Neuchâtel

Capitale suisse du canton de Neuchâtel.

Trésors des celtes

Albert Burnet rend compte dans Archéologia de novembre 1995 d'une exposition organisée en Belgique sur les  “Trésors des Celtes”, avec une focalisation sur les trouvailles archéologiques du canton de Fribourg (Suisse). La période originelle du développement celte s'étend du IIIème millénaire au VIIIème siècle avant notre ère. L'apogée se situe à l'époque de la Tène. L'article évoque le développement des oppida de hauteur à partir de 120 av. J.C. (plusieurs sites importants en Suisse : Mont Vully, Chatillon-sur-Glane...).

Cote de classement: 
J-1995-03135

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Un menhir à face humaine découvert chez les Helvètes

Christiane Galus présente dans Le Monde du 3 mars 1999 la découverte de 5 menhirs (dont un sculpté à figure humaine) découverts au bord du lac de Neuchatel lors de la construction d'une autoroute. Ces mégalithes découverts à plus de 1000 km de l'océan (où généralement on trouve de tels alignements de dolmens et menhirs) interpellent les spécialistes. Leur localisation près de cités lacustres conduirait à penser à un début de sédentarisation des populations du néolithique après les migrations vers l'Ouest.

Cote de classement: 
J-1999-02780

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Francs-Comtois contre Bourguignons : du nouveau sur Alésia

Eugène Horn, curé de Malans (25), expose la controverse qui oppose, depuis plus de 100 ans, Bourguignons et Francs-Comtois au sujet de la localisation d'Alésia. César a-t-il ou non traversé la Saône ? est-il ou non entré en Séquanie ? S'appuyant sur l'herméneutique qui permet d'analyser finement les textes anciens, Eugène Horn retrace les différentes étapes de la bataille d'Alésia et met en évidence des incompatibilités de la thèse bourguignonne avec les textes de César.

Cote de classement: 
L-1970-01031

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La liaison Rhône-Rhin par le seuil de Seyssel dans l'Antiquité

L'auteur (nc) détermine une voie de communication fluviale et terrestre de Lyon à Augst en amont de Bâle, assurant la liaison Rhône-Rhin. Il la considère comme une ligne de force militaire et commerciale.

Cote de classement: 
L-xxxx-00037

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Neuchâtel