura les 8-9-10 juin, pendant l'été et enfin les 5-6 octobre 1963. Une première reconnaissance et série d'investigations en juin 1963 concerne le champ de bataille de cavalerie, la Baronnie de Chaux-des-Crotenay, un lieu très élevé (l'oppidum de Cornu), la colline vue depuis le Rocher de la Baume, les flumina (Lemme et Saine), les premiers vestiges de fortifications, la plateforme de l'oppidum et les Grands Epinois.

Cote de classement: 
L-1963-00054

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à infanterie