Province (la)

Partie Sud-Est de la Gaule occupée par César.

Vercingétorix et Alésia

Article publié en 1997 par l'abbé André Wartelle. Après avoir rappelé la succesion des évènements de l'année -52, il évoque l'itinéraire de retraite de César pour rejoindre la Province et présente la démarche d'André Berthier (portrait-robot) qui permet de localiser de façon très probable Alésia à Chaux-des-Crotenay. Les investigations faites sur le terrain confirment largement cette dernière hypothèse. Dans un long développement, il montre que les “alisiens” s'évertuent à nier tous les arguments mis en avant par les contestataires (de Quicherat à Berthier)...

Cote de classement: 
J-1997-01221

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L’authentique Alésia retrouvée

Le frère d'André, Michel Wartelle, tente de faire un point complet sur la question de la localisation d'Alésia en défendant la thèse d'André Berthier situant le site à Chaux-des-Crotenay. Après avoir rappelé l'historique de la polémique, il présente l'approche originale du portrait-robot utilisée par Berthier en précisant les groupes de composantes stratégiques et tactiques.

Cote de classement: 
J-1994-01215

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note de lecture de l'ouvrage de René Potier “Le génie militaire de Vercingétorix et le mythe Alise Alésia”

Jean-Yves Guillaumin publie une note de lecture de l'ouvrage de René Potier paru en 1973 (Le génie militaire de Vercingétorix et le mythe Alise Alésia ). Le dernier paragraphe vaut d'être repris ici : “Il est scandaleux de rechercher Alésia” , proclame un écriteau affiché en bonne place, dans la baraque des fouilles d'Alise. Le mérite de M.

Cote de classement: 
J-1975-01157

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La question d'Alésia dans la Revue des Deux Mondes

A partir de l'étude du texte de César (Commentaires), Jules Quicherat démontre , en 1858, qu'Alésia ne peut être qu'en Franche-Comté. Il répond par ce texte paru dans la Revue archéologique à un autre article du 1er mai 1858, publié dans la Revue des deux mondes par un auteur anonyme.

Cote de classement: 
J-1858-00986

Observations sur l'article de M. Commeaux “Les arbres cachent-ils la forêt?”

Nouvelle série d'observations critiques (1983) de l'abbé Guy Villette sur le texte de Charles Commeaux (Les dossiers de l'histoire N°44) pourfendant la thèse jurassienne de Chaux-des-Crotenay. Données relatives aux peuplades gauloises, à la Province Romaine.

Cote de classement: 
J-1983-00911

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia des Mandubiens? Ni Alaise... Ni Alise-Sainte-Reine.

Poursuite d'un article de Pierre Jeandot dans la Nouvelle Revue Franc-Comtoise (N°13) de 1957.  Défenseur de la thèse Alésia = Salins, Jeandot fait la critique de la thèse de Georges Colomb Alésia = Alaise sur la base de l'improbabilité de localiser le combat préliminaire de cavalerie à Pesmes en s'appuyant sur le texte de César. Pour Jeandot, l'apport de Colomb reste essentiel mais la localisation d'Alésia à Alaise ne correspond en rien aux données de César.

Cote de classement: 
J-1957-00792

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La thèse de l'académicien M Jérôme Carcopino exposée dans "Alésia et les ruses de César"

Dans le Jura Français N°106 d'avril-juin 1965, Pierre Jeandot critique de façon sévère et argumentée la thèse Jérôme Carcopino exposée dans "Alésia et les ruses de César”, inventant les “Séquanes de l'Ouest”. Jeandot (qui exploite les textes des auteurs antiques) indique à l'issue de son texte que ni César, ni Dion Cassius, ni Plutarque n'ont mentionné cette ruse de César, pas même Polyen dans ses “Stratagèmes”. Un argumentaire qui sera repris par André Berthier et qui reste d'actualité.

Cote de classement: 
J-1965-00790

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Examens de la thèse de M. Jérôme Carcopino : Alésia n'était pas Alise, mais en Franche-Comté

Pierre Jeandot poursuit dans le Jura Français N°107 sa critique de la thèse Jérôme Carcopino localisant Alésia à Alise-Ste-Reine, rappelant quelques faits méconnus de l'auteur des Ruses de César. Long passage sur le sens de “finitimus”. Pour Jeandot, Alésia n'est pas Alise, mais se situe en Franche-Comté.

Cote de classement: 
J-1965-00789

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Contribution aux études sur la querelle d'Alésia

Texte dactylographié. A partir des "Commentaires de la Guerre des Gaules" traduits par Maurice Rat, le Colonel Jacquet-Francillon place 18 indices topographiques, tactiques ou stratégiques dans un tableau, et indique par des croix si ces éléments sont favorables à Alise ou à Cornu (Chaux des Crotenay). L'auteur fait part de ses réponses, réflexions et remarques concernant l'article "A la recherche d'Alésia" paru dans les Bulletins du 4° trimestre de 1965 de l'A.N.O.R.

Cote de classement: 
L-1966-00060

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Encore la localisation d'Alésia

Répondant à un article de M. Simeray paru dans le numéro 155 de la présente revue, Antoinette Brenet met l'accent sur la méthode du portrait-robot d'André Berthier qui fait appel à des recherches pluridisciplinaires et qui constitue la meilleure des garanties contre l'erreur. Elle déplore qu'une hypothèse confirmée par tant d'examens n'ait pas été prise en considération. Elle mentionne les nombreuses contrevérités des tenants du site officiel.

Cote de classement: 
J-1985-00040

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Province (la)