Côte Malvaux

Lieu-dit et puissante colline des communes des Planches-en-Montagne et d'Entre-Deux-Monts. Aussi appelé Malvaux.

Photographies : A. Berthier, R. Potier et J. Mazuez à la Cote Malvaux

Trois photos d’André Berthier avec  René Potier (cheveux blancs-gris)  et le Docteur Jean Mazuez (polo bleu ciel) sur le rebord de la Cote Malvaux dominant le val d’Entre-deux-Monts avec en arrière-plan, le plateau de Chaux-des-Crotenay et au loin le Mont Rivel. La photo a été prise entre 1970 et 1974 depuis le point  46.640129N, 5.982749E. René Potier, décédé au début de 1975, est présent sur cette photo d’été (donc 1974 ou avant).

Cote de classement: 
P-XXXX-03466

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fiches de repérage Berthier 64 à 76 - Autres observations

Fiches récapitulatives des découvertes d'André Berthier et de ses équipes, fiches établies après la campagne 1976 par Suzette et André Berthier. La présente série de 13 fiches (N°s 64 à 76) concerne des sites éloignés de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay mais présentant un intérêt du point de vue de la thèse Alésia-Chaux. Côte Poutin : nombreux tumulus. Nord de Crans : tumulus à dalle centrale. La Perrena : monument en pierre sèche. Sources de la Saine : voie d'accès ancienne, murs, entassements de pierres et tumulus.

Cote de classement: 
L-1977-03218

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre et rapport de déc. 1993 de P. Aymard à A. Berthier : reconnaissance aux Grands Epinois

Pierre Aymard transmet le 30 décembre 1993 à André Berthier un petit rapport sur ses reconnaissances de terrain faites au cours de l'été 1993 aux Planches-en-Montagne, notamment aux Grands Epinois (entre le château de la Folie et la ligne à haute tension) au dessus du village, où des monuments caractéristiques y ont été observés (muret de pierres sèches, petit dolmen). Aux Planches, Aymard mentionne le mur barrant la vallée entre La Folie et la Langouette (tirant jusqu'à l'auberge de Montliboz).

Cote de classement: 
C-1993-02441

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les défenses Sud de l'oppidum. Le mur de la Vie du Four (Sud Côte Malvaux)

Rapport d'activité de Pierre Aymard en août 1994, transmis à Jacques Berger et copie à André Berthier. Les explorations de l'auteur ont porté sur la zone Sud de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay et notamment sur les vestiges de structures défensives au Sud d'Entre-deux-Monts, sur la Côte Malvaux et le long de la Vie du Four conduisant à Fort-du-Plasne. P. Aymard évoque la nécessité d'établir des défenses au sommet de la Côte Malvaux pour protéger le passage difficile de la Vie du Four.

Cote de classement: 
L-1994-02423

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 3 janvier 1994 d'A. Berthier à P. Aymard : blocus romain au Sud de l'oppidum

André Berthier remercie Pierre Aymard, le 3 janvier 1994, pour son envoi de notes sur les murs entre Entre-deux-Monts et la Côte Malvaux. Berthier donne son avis sur les structures de défense au Sud de l'oppidum en vue de créer un blocus. Il invite Aymard à faire une étude détaillée de ce dispositif de blocus.

Cote de classement: 
C-1994-02188

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres d'avril 1984 entre A. Sur et A. Berthier : défenses à l'Est et au Sud de l'oppidum

Le 27 avril 1994, Albert Sur demande des précisisons à André Berthier sur les défenses de l'oppidum à l'Est et au Sud. Berthier lui répond le 30 mai suivant (en joignant copie d'une lettre au Général Famy). Il ré-explique l'approche du portrait-robot et revient sur le murus (rempart) derrière lequel se sont rassemblées des troupes gauloises à l'Est. Pour la partie Sud-Sud-Est (côté Montliboz), des défenses naturelles existent qui permettent un blocus (gorges de la Langouette, Grands Epinois...).

Cote de classement: 
C-1994-02187

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres en juillet-août 1963 de A. Daunic à A. Berthier : reconnaissance de terrain

Alain Daunic, dessinateur d'André Berthier à Constantine a été mandaté par son patron pour entreprendre quelques reconnaissances de terrain sur la zone de Chaux-des-Crotenay, alors qu'il séjourne dans l'Ain à Divonne pendant l'été 1963.  Il est accompagné pendant ce séjour jurassien par son frère cadet Yves. Une carte postale (co-signée) du début juillet fait clairement référence aux fossés parallèles visibles à Pont-de-la-Chaux (pointage sur le recto des cartes). Dans sa lettre suivante du 10 juillet 1963, A.

Cote de classement: 
C-1963-01804

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Des coupes-profils pour mieux comprendre le terrain à Syam - Chaux-des-Crotenay

André Berthier localise Alésia à Chaux-des-Crotenay, où la ville mandubienne (urbs) est identifiée sur la partie sommitale d'un éperon barré. Le texte de César explicite un certain nombre de caractéristiques (ou exigences) géo-topographiques que l'on retrouve bien sur le terrain du territoire de Syam - Chaux-des-Crotenay. Pour autant, la compréhension des mouvements de terrain comme des évènements militaires n'est pas aisée à la lecture des seules cartes au 25/000ème.

Cote de classement: 
J-2012-01685

L'Alésia mandubiorum (cartographie)

L'Alésia mandubiorum (urbs, ville) au sommet de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay. Cinq représentations de la ville, de sa position sur l'éperon barré et de son enceinte en appareil cyclopéen: une vue zénithale et quatre vues en perspective selon les quatre points cardinaux.

Cote de classement: 
G-2012-01673

Sur le terrain : le secteur des Planches-en-Montagne

Jacques Berger fait le point, dans le Bulletin de l'année 1999, sur la reconnaissance des travaux césariens dans la zone délicate, chahutée, des Planches-en-Montagne. Il identifie des traces de la contrevallation, de la voie de circulation rapide , de la circonvallation et de plusieurs castalla (au Cuiard, Sur-le-Gît, au Chateau de la Folie...). Un camp romain est aussi mis en évidence au sud de Montliboz.

Cote de classement: 
J-1999-00155

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Côte Malvaux