Loue

Rivière française affluent de la rive gauche du Doubs et résurgence du Doubs.

Lettre de nov. 1975 d'A. Berthier au Cdt Méjasson : intentions de Vercingétorix

André Berthier répond (entre le 16 et le 21 novembre) aux courriers des 6 et 15 novembre 1975 du commandant Méjasson qui met en cause les hypothèses de Potier sur les intentions de Vercingétorix. Berthier démontre, références à l'appui, que Vercingétorix a bien eu vent de l'itinéraire de César et a organisé ses plans d'attaque en conséquence. D'utiles précisions pour comprendre les stratégies et tactiques des acteurs.

Cote de classement: 
C-1975-03992

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Commentaires sur les voies anciennes du Jura

Arthur Brocard, érudit du Larderet (Jura), présente en 1975 une synthèse de ses connaissances sur les voies anciennes (préhistoriques, celtiques, romaines, médiévales) passant par le Jura.

On joint un extrait de la carte manuscrite dressée par Brocard pour les voies autour de Crotenay (Combe d'Ain). Document détenu par Bruno Guinchard.

Cote de classement: 
L-1975-02778

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de nov. 1975 du Cdt Méjasson à A. Berthier : itinéraires de César et Vercingétorix

Dans ces deux lettres des 6 et 15 novembre 1975 à André Berthier, le Commandant Méjasson commente des fiches de l'archiviste relatives à l'interprétation de passages du Bellum Gallicum. Il s'intéresse notamment aux itinéraires suivis, chacun de leur côté, par César et Vercingétorix tentant de concilier analyse philologique et analyse militaire. Il revient sur la question de la stratégie de Vercingétorix, ne partageant pas le point de vue de Berthier sur les intentions du gaulois (est-ce Vercingétorix qui surprend César ou l'inverse?).

Cote de classement: 
C-1975-02594

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Serait-ce la fin de la guerre de 100 ans?

Reprise dans la revue Le Gaulois de l'exposé fait à Chaux-des-Crotenay en 1970 par l'Abbé Horn, curé de Malans. L'auteur rappelle que Francs-Comtois et Bourguignons sont en guerre depuis un siècle au sujet de la localisation d'Alésia. Il rappelle les éléments clés de la retraite opérée par César vers la Province, les préparatifs de Vercingétorix (entassant des provisions dans la place forte d'Alésia, ville sainte  aussi) ainsi que la première bataille. Il décrit Alésia selon la perception qu'en a César en arrivant sur la place.

Cote de classement: 
J-1970-01731

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : des raisons d'être Alaise

Le journaliste Guillaume Mazeaud (Est Républicain commente la parution de l'ouvrage de Paul-René Machin. Ce dernier semble situer Alésia dans le Doubs, du côté de la Loue... et donc d'Alaise. L'article développe une étonnante argumentation d'onomastique: les mandubiens seraient les habitants du “petit Doubs”, c'est à dire la Loue.

Cote de classement: 
J-1995-01668

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Un nouveau site pour Alésia ? (suite)

Suite de l'article de René Potier paru en mars-avril 1968 dans la revue L'Information Historique. L'auteur confirme, à travers ses propres recherches, la plausibilité de l’hypothèse d’André Berthier localisant Alésia à Syam – Chaux-des-Crotenay. L'article, étude philologique détaillée, précise les interprétations à donner aux Commentaires de César.

Cote de classement: 
J-1968-01132

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Critique de la thèse Alésia - Ully

A propos de l'itinéraire de retraite de César, l'auteur (nc) conteste la localisation d'Alésia à Ully (près d'Ornans) en analysant les erreurs dans la traduction des textes de César, ainsi que des "adaptations" à la traduction d'un texte de Plutarque. En ce qui concerne la bataille de cavalerie, les 3 camps de Vercingétorix seraient trop éloignés à la fois de l'oppidum et du lieu de  l'embuscade, et trop proches de Besançon occupée par les romains. L'oppidum d'Ully n'est pas le plus favorable, sur le plan stratégique, dans le secteur: déterminer une plaine de 3000 pas dans la vallée de la L

Cote de classement: 
L-XXXX-01050

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Francs-Comtois contre Bourguignons : du nouveau sur Alésia

Eugène Horn, curé de Malans (25), expose la controverse qui oppose, depuis plus de 100 ans, Bourguignons et Francs-Comtois au sujet de la localisation d'Alésia. César a-t-il ou non traversé la Saône ? est-il ou non entré en Séquanie ? S'appuyant sur l'herméneutique qui permet d'analyser finement les textes anciens, Eugène Horn retrace les différentes étapes de la bataille d'Alésia et met en évidence des incompatibilités de la thèse bourguignonne avec les textes de César.

Cote de classement: 
L-1970-01031

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, une énigme encore pour combien de temps ?

Le curé Eugène Horn (Malans - 25)  tente d'abord de démontrer par l'herméneutique appliquée aux Commentaires de César que la bataille de cavalerie qui a précédé le siège d'Alésia n'a pas pu se tenir à l'ouest de la Saône. Il procède ensuite par éliminations successives pour situer le lieu de la bataille en Séquanie, du côté de Dampierre et Alaise (Doubs). 

Remarque : ce document dactylographié de 12 pages (+ un feuillet rédigé à la main, inséré entre les pages 2 et 3) est incomplet. 

Cote de classement: 
L-XXXX-00031

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Loue