Mussy

Mussy-la-Fosse, commune du département de la Côte d'Or à 4 km d'Alise-Sainte-Reine. Présence de vestiges archéologiques.

209 - Lettre à un avocat d'Eure-et-Loir qui avait pensé défendre la cause d'Alise-Sainte-Reine

Bulletin 209 de septembre 1988 de Guy Villette reprenant une lettre adressée le 1er septembre “à un avocat d'Eure-et-Loir qui avait pensé défendre, dans un quotidien local (l'Echo Républicain), la cause d'Alise-Sainte-Reine”. L'abbé, avec son style inimitable, indique à l'avocat que "c'eût été une cause désespérée”. Il revient sur des arguments contre Alise-Sainte-Reine et pour Chaux-des-Crotenay ainsi que sur l'historique de polémique sur la localisation d'Alésia.

Cote de classement: 
J-1988-03798

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 2 mars 1984 de G. Villette à A. Noché : itinéraire et siège de César (Chaux-des-Crotenay) et quid d’Alise?

Longue lettre de l'abbé Guy Villette du 2 mars 1984 au R.P. André Noché et dans laquelle il répond à des objections ou questions de Noché sur la thèse Berthier. Villette répond d'abord sur la position d'Alésia entre Lingonie et Province, sur la nature du site d'Alésia (ville religieuse) et sur le fait que César n'avait pas vraiment anticipé ce qui pouvait l'attendre en cette place.

Cote de classement: 
C-1984-02991

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 6 juin 1986 de G. Villette à M. Mangin : arguments contre la localisation d'Alésia à Alise

Copie à A. Berthier d'une lettre que Guy Villette adresse le 6 juin 1986 à Michel Mangin, professeur à l'Université de Besançon. Avec son style inimitable, Villette développe d'abord des éléments de toponymie relatifs aux Laumes et à la Brenne et démontre que toute la plaine face au Mont Auxois est marécageuse et a nécessité la réalisation de nombreux fossés de drainage. Quant aux vestiges ou mobiliers découverts dans les fossés de Grésigny ils ne seraient pas ceux d'une "congeries" (butin pris à l'ennemi...

Cote de classement: 
C-1986-02563

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dossier : Le siège d’Alésia,

Liliane Dutrait présente, en décembre 1981, dans “Préhistoire et archéologie” un long article revenant sur le siège d'Alésia (avec en arrière-plan la certitude d'une localisation à Alise-Sainte-Reine). Après avoir rappelé les éléments clés de la Guerre des Gaules et évoqué le personnage de Vercingétorix, Liliane Dutrait explique la démarche de l'Arverne pour bloquer César et les opérations du siège organisé autour d'Alésia par le général romain.

Cote de classement: 
J-1981-01207

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

171 - Quelques textes concernant Alésia

Dans son Bulletin N°171 d'octobre 1984, l'abbé Guy Villette présente quelques textes d'historiens relatifs à la controverse de la localisation d'Alésia en s'appuyant sur une documentation importante :

Cote de classement: 
J-1984-01048

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

25 000 légionnaires défont 380 000 Gaulois

Après avoir rappelé la chronologie des évènements de l'année -52, Roger Caratini précise les données de la retraite de César vers la Province et celles de la bataille d'Alésia. Il décrit les forces en présence, les travaux de défense entrepris par César, le déroulement du siège et la phase finale de la bataille (notamment l'inaction de  l'armée de secours). L'ensemble de l'analyse est faite dans le contexte de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine, avec une interprétation biaisée des données césariennes.

Cote de classement: 
J-1999-00698

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La dernière bataille d'Alésia

L'auteur (nc) relate les différents points de désaccord (mauvaise interprétation des textes, erreurs) que soulève Emile Mourey, ancien officier, concernant le déroulement de la bataille à Alise-Ste-Reine. Soutenant l'analyse de Mourey, l'auteur  conteste la disposition des obstacles romains et la fausse image que l'on a de Vercingétorix et des Gaulois. L'article se termine par une critique des archéologues et même de l'armée et déplore que les tenants des thèses alisienne et comtoise (Chaux-des-Crotenay) ne tiennent pas compte des travaux d'Emile Mourey.

Cote de classement: 
L-xxxx-00043

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Mussy