Senge (la)

Ruisseau venant du Lac à la Dame et débouchant sur la Saine.

Photographies : reconnaissance Guth - enclos et murs à la Louvatière (Cingernaux) ; mur “romain” vers la Senge

Carte schématique et série de 8 photos de Roland Thévenin, révélant les aménagements anciens dans la zone de la Louvatière (au Nord de la Cingernaux) : enclos, vestiges de murs anciens. Evocation d'un possible “mur romain” venant barrer l'accès aux Planches à proximité du ruisseau de la Senge. Relevé réalisé vraisemblablement par Raymonde Guth et 2 ou 3 autres personnes au milieu des années 90. Fonds Berthier-Guth.

Cote de classement: 
L-XXXX-03172

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Lac à la Dame ou le mystère des flots au féminin

Charles Thévenin raconte dans le Progrès en 2001 l'histoire du Lac à la Dame, situé dans le prolongement de la dépression de Fort-du Plasne. Il évoque les problèmes de frontières entre plusieurs communes, les communautés humaines, les légendes 

Cote de classement: 
J-2001-02786

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Structures agraires, territoires et évolution du peuplement avant le Moyen-âge (sélection)

Dans ce mémoire de DEA de 1990, Pierre-Yves Cottet tente une analyse des paysages d'origine protohistorique et antique pour essayer d'appréhender les structures agraires et l'évolution du peuplement des plateaux du Jura central. Recourant à des vues aériennes et à des cartes topographiques, il interroge les sources habituelles de l'archéologie pour interpréter les parcellaires et les données cadastrales et mettre à jour l'organisation des territoires. Il distingue pour cela plusieurs types de sites : les nécropoles, les dépôts et les habitats.

Cote de classement: 
L-1990-01183

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Découverte d'un important carrefour de voies anciennes aux Planches-en-Montagne

En 2003, Marin Bériot découvre un chemin-fossé sur la commune des Planches-en-Montagne passant au pied du Chateau de la Folie. Un examen en 2004 du cadastre napoléonien révèle que ce chemin-fossé est l'ancien chemin des Planches à Entre-deux-Monts qui pourrait être une portion d'un itinéraire allant de Levier-Nozeroy au Grandvaux en passant par les Planches. A partir de là, l'auteur pousse ses investigations dans les textes anciens et identifie un gué sur la Saine qui permet le passage de cet itinéraire.

Cote de classement: 
J-2007-00667

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site de la Cingernaux. Un ensemble qui dérange

Alain Mariot indique dans cet article de 2008 que le site de la Cingernaux est situé dans un vallon débouchant sur la vallée de la Saine et est dominé d'environ 30 à 40 mètres de collines aux pentes raides. L'entrée du vallon est barrée par la voie ancienne venant des Planches-en-Montagne pour aller vers le Grandvaux. On y observe un ensemble de murs et de plates-formes inscrit dans un rectangle de 40 x 25 mètres et une zone avec une vingtaine de tertres de pierres parfaitement alignés.

Cote de classement: 
J-2008-00203

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le secteur des Planches en Montagne. Un oppidum romain

Marc Patiou met l'accent, en 2000, sur l'importance des “verrous” en certains points particuliers autour de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay : plaine de Syam, Morillon, Les Planches en Montagne. Le verrou du site des Planches se situe au confluent de deux cours d'eau, la Senge et la Saine formant chacun des thalwegs eux-mêmes cernant une éminence de faible hauteur, composée d'une série de terrasses avec des talus. Un plateau sommital ou petit oppidum de 3 hectares aurait pu accueillir un millier d'hommes. 

Cote de classement: 
J-2000-00157

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Sur le terrain - Le secteur des Planches en Montagne (suite) - La circonvallation au Sud

Jacques Berger poursuit, avec cet article publié en 2000, la présentation des résultats des reconnaissance de terrain au sud de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay (cf. Bulletin N°19). Cette zone est importante dans l'hypothèse d'une possible voie de sortie des cavaliers gaulois par le sud de l'oppidum avant de rejoindre Bibracte et aussi dans l'hypothèse d'un renforcement des défenses romaines face à une possible jonction des troupes gauloises (celles de l'oppidum et armée de secours) dans cette zone sud.

Cote de classement: 
J-2000-00156

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Sur le terrain : le secteur des Planches-en-Montagne

Jacques Berger fait le point, dans le Bulletin de l'année 1999, sur la reconnaissance des travaux césariens dans la zone délicate, chahutée, des Planches-en-Montagne. Il identifie des traces de la contrevallation, de la voie de circulation rapide , de la circonvallation et de plusieurs castalla (au Cuiard, Sur-le-Gît, au Chateau de la Folie...). Un camp romain est aussi mis en évidence au sud de Montliboz.

Cote de classement: 
J-1999-00155

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Senge (la)