plateau

Fouille de sauvetage archéologique à Crans (note d'information)

Note d'information d'André Berthier, à destination vraisemblablement de la Direction des Antiquités de Franche-Comté, et rendant compte des résultats de la fouille de sauvetage réalisée à Crans en août 1986 (parcelle dite “Les Etangs”). Une série de murs a été dégagée (40 m.) dans le cadre d'un plateau-couloir orienté Nord-Sud, ainsi qu'une plate-forme artificielle : murs MN1, MW1 et MS1.

Cote de classement: 
L-1986-02811

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

M. Paul Eychart est catégorique : “Il y a bien un camp césarien sur Chanturgue”

Le journaliste A. Courtet (La Montagne du 19 février 1975) revient sur la découverte par Paul Eychart du site probable de la bataille de Gergovie. Contrairement à Napoléon III et aux archéologues officiels qui situent Gergovie à Merdogne, Paul Eychart défend la localisation des Côtes de Clermont. Le journaliste fait état des fouilles d'Eychart sur le plateau de Chanturgue, face aux Côtes de Clermont : ce plateau aurait été le lieu du camp avancé de César.

Cote de classement: 
J-1975-02781

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Rapport - Camp de Chanturgue

Rapport établi par P. Eychart en 1972 sur le camp de Chanturgue, camp d'où est parti l'assaut romain dans l'hypothèse de la localisation de Gergovie aux Côtes de Clermont. Le rapport se concentre sur les ouvrages de pierres sèches à caractère militaire et ne reprend pas les découvertes archéologiques faites sur ce plateau et couvrant une longue période. Eychart aborde successivement :

Cote de classement: 
L-1972-02668

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Serait-ce la fin de la guerre de 100 ans?

Reprise dans la revue Le Gaulois de l'exposé fait à Chaux-des-Crotenay en 1970 par l'Abbé Horn, curé de Malans. L'auteur rappelle que Francs-Comtois et Bourguignons sont en guerre depuis un siècle au sujet de la localisation d'Alésia. Il rappelle les éléments clés de la retraite opérée par César vers la Province, les préparatifs de Vercingétorix (entassant des provisions dans la place forte d'Alésia, ville sainte  aussi) ainsi que la première bataille. Il décrit Alésia selon la perception qu'en a César en arrivant sur la place.

Cote de classement: 
J-1970-01731

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Gallia Informations, Franche Comté, 1987 – 1988, Crans Les Etangs

Présentation très courte dans Gallia Informations des résultats des sondages effectués par André Berthier  depuis 1981 sur le  site de Crans – Les Etangs. Les auteurs confirment la réalité et la complexité des substructions qui occupent l'endroit. Se trouvent rassemblés dans une même couche d'humus aussi bien des tessons gallo-romains précoces que des éléments plus tardifs (médiévaux). L'interprétation des structures mises à jour par André Berthier en 1986 reste non résolue.

Cote de classement: 
O-1988-01162

Francs-Comtois contre Bourguignons : du nouveau sur Alésia

Eugène Horn, curé de Malans (25), expose la controverse qui oppose, depuis plus de 100 ans, Bourguignons et Francs-Comtois au sujet de la localisation d'Alésia. César a-t-il ou non traversé la Saône ? est-il ou non entré en Séquanie ? S'appuyant sur l'herméneutique qui permet d'analyser finement les textes anciens, Eugène Horn retrace les différentes étapes de la bataille d'Alésia et met en évidence des incompatibilités de la thèse bourguignonne avec les textes de César.

Cote de classement: 
L-1970-01031

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles de sauvetage Août 1986 (manuscrit A. Girard)

Notes manuscrites d'Albert Girard reprises par André Berthier dans son rapport sur les investigations de 1986 sur le site des Etangs de Crans (Camp Nord). Une série de murs (MN1, MN2, MS1, MW1) formant bastion carré a été dégagée dans le cadre d'un plateau-couloir orienté Nord-Sud, ainsi qu'une plate-forme artificielle. Selon l'auteur, on ne peut pas assimiler ces structures à des vestiges d'établissement agricole. Un important mobilier a été recueilli : clous en fer forgé, pointes en fer, boucle en bronze, petite hache, tessons de céramique (à 95% romains).

Cote de classement: 
L-1986-00236

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouille de sauvetage archéologique à Crans (rapport Berthier - tapuscrit)

Version initiale du rapport d'André Berthier, paru en 1987 dans le Bulletin n° 7 de l'A.L.E.S.I.A., concernant la fouille de sauvetage réalisée à Crans en août 1986 (parcelle dite “Les Etangs”). Une série de murs a été dégagée dans le cadre d'un plateau-couloir orienté Nord-Sud, ainsi qu'une plate-forme artificielle. Selon l'auteur, on ne peut pas assimiler ces structures à des vestiges d'établissement agricole. Un nombreux mobilier a été recueilli : clous en fer forgé, pointes en fer, boucle en bronze, petite hache, tessons de céramique (à 95% romains).

Cote de classement: 
L-1986-00235

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les caractéristiques du temple rectangulaire du mont Rivel

François Leng rappelle en début de cet article de 2011 les caractéristiques du temple de tradition celtique qui se différencie des temples grecs et romains. Fréquemment implanté en position dominante, il est bâti en matériaux périssables jusqu'au 3ème quart du Ier siècle. François Leng présente ensuite le temple ou fanum rectangulaire du Mont Rivel, placé au coeur d'un sanctuaire. Le temple se compose d'une cella, d'un porche ou pronaos, d'une galerie. Un escalier permet d'y accéder. La toiture était recouverte de tuiles.

Cote de classement: 
J-2011-00215

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notes sur le plateau de Chatelneuf par Louis-Abel Girardot

Dans cet article de 2008, Daniel Coulon présente la vie et l'oeuvre de Louis-Abel Girardot qui a publié en 1888 ses “Notes sur le plateau de Chatelneuf avant le Moyen-âge”. Girardot, né en 1848 à Chatelneuf, instituteur dans cette commune, il devient en 1896 conservateur du musée de Lons-le-Saunier. Passionné d'archéologie et de géologie, Girardot fouille le plateau du Chatelet à Chatelneuf.

Cote de classement: 
J-2008-00205

Pages

Souscrire à plateau