Dole

Ville du Jura.

Trois lettres d'oct.-déc. 1973 de R. Potier à R. Méjasson : armées romaine et gauloise et siège d'Alésia

Intense correspondance entre René Potier et le Commandant Robert Méjasson au dernier trimestre 1973. Ici 3 lettres de Potier portant sur les mouvements des armées romaine et gauloise et les péripéties de l'été 52 av. J.-C.
  • 20 oct. 1973 (Doc24_A_B_AH). Potier revient sur les 9 points évoqués dans la lettre du 19 oct. du Cdt Méjasson.
Cote de classement: 
C-1973-04492

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettres de sept. 1973 de R. Méjasson à des camarades gendarmes : renseignement archéologique

Le 18 septembre 1973, le Commandant Méjasson écrit à ses “camarades”, commandants des compagnies de gendarmerie de Dole et de Poligny pour leur demander de lui fournir des renseignements d'ordre archéologique. Se définissant comme “agent de recherche topographique” pour le compte d'un professeur de lycée  préparnt une thèse de doctorat (J.Y. Guillaumin), il demande à ses “camarades” de lui transmettre toute information utile sur la découverte d'artefacts par des agriculteurs locaux (il précise les conditions légales de ces découvertes).

Cote de classement: 
C-1973-04466

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de janv. 1974 de R. Potier R. Méjasson : nouvelles du terrain, informations diverses

Depuis la sortie de son livre en mai 1973, René Potier a entrepris un travail concerté avec le Commandant Méjasson sur l'itinéraire des armées romaine et gauloise. Le 1er janvier 1974, Potier répond à des lettres des 26 et 27 décembre du Commandant. Pour Potier, l'armée de secours n'a pu attaquer qu'au nord et à l'est (ce qui amènera Berthier à modifier le tracé de la circonvallation en plaine de Syam).

Cote de classement: 
C-1974-04023

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de juin et sept. 1974 de P. Bouchet à A. Berthier : Lutèce, Vercingétorix, courants telluriques

Paul Bouchet étonnant membre du “Collège druidique”, répondant le 25 juin 1974 à une lettre de Berthier, adresse à celui-ci son texte de 1972 sur la bataille de Lutèce ; il évoque aussi Vercingétorix et la trahison du druide Divitiacos selon la tradition druidique. Le 30 septembre, il détaille ses recherches sur les courants telluriques, notamment autour de Courtenay et mentionne une convergence de ces courants du côté de Dole-Tavaux (carte jointe).

Cote de classement: 
C-1974-04012

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Affichette annonçant la présentation de la brochure des élèves du collège C. N. Ledoux à Dole

Document d'invitation à la réunion du 23 mai 1991 au Collège Claude-Nicolas Ledoux à Dole pour la présentation de la brochure “Sur les chemins d'Alésia” réalisée par les collégiens. 

Cote de classement: 
L-1991-03962

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, Claude Allard y était

Dans cet article de juin 1996, le journaliste du Progrès (J.CL.B  = Jean-Claude Bonnot) dresse un portrait de Claude Allard, “un raisonneur qui défriche l'histoire”. Il mentionne les travaux de ce dernier entrepris à partir de 1986 dans la continuation de ceux d'André Berthier.

Cote de classement: 
J-1996-03643

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Franchissement de la Saône et du Doubs par les légions de César

Six planches ou cartes établies par Jean-Yves Guillaumin (dans le cadre de sa thèse) expliquant les différentes séquences de mouvements des armées romaine et gauloise entre Langres et Alésia (Chaux-des-Crotenay), avec des précisions sur le passage de la Saône et du Doubs.

Cote de classement: 
L-XXXX-03286

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Tourisme et archéologie

Petit complément aux articles parus dans les numéros 100 et 102 du Jura Français. Pierre Jeandot signale plusieurs découvertes importantes le long de l'axe routier antique allant de Salins à Pontarlier. Il met en cause J. Carcopino et H. Hubert qui prétendaient que la Franche-Comté antique était vide d'habitants à l'époque proto-historique et au moment de la conquête des Gaules. Il annonce enfin son travail en cours sur les Mandubiens et l'emplacement de l'Alésia des Mandubiens.

Cote de classement: 
J-1964-03201

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Archéologie et tourisme en Franche-Comté

Pierre Jeandot publie à nouveau dans le Jura Français (N° 100, oct.-déc. 1963) un article visant à faire connaitre les vestiges archéologiques préhistoriques de la vaste zone se situant entre Salins, Pontarlier et Foncine-le-Haut (source de la Seine comtoise ou Saine). Il évoque les très nombreux ensembles tumulaires de la région des Moidons, du plateau d'Amancey, de la vallée de l'Angillon et des régions de Pontarlier, de Nozeroy  et des Planches.

Cote de classement: 
J-1963-03199

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

“In Sequanos per extremos lingonum fines” ou la bataille d’Alésia à Salins

Charles Thévenin et René Tribut évoquent dans Le Progrès du 20 novembre 1995, les recherches d'André Denervaud défendant la thèse de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains (le combat préliminaire de cavalerie étant placé à Jouhe près de Dole). Détails sur  André Denervaud. Présentation de la carte du siège selon A. Denervaud. A noter un désaccord entre les deux jornalistes sur l'orthographe : Denervaux pour Thévenin, Denervaud pour Tribut.

Cote de classement: 
J-1995-03156

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Dole